29/04/2012

Romeo y Julieta n°3 + Hoyo de Monterrey Petit Robusto

Aujourd’hui le temps n’est pas trop de la partie (vent et averse de pluie) mais je profite d’une petite éclaircie pour tenter une nouvelle dégustation. Mon choix s’oriente vers un petit cigare.  Le Romeo y Julieta n°3 est un corona avec une cape claro-colorado bien grasse.

DSCF7086.JPG

Son apparence est flatteuse et il sent bon le cigare cubain. Je l’ouvre avec mon emporte-pièce et découvre des saveurs animales très prometteuses.

DSCF7087.JPG

A l’allumage le tirage est restreint mais je suis curieusement satisfait par un goût très cubain. Les saveurs sont végétales et riches (cuir, musc, tabac fermenté, poivre). Je fume le début de ce cigare avec facilité car il se révèle très léger.

DSCF7088.JPG

Curieusement le tirage se serre de plus en plus. Arrivé à 3 cm le cigare se bouche pour mon plus grand désarroi… A peine le temps de savourer un 1er tiers et mon cigare est devenu infumable !  

DSCF7089.JPG

Je n’ai pas l’habitude de faire cela mais je n’avais pas envie de galérer sur une vitole pleines de défauts qui m’aurait à l’évidence procurée beaucoup de désagrément. Je repars sur un Hoyo de Monterrey petit robusto pour faire une confirmation de dégustation.

DSCF7090.JPG

Ce petit cigare m’avait procuré beaucoup de plaisir et c’est donc confiant que je commence ce fumage.

DSCF7091.JPG

Mon impression se confirme et je retrouve de suite toutes les saveurs riches et épicées que j’aime tant (noisette, gingembre, caramel, tabac suave). Quelle explosion en bouche et pas de foin ! J’oublie rapidement mon 1er essai pour passer dans une vraie dégustation de haut niveau.

DSCF7093.JPG

Pas d’agressivité en perspective ce Hoyo est fondu et suave avec cette note de gingembre très caractéristique. Le 1er tiers de ce petit robusto est vraiment un pur bonheur (comme je l’avais dit auparavant) !  

DSCF7094.JPG

Pour la suite, pas de grande surprise mais plutôt une confirmation de tout le bien que je porte à cette version courte mais punchi.

DSCF7095.JPG

Le 2ème tiers est plus corsé et complexe avec des notes d’épices fines et d’humus. La cendre tiens bien et le cigare brûle droit avec un tirage parfait. La dégustation est très agréable en bouche et aucune amertume ne vient gâcher ce bon moment. Les saveurs sont puissantes et variées (champignon, vanille, cuir, gingembre, poivre, caramel) pour mon plus grand plaisir.

DSCF7096.JPG

Le 3ème tiers arrive avec son coté riche et suave surélever par du poivre. Rien à dire d’autre c’est parfait pour moi et j’aime cette démonstration de puissance maitrisée.

DSCF7097.JPG

Les dernières bouffées sont rassasiantes et très fortes en bouches. Je fume ce cigare jusqu’à m’en brûler les doigts presque déçu qu’il s’arrête déjà ! Au final 45 minutes m’ont été nécessaire mais que de plaisir à la clé.

DSCF7099.JPG

Je confirme donc ma note de 17/20 et aussi sa présence régulière dans ma cave à cigares !

DSCF7100.JPG

Pour le Romeo y Julieta n°3 je ne peux fâcheusement pas tenter de notation tellement ma dégustation fut courte (à peine 15 minutes) et préfère donc ne pas avancer de verdict sur cette vitole qui je pense doit être intéressante (sans défauts de constructions).

Bien à vous.

19:46 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

22/04/2012

CAO MX2 toro

Aujourd’hui dimanche, je me suis essayé au CAO MX2 toro. Un rayon de soleil arrive et il ne m’en faut pas plus pour sortir avec ce beau robusto et un bon café. Le MX2 se caractérise par 2 capes maduro muries et un mélange de tabac produit dans 6 pays différents. La première cape (extérieure) est d’origine "Connecticut Broadleaf Maduro" (bien fermenté). La seconde, utilisée comme sous-cape, est une "Brazilian Maduro" (épicée). La tripe, quant à elle, est composée d'un mélange de tabacs provenant du Nicaragua, du Honduras, de la République Dominicaine et du Pérou. Difficile donc de dire d’où vient se CAO tellement il est complexe.

Photo0577.jpg

Son apparence est très bonne avec cette fameuse bague noire et argentée très moderne, sa cape sombre et bien roulée. Le format double robusto (2.1 x 15.2 cm) est intéressant car il offre une bonne prestation en termes de fumage.  Je l’ouvre avec un emporte-pièce car je sais par expérience que ces cigares ont toujours un tirage remarquable.

DSCF7050.JPG

Les saveurs a cru sont complexe et végétales avec du poivre bien perceptible.

Photo0579.jpg

L’allumage se fait sans problème et je découvre de suite un cocktail de saveur très caractéristique de la marque. Les saveurs sont herbacées, poivrées, terreuses et légèrement amères. Le volume de fumée et largement suffisant offrant de belles bouffées. Dans ce 1er tiers je trouve une note de fruit de baies acide (un peu comme des groseilles pas assez mures). Le moins qu’on puisse dire c’est que ce cigare change de ce que j’ai l’habitude de fumer. Pour l’instant le fumage est plaisant et le cigare reste assez léger malgré le poivre qui domine un peu trop (pour moi).

DSCF7049.JPG

La 1er cendre tombe sans que je ne puisse prendre de photo et je continu ma dégustation pour me rapprocher du « divin ».

DSCF7051.JPG

Me voici donc au 2ème tiers après 20 minutes. Les saveurs deviennent légèrement plus complexes avec des touches de noisette et de réglisse.

DSCF7053.JPG

La puissance monte d’un cran avec toujours cette dominante poivrée qui gâche un peu les autres saveurs. Pas de nette évolution mais l’ensemble reste assez agréable pendant tout ce 2ème tiers. Le cigare brûle bien droit et la construction reste exemplaire avec toutefois une cendre assez fragile.

DSCF7055.JPG

Le temps se gâte avec une averse de grêle et j’arrive au supposé purin. La complexité agréable du début disparait pour faire place à encore plus de poivre. Aucune rondeur dans cette dernière partie et c’est presque trop acide et astringent en bouche. Moi qui suis habitué au côté suave du terroir cubain suis un peu dérouté par temps d’agressivité.

DSCF7057.JPG

C’est avec un peu de difficulté que j’avance dans ce 3ème tiers cherchant en vain quelques finesses pour le final de ce CAO. J’arrête ma dégustation quand le cigare commence à chauffé et devient presque désagréable en bouche. Au final il m’a fallu 1 bonne heure pour arriver au bout de ce MX2 qui ne manque pas de caractère.

DSCF7059.JPG

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape maduro très jolie, tirage parfait, cendre friable, bague originale et moderne.

Saveur et Subtilité 3/5 : Pas assez d’évolution gustative mais il offre des saveurs riches et curieuses : noisette, fruit de baie, poivre, tabac amer, réglisse. Le 3ème tiers est trop brutal (poivre) et manque de rondeur.

Force 3/5 : Ce cigare est assez corsé mais à la fois doux dans ses 2 premières parties. La force évolue doucement pour devenir entêtante sur le final (presque rassasiant).

Prix 4/5 : Satisfaisant pour un double robusto de cette qualité. (9.2 euros)

Note Globale 14/20 : Intéressante découverte gustative. Je n’ai pas pour autant été transporté par ce module. Bien que la construction soit parfaite, je suis un peu déçu par son manque d’évolution. Un cigare qui peut surprendre par ses saveurs corsées et amères. Je pense que ce CAO MX2 trouvera facilement son publique car il a un caractère bien trempé.

 

18:08 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

16/04/2012

Hoyo de Monterrey Short Hoyo Piramides EL 2011

Hier j’ai eu l’occasion de déguster le dernier née de chez Hoyo de Monterrey : le Short Hoyo Piramides EL 2011 !

Photo0564.jpg

C’est un très beau cigare avec une cape colorado-maduro très bien roulé. Le cigare est souple et doux au toucher avec une cape grasse et nervuré. Les deux bagues sont magnifiques et donnent tout de suite le ton ! On est bien là devant un cigare d’exception et j’avoue que c’est avec beaucoup de gourmandise que j’ai commencé cette dégustation. Le pied du cigare en obus permet une coupe nette sans détruire le travail du Torcedor.

A cru c’est assez léger (bien que cubain) et on découvre le coté sucré de la marque Hoyo de Monterrey. Le tirage est parfait et promet donc un fumage sans incombes.

Photo0565.jpg

J’embrase sans problème le cigare et je découvre tout de suite la palette gustative d’un grand cubain. Le début de ce cigare est curieusement riche et subtil (cuir, caramel, vanille, gingembre) à tel point qu’on oublie le fameux 1er tiers (foin).  

Photo0566.jpg

Le cigare brûle assez vite et me voici au 2ème tiers en environ 20 minutes. La finesse du début s’enrichie encore avec plus d’épices et de puissance. Le gingembre domine pour mon plus grand plaisir.

Photo0569.jpg

La fumée devient plus grasse et riche avec des saveurs suaves et fondu (pain d’épice, noisette, fruit secs). C’est un véritable plaisir et chaque bouffée est une explosion en bouche.

Photo0571.jpg

Ce 2ème tiers me fait penser à un Epicure n°2 avec plus d’épices et de rondeur.

Photo0573.jpg

Le fumage avance et voici donc arriver le 3ème tiers. Cette fois le cigare prend de la puissance pour devenir rassasiant. Les subtilités fines et riches du début s’effacent un peu pour laisser place à une puissance riche mais maitrisée.

Photo0575.jpg

Les saveurs deviennent grasses en bouches (tabac suave et amer, poivre, terre humide, écurie). J’aime cette démonstration de puissance qui conclut bien le cigare. Je fume ce cigare jusqu’au bout avec beaucoup de plaisir.

Photo0576.jpg

Au final 1 heure de dégustation de haut niveau pour ce nouveau Hoyo ! A noter une construction parfaite (tirage, brule droit) et une très bonne tenue de cendre. Pour moi excellente découverte à la hauteur de mes attentes !  Je pense qu’une année ou deux donneront à ce cigare encore plus de potentiel.

Mes notes :

Construction et Aspect 5/5 : Cape grasse et bien roulé, tirage parfait, cendre qui tient, charme gourmand des Editions Limitées !

Saveur et Subtilité 5/5 : Beaucoup de richesse et de complexité. Une évolution très appréciable. Le 1er tiers est très riche et offre de suite beaucoup de plaisir. Le 2ème tiers offre une explosion gustative digne des plus grands cubains. Le 3ème tiers apporte de la puissance et une conclusion rassasiante. Le gingembre est présent tout au long du fumage.

Force 4/5 : Moyennement puissant le cigare ne brusque pas. Une très bonne maitrise de la puissance même dans les dernières bouffées.

Prix 4/5 : Tarif très honnête comparé aux prestations « haut de gamme » de ce cigare (11 euros).

Note Globale 18/20 : Je suis très satisfait de cette découverte qui ne me laisse pas indiffèrent. Cette version limitée confirme le potentiel de la marque Hoyo de Monterrey à faire des cigares très gustatifs. J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce cigare et aussi sa construction exemplaire. Cette dégustation était suave, sucré mais aussi épicé ! Que dire d’autre sinon que j’ai hâte d’en fumer d’autres…

 

10:20 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/04/2012

Mes dégustations

Voici une mise à jour de toutes mes dégustations de cigares. La liste commence à être sympa mais il me manque encore quelques grands classiques pour affiner mon palais. Je vais essayer de varier les terroirs pour diversifier les dégustations. J’ai mis des notes sur 20 pour tous les cigares que j’ai pu fumer, cela vous donne une approche de la qualité de certain cigare. A partir de 16/20 on peut dire que c’est du très bon cigare (en tout cas pour moi). A la fin de la liste je vous mets les cigares (nouveau) que j’ai dans ma cave et qui attendent donc d’être déguster. Je ne fume pas beaucoup (1 à 2 cigares par semaine) et je privilégie donc le week-end (quand le temps le permet). Si vous avez des préférences pour les futures dégustations faites le moi savoir ! Je vous ferais prochainement une dégustation détaillée pour le Partagas D Especial EL 2010 car je ne l’ai pas encore fait et j’espère qu’il conservera sa très bonne note. Si vous avez des sujétions d’achats je suis aussi preneur car je suis toujours avide de découvertes.

Les Cubains (33 vitoles)

Bolivar Royal Coronas (robusto)                                                              17/20

Cohiba Maduro 5 secretos (corona)                                                       16/20

Cohiba Maduro 5 magicos (robusto)                                                      18/20

Cohiba Maduro 5 genios (grand robusto)                                              18/20

Cohiba Robusto                                                                                           15/20

Cohiba siglo II   (petit corona)                                                                  14/20

Cohiba siglo IV  (corona gorda)                                                                10/20

Cuaba figurados                                                                                          12/20

Diplomatic corona                                                                                      05/20

El Rey Del Mundo choix suprème (robusto)                                          14/20

Hoyo de Monterrey petit robusto                                                             17/20

Hoyo de Monterrey Epicure n° 2 (robusto)                                             16/20

Hoyo de Monterrey Epicure n° 1 (corona gorda)                                   08/20

H.Upmann Magnum 46 (corona gorda)                                                 17/20

H.Upmann Half Corona                                                                             17/20

H.Upmann Magnum 48 edition limitée 2009 (petit robusto)            18/20

H.Upmann Connoisseur n°1 (robusto)                                                   15/20

Jose L.Piedra corona                                                                                 08/20

Juan Lopez Seleccion n°1 (robusto)                                                       15/20

Montecristo edmundo (robusto)                                                           16/20

Montecristo petit edmundo (petit robusto)                                        16/20

Montecristo Open Master (robusto)                                                     14/20

Montecristo Open Eagle (grand robusto)                                             14/20

Montecristo corona                                                                                  10/20

Partagas Mille fleurs (corona)                                                                11/20

Partagas serie D n°4 (robusto)                                                                17/20

Partagas D Especial Edition limitée 2010 (grand robusto)                 19/20

Punch coronations (corona)                                                                    12/20

Ramon Allones Robusto                                                                           15/20

Romeo y Julieta Short Churchills (robusto)                                           14/20

Romeo y Julieta Wide churchills (gros robusto)                                   17/20

Trinidad T (robusto)                                                                                  17/20

Vega Robaina Famosos (robusto)                                                          15/20

République Dominicaine (10 vitoles)

Macanudo robusto                                                                                  08/20

Nacanudo 1968 Titan (gros robusto)                                                   12/20

Pléiades El Puro Edicion limitada (figurado)                                       18/20

Pléiades 20em anniversaire robusto                                                    15/20

Pléiades 20em anniversaire petit robusto                                           16/20

Pléiades 20em anniversaire petit Belicosos (figurado)                     14/20

TE AMO WS Toro (gros robusto)                                                           07/20

Vega Fina robusto                                                                                    10/20

Vega Fina xs robusto (petit robusto)                                                    10/20

Vega Fina by Seijas Edition limitée 2010 (gros robusto)                    13/20

Nicaragua (7 vitoles)

Casa Magna colorado (gros robusto)                                                    14/20

Casa Magna colorado (robusto)                                                            15/20

Cumpay Volcan (gros robusto)                                                               16/20

Don Pepin Garcia Blue Invictos(robusto)                                            14/20

Nicarao anno VI petit robusto                                                                 14/20

Nub Cameroun 358 (petit robusto)                                                        15/20

Nub Maduro 460 (petit robusto)                                                            14/20

Honduras (2 vitoles)

CAO Sopranos edition (robusto)                                                               15/20

Flor de Selva rosbuto                                                                                  12/20

France

Navarre Aramits (robusto)                                                                        12/20

Autres cigares dans ma cave mais pas encore testés sur mon blog

Cain Straight Ligero Sungrown (grand robusto)

CAO MX2 (robusto)

Santa Clara 1830 (robusto)

Cumpay Volcan (gros robusto)

Cumpay Churchill

H.Upmann Upmann n°2 (figurado)

H.Upmann Magnum 50 (grand robusto)

Partagas D Especial EL 2010 (grand robusto)

Hoyo de Monterrey Short Hoyo Piramides EL 2011

Romeo y Julieta n°3 (corona)

Cohiba Esplendidos (churchill)

Montecristo Open Master (grand robusto)

 

09:42 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |