30/01/2015

Cao Osa Sol T

En voici un petit cigare attrayant et j’ai été de suite séduit par sa cape et son élégante modernité. C’est je pense, un des grand dilemme de ces nouvelles marques de cigares (Cao , Vega fina , Camacho , Flor de selva, Vegueros…) qui souhaitent profiter de l’engouement renaissant des cigares en proposant un marqueting poussé et au gout du jour tout en gardant la fraicheur bienvenue de la nouveauté. Il faut dire que le cigare reste un bel objet que l’on achète parfois pour sa beauté et ce Cao Osa Sol T ne manque pas d’arguments avec notamment une cape foncé et grasse parfaitement ajustée.

20150125_153201.jpg

Pour le présenter encore plus en détail il s’agit d’un petit figurado (114.2x19.94mm) au corps carré avec une cape du Honduras et une tripe à 2 terroirs (Honduras et Nicaragua). Je trouve personnellement la bague moderne et attrayante.

A cru c’est tout simplement gouteux et épicé. Cela ouvre l’appétit et il faut maintenant l’allumer !

20150125_153659.jpg

Le tirage est parfait et l’allumage n’est qu’une formalité pour ce petit figurado. Les premières bouffées sont surprenantes de force et de complexité. Ce jolie Cao propose de suite beaucoup de saveurs (cuir humide, poivre, tabac amer, café torréfié,  viande séché). C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je débute cette dégustation avec en prime un peu de soleil. La fumée est épaisse en bouche et bien bleutée ce qui est très agréable à regarder. Ce premier tiers passe assez vite avec une combustion rapide.

20150125_154500.jpg

Me voici donc dans un début de 2ème tiers qui propose encore plus d’intensité tout en restant agréable. En effet ce cigare est costaud et pourrait je pense ne pas convenir aux palais les plus sensibles. Niveau saveur c’est un festival de goûts (piments, cuir, réglisse, écurie, raisins secs) et une curieuse saveur de viande grillée me fait penser aux si agréables barbecues d’été. La force est bien présente et la fumée se fait chaude par moment. Le tout est entreprenant et franchement épicé.

20150125_155935.jpg

L’arrivé dans le final ce fait avec force et détermination ! Pas de franche évolution de saveurs mais une confirmation de l’ensemble torréfié et épicé avec du charisme et une longueur en bouche très marquée. C’est punchi tout en restant agréable mais cela demande de ralentir quelques peu le fumage. Je fume sans problème ce cigare jusqu’à sa toute fin qui  m’aura offert une bonne heure de dégustation.

20150125_163451.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape grasse et jolie, tirage parfait, style moderne, cendre solide, format court mais suffisant.

Saveur et Subtilité 3.5/5 : Ce cigare est riche dès le début avec une démonstration plutôt bien orchestré. Les saveurs sont torréfiées et épicées du début à la fin avec une bonne complexité au 2ème tiers. Pas de franche évolution au 3ème tiers. Longueur en bouche remarquable.

Force 3.5/5 : La force est élevée mais ne manque pas de maitrise même sur la fin.  Fort mais pas rassasiant pour autant.

Prix 4/5 : Un tarif très appréciable pour ce petit figurado  hybride. (8.9 euros).

Note Globale 15/20 : Quelle bonne découverte! Ce cigare Cao ne manque pas d’argument et trouvera à coup sûr très rapidement son public. Amateur de cigares complexes et entreprenant  vous serez comblé par ce petit figurado pleins de surprises et d’une très bonne construction. Son physique soigné, sa bague moderne et son tarif attractif  sont des atouts que j’apprécie particulièrement. Un cigare parfait pour un fumage rapide mais intense. A découvrir absolument !

Bien à vous.

12:41 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

21/01/2015

Choisir sa cave à cigares

Comment choisir sa cave à cigares ?

Vaste question que tous les fumeurs de cigares se posent et si vous venez lire ces lignes peut être pourrais-je vous apporter quelques réponses.

Dans un premier temps il faut savoir qu’elle est votre consommation actuelle pour pouvoir choisir la taille et surtout la contenance de votre futur cave à cigares. Peu importe votre consommation, il vous faudra de toute manière vous équiper pour offrir à vos cigares la meilleure conservation possible.

Voici 4 catégories de fumeurs de cigares avec un choix de caves appropriées :

Vous êtes un fumeur occasionnel et aimez acheter quelques cigares pour les partager entre amis. Vous n’avez jamais plus de 10 cigares en votre possession mais votre passion débutante vous oblige à penser à la conservation de votre petit trésor. Pas de problème, il vous faudra une petit cave à cigares pouvant contenir jusqu’à 30 cigares. La contenance maxi est seulement théorique et une cave à cigares vendu pour 25 unités ne contiendra réellement que 15 à 20 cigares en vérité.  Privilégiez les caves en bois naturel (cèdre d’Espagne) qui permettent une meilleure stabilité du taux d’humidité idéalement souhaitée (65 à 75%).

Voici quelques modèles pour le fumeur occasionnel :

Torino__Deluxe_2.jpg

Adorini Torino Deluxe  30 unités (99 €)

cave-a-cigare-carbone-3.jpg

Cave à cigares carbon 25 unités (64.5€)

Vous êtes un fumeur débutant mais ambitieux et votre passion pour les cigares prend le dessus. Vous avez régulièrement de 15 à 30 cigares en votre possession et vous êtes convaincu du bien-fondé de l’achat d’une cave à cigares de qualité. Aucun souci pour vous, il faut  tout de suite investir dans une cave d’assez grande contenance (75 à 150 unités) et surtout modulable. En effet vous allez surement avoir plusieurs terroirs dans votre collection et cela risque de devenir compliqué si votre cave est trop petite. Privilégié une cave avec plateau ou compartiment en cèdre d’Espagne avec un système d’humidification performant.

Voici quelques modèles pour le fumeur débutant :

cave-adorini-venezia-grande-150-cigares-ouverte.jpg

Adorini Venezia Grande Deluxe 150 unités (260€)

Pisa__Deluxe_2.jpg

Adorini Pisa Deluxe 75 unités (240€)

Vous êtes un connaisseur et votre passion pour les cigares n’est plus à prouver. Vous connaissez tous les terroirs et votre collection dépasse très souvent les 50 unités. Vous avez déjà en votre possession une cave d’une contenance moyenne (75 unités) et cela devient compliqué pour vous. Pas de stress, en tant que connaisseur vous savez déjà qu’il vous faudra  une cave à cigares par terroir ou au moins une cave spécialisée pour le terroir cubain. En séparant les terroirs vous aurez une maitrise totale du bon vieillissement de vos cigares. Libre à vous à présent de choisir tout type de modèle en fonction de vos préférences. Vous pouvez aussi opter pour une cave à très grande capacité (200 unités).

Voici quelques modèles pour le connaisseur :

Chianti_medium__Deluxe_2.jpg

Adorini Chianti 1  Deluxe 100 unités (168€)

Vittoria__Deluxe_2.jpg

Adorini Vittoria Deluxe 200 unités (624€)

Vous êtes un grand connaisseur passionné qui ne compte plus les boites de cigares. Si c’est votre cas et que vous achetez vos cigares seulement par 25 ou 50 unités et que votre souci se situe plus au niveau de la place que du choix de vos futurs cigares. J’ai la solution à votre problème ! Vous l’aurez compris il vous faut désormais investir dans une armoire à cigares pour stocker majestueusement votre trésor. En effet dans l’idéal la conservation de  vos cigares dans leur boite d’origine reste la meilleure solution à condition de les stocker dans un environnement contrôlé. Ce sera le rôle de votre future armoire à cigares qui n’est qu’une version xxl d’une cave classique. Un petit conseil ouvrez régulièrement vos boites pour laisser  circuler l’air à l’intérieur et optimiser le vieillissement de vos vitoles. En outre avec ce système d’armoire vous obtiendrez les mêmes conditions optimales de conservation que dans votre civette préférée.

Voici quelques modèles pour le grand connaisseur :

adorini_Bari__Deluxe.jpg

Adorini Bari Deluxe 600 unités (656€)

adorini-roma-black-noir-coffret-a-cigares.png

Adorini Roma 3100 unités (1980€)

Voilà j’espère que ces quelques lignes vous aiderons dans votre nouvelle passion !

Toutes ces caves à cigares sont disponibles sur Smoking.fr

Bien à vous.

Erwan

11:55 Écrit par EM dans Matériels | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

19/01/2015

Prochaines dégustations de 2015

Comme je vous l’ai écrit précédemment, je vais essayer cette année d’enrichir encore mon palais en dégustant de nouveaux cigares afin de partager mes impressions avec vous. J’aime les nouveautés mais très régulièrement lors de mes achats (par peur de déception), je continue a être fidèle à mon terroir et mes marques préférés car pour moi le cigare est avant tout un plaisir. Malgré cela ma curiosité est toujours aussi grande et je me suis laissé convaincre par certain modules très prometteurs.

Voici mes dernières acquisitions non-cubaines:

20150119_112808.jpg

Paradiso Papayo XXL (140x21.8mm) Grand robusto 9€

Cao Osa Sol T (114.20x19.94mm) Petit figurado 8.9€

Vega Fina Sumum Edition limitée 2014 (152x21.43mm) Grand robusto 9.5€

Cumpay Volcan (127x24mm) Gros robusto 8€

Cumpay Churchill (175x19mm) Churchill 8€

Il existe de très bon cigare et parfois « non-cubain » et c’est ce que je vais entreprendre de vous démontrer au fur et à mesure des nouvelles dégustations. Tout cela est évidemment très subjectif car chacun aura ses propres analyses et préférences. Mon avis doit rester simplement consultatif et chaque aficionado doit se faire sa propre idée. Le partage reste mon seul objectif.

J’ai aussi fait l’acquisition en ce début janvier de certain grands classiques cubains dégustés il y a un moment pour me refaire une idée et avec beaucoup de plaisir ai reçu en cadeaux  deux des trois éditions limitées cubaines 2014.

20150119_112952.jpg

Partagas Seleccion Privada EL 2014 (160x19.84) Grand robusto 19€

H.Upmann Connoisseur N°1 (127x19.05mm) Robusto 9.6€

Hoyo de Monterrey Petit Robustos (102x19.84mm) Petit robusto 8.9€

Cohiba Robustos (124x19.84mm) Robusto 16.5€

Bolivar Super Coronas EL 2014 (140x19.45mm) Grand robusto 14.5€  

Voici donc ce qui vous attend dans les prochains mois sur mon blog !

Pour conclure, le terroir cubain est sans hésitation mon terroir préféré pour sa complexité et sa profondeur gustative  mais  parfois comme vous avez pu le lire j’ai été très satisfait de certains Dominicains et Nicaraguayens. Seul pour l’instant le terroir du Honduras me laisse encore perplexe et j’avoue avoir eu très peu de satisfaction avec celui-ci. Je ne reste pas pour autant fermé à l’idée de continuer à l’explorer.

Bien à vous.

13/01/2015

Romeo y Julieta N°2

Les derniers évènements de l’actualité ont été difficiles et je tiens aussi à dire ouvertement que Je suis Charlie et je reviens tout de même vers vous avec une nouvelle dégustation en ce début d’année tourmenté.  

 

Comme le soulignait un de mes lecteurs j’ai quelques nouveautés qui attendent patiemment que je me décide à les déguster mais le climat capricieux du mois de janvier me contraint quelques peu. J’ai notamment 2 des 3 éditions limitées 2014 (le Bolivar et le Partagas). D’autres nouveautés arriverons par la suite !

20150105_154313.jpg

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un cigare que j’ai dégusté en ce début janvier qui est le Romeo y Julieta N°2. C’est un petit corona (129x16.67mm) que l’on m’a offert et qui était sous tube aluminium. Je tiens à souligner l’élégance de la marque Romeo y Julieta qui propose de magnifiques tubes (pouvant servir ultérieurement aux transports de vos cigares).  Concernant le cigare, je trouve sa cape curieusement foncé (colorado), grasse et particulièrement jolie et cela créé en moi l’envie de le découvrir.

20150105_155009.jpg

Le tirage est bon et les saveurs à cru sont assez basiques. Je ne me fais guère d’illusion sur ce cigare mais je reste comme à mon habitude curieux de voir son évolution. Les premières bouffées sont franche et bien typées du terroir cubain avec une amertume de tabac dominante et un cocktail sympa pour un début (cuir, herbe sèche, tabac amer, poivre). Le fumée est assez courte en bouche et n’offre pas une grande intensité pour l’instant. Cela reste agréable et je profite de cette rare journée ensoleillée pour faire un peu de contemplation en compagnie de ce puros.

Par la suite la force moyenne du début se développe pour offrir en même temps plus d’épices (poivre, piment) et des saveurs torréfiées (café, pain grillé ) assez agréables. Je trouve par moment quelques rares notes  de noisettes fraiches. La fumée douce du début fait place à beaucoup plus d’amertume sans que cela reste désagréable dans ce 2ème tiers.

20150105_160219.jpg

Arrivé dans le 3ème tiers la finesse n’est plus au rendez-vous et l’amertume trop forte du tabac accompagné d’ammoniac m’invite à stopper la dégustation.

Ce petit corona reste un bon choix mais ne joue pas encore dans cours des grands havanes. Je reste tout de même grand amateur de cette marque aux multiples facettes.

Mes notes :

Construction et Aspect 3.5/5 : Cape jolie, bon tirage, format « rapide »(30 minutes), beaucoup d’élégance.

Saveur et Subtilité 2/5 : C’est un  cigare peu complexe mais pas fade. Les saveurs sont cubaines et offrent une dégustation correcte dès le 2ème tiers. Le final est trop amer à mon goût !

Force 2/5 : La force est moyenne et l’évolution assez chaotique.  

Prix 3.5/5 : Un tarif honnête pour un petit corona cubain. (5.5 euros).

Note Globale 11/20 : Un cigare à découvrir pour tous les curieux. Bien construit, élégant et abordable il est bien doté mais  malheureusement à mon humble avis encore bien loin d’égaler l’Half corona de chez H.Upmann.

Bien à vous.

17:22 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |