14/09/2012

Fumoir Poitiers

Juste une petite nouvelle pour vous montrer 2 photos du fameux fumoir de Poitiers qui se trouve dans le restaurant "Les Archives"

(14 rue Edouard Grimaux - Poitiers 05 49 30 53 00 // contact@lesarchives.fr)

536019_420550624660009_46331096_n.jpg

375833_420550657993339_1314305141_n.jpg

Comme vous pouvez le voir l'ambiance est chaleureuse et l'endroit plutôt insolite.

Je n'ai pas encore eu le temps d'y retourner pour tester en vrai ce magnifique lieu (accompagné d'un bon cigare) mais je garde cela dans un petit coin de ma tête pour plutard...

Vous pouvez aussi faire un tour sur le facebook du restaurant si vous voulez vous informer des actualitées (musiques, animations , ect).

https://www.facebook.com/lesarchivespoitiers

Bien à vous.

05/09/2012

Un bon cigare...

Le sujet est largement développé par tous les bloggeurs et amateurs de cigare mais je voulais voir avec vous ce qu’était un bon cigare. Un bon cigare… tout cela est subjectif et c’est très difficile de savoir pourquoi ce cigare est bon ?

Chacun y va de sa méthode pour juger et où tester les cigares. On voit parfois même un système de notation qui se base sur des critères d’analyses biens précis (c’est mon cas).  Tout cela reste évidemment une simple information qui varie en fonction du testeur.

1_smoke.png

Je vous parle de cela car j’ai vu que certain cigares que j’ai personnellement beaucoup appréciés ne l’ont pas été par d’autre (et vice-versa). Cela peut être dû à plusieurs facteurs primordiaux :

-          La psychologie ! Et oui le moment particulier que vous vous accordez conditionne la valeur positive ou non de votre dégustation. Si vous fumer votre cigare et que vous devez faire vite car vous avez un rdv urgent ne va pas faciliter l’appréciation de votre dégustation. Par contre si vous fumer votre cigare pendant une période de repos avec tous les facteurs de détentes possibles (repas et compagnies agréables), sera souvent une réussite et donc un bon cigare…

-          La qualité de conditionnement de votre cigare (humidité, cigare non abimé) : cela est très important et vous le savez. Un cigare trop sec n’offrira pas tout son potentiel gustatif et brulera plus vite augmentant le risque de surchauffe (montée d’acidité). Un cigare fendu ou abimer ne sera pas plaisant à fumer et aura tendance à s’éteindre ou à mal brûler ce qui de toute manière créera un gène (qui énerve et gâche ce moment de plaisir).

-          Le cigare unique ! C’est sympa… mais parfois dans une même boite il y a des grandes variations de qualité. Chaque vitole est le fruit du travail humain et cela est normal, et vous ne serez pas surpris de fumer la même vitole une fois très bonne et une autre fois beaucoup moins… Cela se vérifie avec les cigares cubains qui demandent une précision d’horloger pour obtenir le fameux goût cubain et une finesse précise pour chaque vitole.

-          Votre expérience ! La dégustation des cigares demande du temps et les plaisirs associés n’apparaissent pas toujours aussi vite que l’on voudrait. Il faut des dégustations multiples pour pouvoir découvrir tout le potentiel de certain cigare. Chacun doit aller à son rythme sans oublier la notion principale de plaisir.

-          Le désir. Un cigare sa se réfléchi ! On le « désir » avant de le fumer et cela joue un rôle important. En premier on le choisi et c’est déjà toute une affaire… Ensuite, on le cajole et on le soigne dans son beau humidor pour enfin se l’offrir à soi-même pour une belle occasion. Toutes ces étapes de « désir » offrent un certain engouement qui conditionne l’épanouissement de votre dégustation futur.

-          La maturité du cigare. Chaque cigare mérite un temps minimal de vieillissement pour offrir toutes ses qualités. Parfois un temps plus long de maturation permet à d’autres aromes plus complexes d’apparaitres. Pensez-si et évitez les cigares trop jeunes qui peuvent être ammoniaqués et donc difficile à apprécier.

Comme vous voyez ce n’est pas si simple et cela explique en partie pourquoi un cigare sensé être « bon » peu s’avérer très moyen voir même mauvais si ces bonnes conditions ne sont pas réunies.

Venons-en aussi aux appréciations personnelles. Certain aime les cigares forts, d’autre pas et c’est pareil pour les saveurs (herbacé, terreux, corsé, poivré, sucré…). Personnellement, j’aime les cigares gustatifs et très gourmands et moins les cigares herbacés et trop doux mais ce n’est pas pour cela qu’un cigare herbacé est mauvais.

En conclusion, je dirais que pour moi le cigare est une chose instable, unique et éphémère qui n’a de valeur que pour celui qui l’apprécie. Un « bon » cigare est donc impossible à définir , à part pour soi-même.

Bien à vous.

27/08/2012

Retour...

Les vacances sont belles et biens finis mes amis… Me revoilà donc pour (je l’espère) votre plus grand plaisir ! J’ai passé une semaine formidable dans les Pyrénées à arpenter les montagnes dans des paysages grandioses.

DSCF9290.JPG

J’ai aussi au passage dégusté quelques vitoles le soir après ces belles journées de randonnées. Au menu cette semaine je vais vous développer ces quelques dégustations.

-          En premier une confirmation d’un Juan Clemente Obelisco

-          Ensuite une incroyable dégustation d’un Trinidad petit robusto EL 2010

-          Et enfin une surprenante dégustation d’un Navarre Porthos

Bien à vous.

13/08/2012

Retour de vacances

Je suis de retour ! Une bonne semaine de repos dans le golfe du Morbihan avec des températures dignes du sud de la France. J’ai eu l’occasion de faire 3 dégustations pendant cette semaine et j’ai fait quelques achats dans une civette sur place. Je conseil par la même occasion cette bonne adresse (Les Légendes 12 place de la chapelle 56340 Carnac) où j’ai découvert une bonne sélection de cigares (environ 50 dont 40 cubains) avec notamment des éditions régionales et limitées intéressantes. Le gérant est sympa et à l’air de bien connaitre son armoire à cigares bien qu’il ne fume pas. Je me suis donc offert 2 cigares « rares » : 1 Punch Small Club ER France 2009 et 1 Trinidad Short Robustos T EL 2010.

DSCF8505.JPG

Pendant cette semaine de farniente, j’ai eu le plaisir de déguster le petit Punch Small Club (un délice) je vous ferais la dégustation en détail, un Partagas D Especial EL 2010 (classique indémodable) et un Hoyo de Monterrey Epicure n°2 (toujours autant de plaisir). J’ai ramené dans mes baguages le Trinidad pour une dégustation future !

DSCF8656.JPG

Bien à vous.