02/09/2016

Eté 2016

Voici un bon moment que j’avais envie d’écrire un article mais le temps m’a pris de court et vous propose donc aujourd’hui une sorte de bilan de mes expériences cigaristiques pour la période estivale de cette année.

En effet ma vie a bien changé depuis l’arrivée de ma fille et je n’ai plus autant de facilité à trouver du temps pour m’adonner à ma passion. Cependant j’arrive toujours à profiter de ma vitole hebdomadaire et mes vacances ont été propices à la quiétude de mes fumages. Par ailleurs l’écriture me manque et je me devais d’y retourner.

Fidèle à mes envies de nouveautés, j’ai même réussi à faire des rencontres intéressantes. Comme vous le savez déjà, pour moi le cigare rime avec plaisir et je me suis satisfait avec le terroir Cubain mais pas seulement.

Je ne vais pas épiloguer sur les nombreux D4, Epicure n°2 et Half Corona qui ont fait ma routine et plutôt vous parler de mes nouvelles expériences.

En 1er lieu j’ai voulu tester la gamme Vegueros en me procurant le petit figurado et le robusto.  Ce fût une révélation pour moi car je n’ai trouvé dans ces 2 cigares que des qualités.

20160811_174109.jpg

La construction est impeccable, le fumage est plaisant avec une palette aromatique cubaine assez gourmande et évolutive avec en prime un tarif très serré. On ne peut pas réduire un cigare à son prix mais franchement pour ceux-ci c’est assez remarquable (respectivement 5,5 et 6,9 euros).

20160613_133854.jpg

C’est simple je donne la note de 15.5/20 au Mananitas et 16.5/20 au Entretiempos qui mon coup de cœur du moment.

J’ai aussi eu l’occasion de gouter le petit robusto Flor de Selva nommé Egoista qui m’a fait bonne impression. C’est un tout petit cigare (89 x 22.22mm) qui propose une fumée gouteuse et épicée dès son allumage.

20160621_152443.jpg

La complexité n’est pas là mais le fumage est agréable pour une dégustation express. Ne cherchez pas par contre à être rassasié avec un si petit entremet.  Je lui donne 14/20 pour son rapport qualité prix satisfaisant (6,7 euros).

J’ai suis par contre déçu de l’édition limitée 2015 Ramon Allones Club Allones  qui ne m’a pas convenue malgré 3 essais. Peut-être encore un peu jeune ce cigare m’a semblé à chaque fois linéaire avec des saveurs trop nicotineuses et une puissance mal calibrée.

20160327_155710.jpg

Je lui laisse donc un peu de temps car mon palais n’apprécie pas ce genre de tempérament. Si je devais lui donner une note ce serait 10/20 sur le coup de la déception (à suivre il m’en reste 2 exemplaires).

Pendant cette été, j’ai aussi profité cette fabuleuse édition régionale France 2015 Quai d’Orsay qui à chaque fois m’a procurée beaucoup de plaisir. Ce robusto a tout pour plaire et met la barre haute ce qui est prometteur pour l’évolution de la marque. 4 exemplaires fumés que du bonheur… (17/20).

20160807_172008.jpg

J’ai fait une retrouvaille en demi-teinte avec le petit robusto Pléiades 20ème anniversaire. Ce cigare  dominicain était tout à mon goût il y a quelques années (entre 2008 et 2010) mais aujourd’hui la confrontation fût dure pour mon palais devenu exigeant. Que c’est fade… oups je l’ai dit.

20160822_183117.jpg

Fumable avec de belles qualités de construction ce petit cigare reste acceptable mais n’a pas réussi à émouvoir mes papilles gustatives avec une palette trop herbacées et courte en bouche. Où sont passées les noisettes et les saveurs épicées que je me délectais de découvrir avec cette gamme ?

Et puis j’ai eu la chance de déguster le tout nouveau Kingdom de la marque Izambar crée par mon ami bloggeur Edmond. Difficile pour moi de rester objectif car l’affecte que j’ai pour lui à surement influencé ma dégustation et comme il me le disait assez justement « un cigare offert par un ami est encore meilleur ».

20160824_194919.jpg

Pour en dire un peu plus, je dirais que ce double robusto est plein de charme, de rondeur avec une force tranquille bienveillante. Il reflète bien la spiritualité de mon ami et apporte après un fumage apaisant réconfort et plénitude à son hôte. La palette aromatique est pâtissière avec de subtiles notes de poivres et du café torréfié. Ce cigare demande de l’écoute pour délivrer un cocktail riche mais jamais tempétueux. Je ne peux donc que féliciter mon ami pour sa création ! Ma note sera de 16/20.

Voici donc mon petit bilan pour cet été 2016.

Bien à vous

24/12/2015

Joyeux Noël et Bonne Année 2016 !

Je vous souhaite à toutes et à tous un Joyeux Noël ainsi qu'une très Bonne Année 2016 !

J'ai pleins de nouveautés à partager avec vous pour la prochaine année.

20151224_113722.jpg

Je suis très occupé en ce moment (paternité imminente) mais je compte bien revenir en force dès que je le pourrais. Sachez que mon projet d'initiation aux cigares premiums devrait se concrétiser pour le printemps prochain !

Profitez bien de vos proches et pourquoi pas en dégustant une bonne vitole !

Joyeux Noël et Bonne Année

Bien à vous.

Erwan

13/10/2015

Le bon moment ?

S’il y a bien une subtilité que connais le fumeur de cigares c’est de trouver le « bon » moment pour déguster sa vitole. En effet les conditions et l’environnement du fumeur vont à coup sûr jouer un rôle important sur l’appréciation du dit cigare. Comme vous aurez pu le remarquer, il n’est pas aisé de pouvoir sortir son cigare en toute circonstance et cela demande parfois quelques préparations avant la mise à feu.

20151001_143839.jpg

Le fumeur doit se préparer d’un point de vue technique  en prévoyant quelques indispensables : coupe cigare, chalumeaux, cendrier, boissons. Il doit savoir s’il pourra faire sa dégustation dans de bonnes conditions (température, installation, ne pas déranger ni être dérangé…) pour que cela reste un moment de plaisir. Rien de pire que de devoir abréger sa dégustation pour quelques raisons que ce soit.

Le temps joue aussi un rôle primordial dans le bon déroulement d’un fumage et il faut à chaque fois prévoir « large » car une bonne dégustation ne se fait jamais à la hâte. Prévoyez du temps et préparez-vous à ce que cela dure un peu plus que prévu. Pour un robusto qui se fume en environ 1h prévoyez au moins 1h30 pour ne pas avoir la pression du temps qui passe.

20151009_161449.jpg

D’autre part un cigare mérite d’être apprécié mais cela passe en 1er lieu par vous. Et vous êtes imprévisible ! Votre humeur, votre état de fatigue, vos envies, votre santé,  votre stress, vos tracas, vos joies…vont avoir une incidence directe sur l’appréciation du cigare et par conséquence vous trouverez « bon » un cigare grâce à des conditions qui vous seront favorables et « moyen » le même cigare si de bonnes conditions ne sont pas réunies. Pour ne pas tout mélanger parfois malheureusement un cigare pas à votre goût le restera toujours.  

L’équation d’une bonne dégustation est donc assez complexe avec au moins trois inconnues à devoir maitriser :

- l’environnement et le matériel nécessaire

- le temps que vous avez pour votre dégustation

- votre état personnel et votre ressenti du jour

Trouver le bon moment n’est donc pas si facile et demande parfois réflexion.

Rassurez-vous  cela fonctionne heureusement souvent très bien sans trop y penser.

Alors vous quand fumez-vous ? et dans quelles conditions ?

Voici une petite liste de moments pour déguster votre cigare :

-          Après une grosse journée de travail dans un environnement douillet (fauteuil)

-          Entre amis avec un apéritif

-          En promenant votre chien

-          Dans un transat avec chapeau, bouquin et lunette de soleil

-          En vacance au coucher du soleil

-          Après un copieux repas de famille

-          Dans un fumoir

-          Dans votre pièce dédiée (si vous fumez à l’intérieur)

-          Dans votre jardin à l’abri d’un arbre

-          Seul au lever du soleil

-          En balade dominicale avec votre conjointe

-          Devant un bon match de foot

-          Au restaurant ou au  club/bar

-          Après une réussite personnelle ou pour fêter un évènement heureux

-          Après chaque ouverture de votre cave à cigares

-          A moto

-          En randonnée après un très gros dénivelé ou après le sport

-          Sur votre bateau

-          Quand votre gourmandise prend le dessus

-          Lorsque vous lisez ses lignes

Chacun trouvera son meilleur moment en gardant à l’esprit que cela doit toujours rester un plaisir !

Bien à vous.

13/08/2015

Retour de mes vacances et projets...

Aujourd’hui, je voulais vous faire un petit bilan de mes dernières expériences cigaristiques. Pour moi les vacances sont finies et j’ai encore la tête pleine de ces bons moments passés et de toutes ces bonnes fumées qui ont accompagnées et rythmées ce repos bien mérité.

20150730_175720.jpg

Avant de partir j’avais prévu quelques achats afin de ne pas me retrouver à cours de cigare une fois arrivé sur place. Et oui malheureusement bien des endroits aussi touristiques soit-il n’ont pas de civette digne de ce nom ni de buraliste ayant en stock de vieux Partagas D4 desséchés (mais qui dépanne parfois). Ce fut mon cas sur l’Iles de Noirmoutier que j’ai eu le plaisir de découvrir pendant 2 semaines où le cigare n’existait pas… Bref, mon anticipation a été bienvenue et j’ai pu profiter de mon petit stock de cigares cubains acheté à la civette de Poitiers avant mon départ.

20150719_080932.jpg

Ma sélection était assez simple car je voulais du bon, du très bon et encore du bon. Du coup je suis resté fidèle à mon dernier coup de cœur (Trinidad Vigia) mais aussi à mes grands classiques (D4 et Epicure N°2, Cohiba robusto). J’ai aussi pu profiter de quelques exemplaires de Petit Churchills Romeo y Julieta (vendu en tube) qui furent à chaque fois merveilleusement bons. Vous me direz qu’il est vrai que chaque cigare dégusté dans de très bonnes conditions et forcément plus appréciable et c’est pourquoi je fume beaucoup plus pendant ces périodes estivales. Le plaisir reste toujours ma principale motivation et j’ai eu la chance de tomber sur de très bons cigares (bien roulés et gouteux) pendant ces vacances.

Voici quelques photos de mon périple cigaristique !

20150730_152500.jpg

20150726_165858.jpg

20150723_143801.jpg

20150719_134704.jpg

Sinon d’un point de vu touristique cette iles est très sympathique pour ceux qui aime la nature, la pèche et les choses simples. Nous avons été surpris par le calme et la douceur de vivre de cette ile même en pleine saison touristique. Mêlé à cela la joie de ma future paternité, je suis requinqué et prêt pour cette aventure qui débute fort bien ! Je vais essayer de continuer à vous faire découvrir de nouveaux cigares pour cette nouvelle saison qui commence tout en gardant un trait de légèreté.

20150725_103241.jpg

20150725_104507.jpg

20150719_093544.jpg

J’ai aussi depuis quelques temps un projet qui me tient à cœur celui de mettre en place une initiation découverte du cigare premium sous forme d’atelier « dégustation » en partenariat avec un bar ou un restaurant. Le but étant de faire découvrir à un public novice ou débutant les bases et les joies de la dégustation d’un cigare de qualité dans une ambiance conviviale et gastronomique. Je pense que l’idée est porteuse et je souhaite concrétiser ce projet dans les environs de Poitiers dès que possible. Mon envie de partager en grande et j’aimerais utiliser mes connaissances et cette simplicité pour rendre accessible le monde des cigares à tous ces futurs épicuriens.

20150802_151548.jpg

Bien à vous.