23/01/2012

Civette

La Civette mais quel nom étrange ! Si on regarde de plus près, cela correspond à un petit mammifère de la famille des Viverridaes que l’on appelle plus familièrement « chat musqué » mais qui est plus proche d’un mélange entre le blaireau et le furet. La particularité de la civette est son odeur qui provient de la civettone, c’est une substance contenue dans un liquide blanc et produite par les glandes anales de tous les Viverridae (furet pour faire plus simple). Ce liquide possède une odeur très forte, mais une fois dilué, il dégage une odeur de musc et de fleur. Les secrétions de la civette étaient utilisées en pharmacie et dans la fabrication des cigares ou de parfums.

civette.jpg

Voici donc notre lien entre ce curieux animal et notre vendeur de cigares. Je voulais aujourd’hui vous parler des civettes et ce petit point culturel ne fait pas de mal. Revenons à un peu plus de sérieux, les civettes sont des distributeurs de tabac qui se sont équipées pour vendre des cigares fait main. Si comme moi vous êtes passionné par les cigares, vous verrez que c’est un lieu d’échange et pas seulement d’achat.

prod3.jpg

La plupart des gérants de civettes sont eux même des érudits et passionnés de cigares et leurs conseils sont toujours bons à prendre. N’hésitez pas à entamer la discussion car un bon vendeur de cigares ne vous laissera pas seul face à vos choix. Attention, il y a civette et civette : entre une vraie boutique avec des armoires à cigares proposant plus de 100 cigares différents et un buraliste qui a une petite cave à cigare avec quelques références (parfois faits en machine) et des cigarios tout secs , ce n’est pas la même chose.

Une vraie civette doit pour moi avoir du choix et aussi du conseil. Les cigares ne doivent jamais sembler secs et le vendeur doit vous laisser les voir, les sentir et même les toucher (si ce n’est lui qui le fait) pour pouvoir faire votre choix. Vous n’êtes pas là pour acheter une baguette tout de même ! Prenez votre temps et parfois dans une boite, certains cigares vous plairont plus que d’autres, alors autant vous faire plaisir. N’oubliez pas qu’un cigare est unique car fait main, il mérite donc un peu d’attention de votre part car vous n’achetez pas une dose de nicotine mais bien un produit précieux et plein de savoir-faire.

cave_inter.jpg

Maintenant que vous savez ce qu’est une civette vous allez me dire mais où les trouve-t-on ? Il n’y a pas des civettes à tous les coins de rue et votre ville en a sûrement une et c’est hélas à vous de faire des recherches pour trouver votre lieu d’achat. Certaines revues spécialisées ont une liste de civettes assez importante mais le mieux reste encore le bouche à oreille pour trouver la perle rare.

Ayant vécu dans les environs de Nancy (Meurthe-et-Moselle) j’avais la chance d’avoir 6 civettes reparties dans tout le centre-ville. Que de choix mais j’avais mes préférences et le gérant du « Tabac le Royal » (1 place Stanislas 54000 NANCY) était pour moi le meilleur de tout Nancy. Hé oui avec le temps, il se crée une complicité et à la fin ce monsieur très gentil prenait soin de choisir régulièrement de nouveaux cigares pour que je puisse les essayer.

place-stanislas-nancy.jpg

Il y a une bonne adresse sur Epinal (Vosges) : « Le Cadre Noir » (10 r Georges de la Tour 88000 EPINAL). Patrick est adorable avec un choix de cigares très judicieux car il les essaie tous avant de les mettre à la vente. Pas énormément de références mais que du bon alors vous pouvez y aller les yeux fermés. N’ayez pas peur de perdre du temps, ce gérant est très bavard et tant mieux !!

cornu1.jpg

Je conseille aussi un endroit magique sur Strabourg (Bas-Rhin) car je m’y rendais régulièrement. Si vous avez la chance de passer dans cette ville, n’oubliez pas d’aller chez Pip’cig (14 r Vieux Marché aux Poissons 67000 Strasbourg). Le gérant est un fou de cigares et sa cave est tout simplement superbe. En fait, c’est un temple ! Ou bien une crypte vu que c’est en sous-sol mais vous serez ébahi devant cette pièce d’environ 12 m² avec plus de 300 sortes de cigares… la caverne d’Ali Baba existe vraiment !

11371.jpg

Quelle amertume et quel regret j’ai de ne pas avoir accepté d’acheter le fameux cigare Pitbull ne sachant pas à l’époque ce qu’il représentait (par manque de connaissance). Bref je me rattraperai lors de ma prochaine visite à Strasbourg.

Je suis depuis peu sur Poitiers (Vienne) et à mon grand regret il n’y a qu’une seule civette sur toute l’agglomération « La Civette » ( 1 place Mar Leclerc 86000 Poitiers). Le gérant est sympa et il a du choix alors c’est déjà ça. Ces cigares sont bien conservés et il prend son temps ce qui est pour moi important. Vous pouvez dire que je suis exigeant mais il faut l’être parfois.

i5479_Place_du_Marechal_Leclerc.jpg

Sinon un point concernant la vente des cigares sur internet (pour la France) : apparemment si vous achetez sur internet, vous payez moins chers les cigares mais vous risquez de devoir payer une taxe si votre colis est ouvert à la douane. En règle générale, si vous achetez des cigares en Espagne, au Luxembourg ou à Cuba, vous ne payerez pas la taxe (française) supplémentaire en respectant la quantité de 50 cigares maximum par personne et d’avoir avec vous la facture de vos achats.

A vous de voir mais moi je préfère encore la convivialité d’une civette quitte à payer plus cher mes vitoles sachant que je suis un petit consommateur. Après il est vrai qu’en France, on paye trop cher le tabac et cela devient un problème qui accentue les trafics mais c’est un autre débat.

Merci de m'avoir lu !

19/01/2012

Cigares Cubains

Les cigares cubains ! C’est le nom de mon blog et je me devais de vous dire plus à propos de ce choix.

Le cigare cubain est un vrai mythe avec ses héros et ses légendes. Il y a en premier son origine Cuba, qui est un pays emblématique avec ces symboles et son histoire. Quand on pense à Cuba on voit de suite ces jolies voitures américaines toutes chromées.

VWTURE~1.JPG

On pense à cette musique entraînante qu’est la salsa ou la rumba, avec des jolies femmes au teint halé qui dansent à la perfection.

cc0140aea9f4868ed63e9b8fbca9dd2a.jpg

Ensuite il y a le rhum avec ses cocktails festifs tels que le Cuba libre ou la Pinacolada.

cuba-libre-37629.jpg

Et enfin on pense aux cigares avec ses champs de tabacs et ses rouleurs qui exécutent le roulage accompagné d’un liseur.

Liseuse_pour_rouleurs_de_cigare-jpg_3.jpg

On rêve aussi de ses plages de sable doré bordées de cocotiers et sublimées par cette mer turquoise si accueillante, tout cela sous un climat ensoleillé et tropical.

cuba-plage-jardins-du-roi-resize.jpg

Après ces images de cartes postales assez caricaturales, il nous vient à l’esprit des sensations de révolution avec comme symbole et héro le Che Guevara coiffé de son légendaire béret étoilé.

CheGuevarawithCigar.jpg

On se rappelle du charismatique Fidel Castro avec un gros et long cigare en bouche.

fidel-castro_1427.jpg

On pense aussi à cet embargo des États-Unis contre Cuba qui a créé tant de problèmes financiers, sociaux et politiques.

Mais revenons à mon sujet de départ , le cigare ! Il peut être cubain mais pas que, il existe des centaines de cigares différents. Les Cubains aiment qualifier leurs cigares de Puro, ce qui veut dire qu’il est constitué de 100% de la même origine de tabac pour les différentes feuilles qui le composent. Un Puro n’est pas forcement Cubain, il peut être Dominicain ou par exemple du Nicaragua, chaque terroir peut prétendre avoir son Puro.

pt9793.jpg

 Le cigare cubain fait main reste un produit haut de gamme avec des tarifs généralement plus élevés que les autres terroirs sans que ce soit toujours justifié. Un seul conseil, essayez et encore essayez d’autres vitoles pour ne pas rester passivement sur vos acquis et vous verrez qu’il n’y pas qu’à Cuba que l’on fait des bons cigares.

59432.jpg

Pour en revenir à mon choix de titre de blog, j’ai choisi « Cigares Cubains » car on pense de suite à un cigare de dégustation et la plupart des gens ne savent pas qu’il existe une aussi grande variété de cigares. Le cigare doit rester pour moi, un objet de loisir qui se classe dans les plaisirs de bouche que les épicuriens affectionnent tant.  Le but de mon blog étant de partager un peu de ma passion et aussi mes expériences et humeurs qui favorisent le conditionnement de mes idées. J’espère que tout cela vous est profitable alors à bientôt et bonne lecture.

 

 

15/01/2012

Cigares et boissons

Les cigares peuvent s’accompagner avec diverses boissons alcoolisées ou non mais il y a des choses à savoir pour ne pas gâcher votre vitole.

Tout d’abord on doit savoir quel type de cigare il s’agit. Il y a les cigares pour l’apéritif, les cigares du solitaire, les cigares d’après repas et les cigares de fin de soirée quand la plupart des gens dorment. Evidemment les boissons vont être associées avec le moment de fumage et aussi votre humeur à accepter de l’alcool ou non.

De manière générale, il faut savoir choisir l’accompagnant du cigare pour ne pas effacer ses saveurs à cause d’une boisson trop riche. Je m’explique, par exemple il faut éviter de prendre un whisky très tourbé (ex : Ardbeg) avec un cigare léger (ex : Romeo y Julieta short churchills) car vous risquez de ne sentir que votre whisky et votre cigare n’aura aucun intérêt gustatif.

monnet_cognac_cigar.jpg

L’harmonie viendra dans le fait de trouver la juste saveur qui ne sera là que pour sublimer votre cigare et non détruire sa découverte.

Pour les boissons sans alcool, le mélange est moins risqué et vous pouvez essayer des cafés et des thés sans prendre trop de risque. Je prends le plus souvent un petit café pour accompagner mon cigare car j’aime ce mélange de saveurs.

coffee-cup-cigar-smoke-450x337.jpg

Pour les boissons alcoolisées, la liste est longue mais il y a trois types, les bières, les vins et les alcools forts.

Les bières se marient très bien avec les cigares surtout si vous choisissez des bières subtiles et fortes. Par exemple, une Chimay bleu ira merveilleusement bien avec un Partagas Serie D n°4 et une Westmalle triple sublimera un H.Upmann Magnum 46. Les mélanges restent bien sûr une question de goût personnel mais je peux vous dire que la bière a son rôle à jouer dans le monde des cigares. Déjà la bière est issue de plusieurs fermentations (comme le cigare) généralement  trois avec des matières premières végétales (comme le cigare) et demande beaucoup de temps et de savoir-faire (comme lui encore !).

cigar-bar-beer.jpg

Les vins sont aussi de très bons accompagnants mais attention tout de même aux choix que vous ferez. Les vins blancs et rosés pourront se marier sans trop de problème ainsi que les champagnes, par contre les vins rouges doivent être choisis avec beaucoup d’attention pour ne pas justement déséquilibrer votre subtil mélange. Choisissez des vins rouges subtils sans être trop capiteux, il faut éviter toutes amertumes supplémentaires qui pourraient rendre difficile votre dégustation. Les Bordeaux et autres vins « de fromages » seront trop riches pour s’associer avec les subtilités d’un cigare.

GlassOfVineAndCigar.jpg

Les alcools forts sont de très bons complices des cigares mais attention tout de même au dosage pour ne pas finir ivre voir malade. Les vieux Rhums sont un très bon choix ainsi que les Cognac et Armagnac. J’avoue avoir une préférence pour les rhums car ils sont en prime souvent de la même origine de production que les cigares rajoutant un charme à l’ensemble. Les saveurs douces, complexes et vanillées de certains vieux rhums transforment la dégustation de certains cigares en un véritable voyage tropical. Les Whisky, je dis attention mais le mélange peut s’avérer très bon. Les effets cumulés d’un cigare fort avec ceux d’un alcool peuvent être assez troublants voir néfastes, je conseille donc un dosage très modéré pour ne pas avoir de mauvais effet.

18113.jpg

Comme vous l’avez compris, on ne boit pas n’importe quoi avec n’importe quel cigare et tout cela reste une découverte que chacun aura le droit de faire évoluer en fonction de ses préférences.

 

 

13/01/2012

Cigare pour débutant

Les cigares pour débutants ça n’existe pas ! Mais il faut bien commencer par votre première dégustation  et ce choix sera important pour la suite de votre découverte. Je n’ai pas toutes les clés pour vous amener vers les meilleurs choix mais voici quelques informations pour bien débuter le cigare.

Déjà si vous ne fumez pas de cigarette vous commencez avez un avantage. En effet comme je l’ai dit précédemment le cigare se crapote et pour faire simple il ne faut pas inhaler la fumée, ce qui pour un fumeur de cigarette reste un reflex dur à désapprendre.

Important Quelles sont vos motivations ?

Vous voulez découvrir quelques choses de nouveau et de surprenant ? (bonne démarche). Vous voulez faire comme vos amis ? (pourquoi pas mais attention). Vous avez envie de vous la péter lors de vos sorties ? (Si c’est ça fermer cette page de suite). Ou bien tout simplement parce que vous aimez les bonnes choses et vous voulez en savoir plus sur ce plaisir de bouche ? (très bonne démarche).

Peu importe où vous vous trouvez le but est de « bien » commencer alors allons y !!

Le choix d’un cigare est très complexe pour un néophyte. Il y a les faits mains (ou non), les différents terroirs (Cuba, Nicaragua etc.), les marques (Partagas, H.Upmann etc.), les tailles (corona , robusto , churchills ect) et les prix (de 1 à 21 euro pour faire large). Alors comment choisir dans cette jungle de références ?

 

administrateur_1395_image_cigares-3.jpg

Voici mon 1er conseil concernant le fait main. Un vrai cigare de dégustation est toujours fait main alors oubliez tout de suite les cigares fait en machine. Vous serez de toutes manières déçus avec un tabac de basse qualité et vous en conclurez tout simplement que les cigares ce n’est pas bon en passant à côté du vrai cigare. A titre d’exemple si on boit un vin de table 3 étoiles à 11% et que l’on n’aime pas (beurk), on ne peut pas dire ensuite qu’on n’aime pas le vin…

fab%20cigar%204.jpg

2ème conseil ! Les terroirs sont tous différents mais de manière générale, il y a plusieurs niveaux de puissance. Pour un débutant je pense qu’il faut éviter un cigare trop puissant mais aussi trop léger car la force doit être suffisamment présente pour activer la recherche de saveur. Je dirais donc au risque d’en surprendre certain de privilégier en premier le terroir Cubain (fort et riche), ensuite Nicaragua (moyen et épicé) et en dernier le terroir République Dominicaine (doux et subtil) pour permettre aux débutants de choisir sa région de prédilection.

cuba-vilanles-tabac.jpg

3ème conseil pour débutant ! La taille du cigare est importante pour débuter. En effet un cigare de gros diamètre contrairement aux idées reçues est toujours plus doux et plus facile à fumer car le tirage y est plus important et la combustion plus légère favorisant l’apparition de subtilités. La longueur a aussi son importance et un novice devra privilégier des cigares courts (moins de 13 cm)  qui lui offriront entre 30 et 45 minutes de fumage ce qui est largement suffisant lorsqu’on commence. Par exemple un Churchills de 17.5 cm qui demande parfois au fumeur plus 1h30 me semble inapproprié voir néfaste à celui qui veux découvrir le cigare (au risque d’être dégouté). Pour moi la taille idéale pour débuter est le petit robusto à la fois gros et court tout en gardant un physique de vrai cigare.

300px-Modulehabanos.png

Le 4ème et dernier conseil concerne les prix et marques de cigares qui vont de paires car certaines sont plus prestigieuses et imposent donc des tarifs prohibitifs. Il n’y a pas de règles d’or mais faites en fonction de vos moyens sans oublier qu’un cigare cher n’est pas toujours le meilleur. Je pense surtout à la marque Cohiba (la plus chère) qui m’a parfois très déçu par des défauts de constructions inadmissibles si on se base sur le prix. Chaque vitole est unique de par sa fabrication et tout le savoir-faire qu’il y a derrière. Les cigares ont beau se ressembler, ils cachent pourtant des dégustations très différentes ce qui au final sera une affaire de goût que chacun affinera au fur et à mesure de ses expériences. Tout cela s’apprend et le palais du fumeur ne cesse d’évoluer, lui permettant d’affiner ces recherches et ainsi de découvrir toute l’étendue des possibilités qu’offrent les cigares.

hoyo.jpg

Je vois que vous voulez du concret et je le comprends ! Voici quelques références qui vous permettront d’apprivoiser l’animal sans trop de difficultés.

Cubain pour débuter

Montecristo Petit Edmundo (petit robusto) saveur cubaine à souhait ! Bonne entrée en matière avec 45 minutes de dégustations, la complexité permet déjà une très bonne découverte du cigare, je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous gâcher la découverte. (9 euros)

Montecristo-PetitEdmundo.jpg

Hoyo de Monterrey (petit robusto) un vrai cubain qui apporte beaucoup de subtilités mais aussi de force, attention au 3ème tiers que je conseille d’éviter pour les débutants sachant que le divin leurs permettra une bonne approche. (8 euros)

100HOYO-DE-MONTERREY-PETIT_3.jpg

Nicaragua pour débuter

NUB Cameroon 358  (petit robusto) entre force, douceur et subtilité ce petit robusto peut en épater plus d’un et son rapport qualité prix est imbattable. Comptez minimum 30 minutes de fumage pour une découverte du Nicaragua qui ne vous laissera pas indiffèrent. (6 euros) Tous les cigares de la marque NUB conviennent pour un débutant.

NUB-cameroon-460.jpg

Nicarao Anno VI (petit robusto) douceur au programme avec en prime une bonne complexité aromatique. Le cigare évolue bien sans être agressif et permet un fumage « zen ». A découvrir pour ce faire le palais ! (6 euros)

2086222012.jpg

République Dominicaine pour débuter

Petites infos supplémentaires, tous les cigares de cette origine sont bien pour débuter mais attention à ne pas tomber dans un cigare trop léger avec trop peu de subtilités qui laissera son fumeur un peu perplexe surtout s’il s’agit  du 1er cigare.

Pléiades 20ème anniversaires (petit robusto), j’ai déjà fait une review sur cette merveille et je ne vous en dirai pas plus essayez le c’est tout ! Les débutants y trouveront leurs comptes avec un panel de dégustations haut de gamme pour un tarif épatant (6 euros).

_vyr_125P1100752.jpg

Vega Fina By Seijas Edition limitée 2010 (robusto) ne pas se fier à la taille imposante de ce cigare. Il donnera au débutant une approche concrète du monde du cigare avec des richesses gustatives à la fois douce et épicée (9 euros). Attention il s’agit bien de la version « By Seijas Edition limitée 2010» et pas le classique Vega Fina qui vous apportera que très peu.

007-504-0009.jpg

Voilà j’en ai fini avec vous pour aujourd’hui et j’espère que mes conseils vous permettront d’appréhender le monde des cigares avec moins d’hésitations et que tout cela vous donnera envie d’en savoir plus encore….

EM