17/07/2012

Liste dégustations Juillet 2012

Voici une mise à jour de ma liste de dégustation. Je continu ma découverte des terroirs avec une nette préférence pour le terroir Cubain… Ces derniers mois m’ont offert beaucoup de bonnes surprises avec des cigares bien construits et gourmands. Ils ont donc mérités de bonnes notations. Les marques Hoyo de Moneterrey et Partagas sont devenues mes préférés mais je continuerais à en découvrir d’autres pour ne pas rester sur les mêmes saveurs. Déjà 68 vitoles à mon actif et ce n'est qu’un début !

Les Cubains (42 vitoles)

Bolivar Royal Coronas (robusto)                                                             17/20

Cohiba Maduro 5 secretos (corona)                                                       16/20

Cohiba Maduro 5 magicos (robusto)                                                      18/20

Cohiba Maduro 5 genios (grand robusto)                                              18/20

Cohiba Robusto                                                                                           15/20

Cohiba siglo II   (petit corona)                                                                   14/20

Cohiba siglo III  (corona)                                                                            10/20

Cuaba figurados                                                                                          12/20

Diplomatic corona                                                                                      05/20

El Rey Del Mundo choix suprème (robusto)                                          14/20

Hoyo de Monterrey petit robusto                                                           17/20

Hoyo de Monterrey Epicure n° 1 (corona gorda)                                 08/20

Hoyo de Monterrey Epicure n° 2 (robusto)                                           16/20

Hoyo de Monterrey Epicure Especial                                                     17/20

Hoyo de Monterrey Short Hoyo Piramides EL 2011                            18/20

H.Upmann Magnum 46 (corona gorda)                                                 17/20

H.Upmann Upmann n°2 (figurado)                                                         17/20

H.Upmann Half Corona                                                                             17/20

H.Upmann Magnum 48 edition limitée 2009 (petit robusto)            18/20

H.Upmann Connoisseur n°1 (robusto)                                                   15/20

Jose L.Piedra corona                                                                                  08/20

Juan Lopez Seleccion n°1 (robusto)                                                         15/20

La Gloria Cubana Triunfos ER 2010 Suisse                                             18/20

Montecristo edmundo (robusto)                                                             16/20

Montecristo petit edmundo (petit robusto)                                          16/20

Montecristo Open Master (robusto)                                                       14/20

Montecristo Open Eagle (grand robusto)                                               14/20

Montecristo corona                                                                                    10/20

Partagas Mille fleurs (corona)                                                                   11/20

Partagas Série D n°4 (robusto)                                                                  17/20

Partagas Série D n°5 (petit robusto)                                                        16/20

Partagas D Especial Edition limitée 2010 (grand robusto)                   19/20

Partagas Série du connaisseur n°2 (grand panatella)                           16/20

Partagas Série P n°2 (figurado)                                                                18/20

Punch coronations (corona)                                                                      12/20

Ramon Allones Robusto                                                                            15/20

Ramon Allones Allones Extra EL 2011 (figurado)                                  15/20

Romeo y Julieta Short Churchills (robusto)                                            14/20

Romeo y Julieta Wide churchills (gros robusto)                                    17/20

Romeo y Julieta n°3 (corona)                                                                    10/20

Trinidad T (robusto)                                                                                    17/20

Vega Robaina Famosos (robusto)                                                            15/20

 

République Dominicaine (13 vitoles)

Arturo Fuente Château Fuente (petit robusto)                                     12/20

Macanudo robusto                                                                                     08/20

Nacanudo 1968 Titan (gros robusto)                                                       12/20

Pléiades El Puro Edicion limitada Belicoso (figurado)                          18/20

Pléiades 20ème anniversaire robusto                                                     15/20

Pléiades 20ème anniversaire petit robusto                                           16/20

Pléiades 20ème anniversaire petit Belicoso (figurado)                       14/20

Pléiades Esprit Nomade Special Belicoso (figurado)                             12/20

TE AMO WS Toro (gros robusto)                                                              07/20

Juan Clemente Obelisco                                                                            17/20

Vega Fina robusto                                                                                       10/20

Vega Fina xs robusto (petit robusto)                                                       10/20

Vega Fina by Seijas Edition limitée 2010 (gros robusto)                      13/20

 

Nicaragua (8 vitoles)

Casa Magna colorado (gros robusto)                                                       14/20

Casa Magna colorado (robusto)                                                                15/20

Cumpay Volcan (gros robusto)                                                                  16/20

Don Pepin Garcia Blue Invictos(robusto)                                                14/20

Nicarao anno VI petit robusto                                                                   14/20

Nub Cameroun 358 (petit robusto)                                                          15/20

Nub Maduro 460 (petit robusto)                                                               14/20

Nub Sun grown 460 (petit robusto)                                                          15/20

 

Honduras (3 vitoles)

CAO Sopranos edition (robusto)                                                                15/20

CAO MX2 (robusto)                                                                                      14/20

Flor de Selva rosbuto                                                                                   12/20

 

France (2 vitoles)

Navarre Aramis (robusto)                                                                           12/20

Navarre Athos (petit robusto)                                                                    13/20

09:58 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/07/2012

Hoyo de Monterrey Epicure Especial

Voici une dégustation que j’attendais depuis un moment : le Hoyo de Monterrey Epicure Especial ! J’apprécie beaucoup les finesses épicées des Hoyo de Monterrey et c’est donc avec beaucoup de curiosités et d’envies que j’ai dégusté le grand frère de la gamme Epicure. Son apparence est très flatteuse avec une cape colorado-claro bien grasse, douce, luisante et magnifiquement roulée. La bague supplémentaire « Epicure Especial » donne le ton et apporte encore un peu plus de charme à ce beau module.

DSCF8259.JPG

Le format grand robusto « gordito » (141 x 20mm) promet une dégustation à la hauteur de mes attentes en termes de temps de fumage. Je décide d’ouvrir ce cigare à l’emporte-pièce et découvre avec plaisir un tirage très ouvert. A cru beaucoup de saveurs (comme tous les Hoyo) avec des épices et du tabac suave (presque sucré).

DSCF8260.JPG

Allumons-le sans plus attendre ! Les premières bouffées sont un pur plaisir gustatif. Je retrouve le fameux goût cubain avec du cuir, du tabac suave, du gingembre, des noisettes fraiches et ce petite truc sucré/amère que j’apprécie tant. Une explosion de saveur riches et fines m’envahie déjà le palais pour mon plus grand plaisir. Que penser quand un cigare est si bon dès le début ? Je prends la mesure de cette appréciation et continu ma dégustation.

DSCF8263.JPG

Le cigare brûle bien droit et la fumée est épaisse en bouche avec une couleur bleutée parfaite. La force est déjà bien présente pour un 1er tiers sans pour autant me déranger. Ce premier tiers m’offre ainsi 20 bonnes minutes de délices gastronomiques.

DSCF8264.JPG

J’arrive dans le début du 2ème tiers et l’évolution ne se fait pas attendre. Le gingembre domine encore mais une force vient chambouler l’harmonie du début. Les saveurs deviennent plus riches avec des noisettes grillées, des senteurs animales et une pointe de poivre vert. La force me surprend dès la moitié du 2ème tiers pour devenir presque entêtante par moment.

DSCF8265.JPG

Le grand frère est bien là et me présente tout son potentiel ! Pas de demi-mesure et la dégustation devient presque rassasiante alors que je ne suis pas encore au 3ème tiers. Cette force soudaine et brutale masque un peu les subtilités fines et épicées du début. Je prends donc mon temps en espérant un changement de cap.

DSCF8267.JPG

Je suis déjà à 45 minutes de dégustation quand j’arrive au 3ème tiers. Comme si le cigare m’avait entendu, il redevient tout à coup suave et presque « doux ».

DSCF8269.JPG

Que de plaisir de retrouver la rondeur cubaine avec toujours autant de richesse (tabac suave et gras, champignon frais, gingembre confit, cuir humide, senteur d’écurie, noisettes grillées). Par moment des « pics » de saveurs m’enveloppent le palais avec force mais rondeur.

DSCF8270.JPG

La force de la fin du 2ème tiers est bien loin et je savoure chaque bouffées sur un final très gourmand mais charpenté. En effet même si la force est un peu retombée le cigare prend une tournure rassasiante sur ces derniers centimètres. Normal me direz-vous !

DSCF8272.JPG

Je ne peux qu’apprécier cette conclusion puissante mais pas dénué de subtilités avec toujours et encore ce délicieux gingembre confit.

DSCF8273.JPG

Au final 1h20 de dégustation pour un cigare d’exception qui m’a procuré beaucoup de plaisir en cette fin d’après-midi.

DSCF8274.JPG

Mes notes :

Construction et Aspect 5/5 : Cape grasse et magnifique, tirage parfait, cendre solide, format de « chef », construction sans faille, quel charisme !

Saveur et Subtilité 5/5 : Le 1er tiers est incroyable de finesses (noisettes fraiches, gingembre, tabac suave, cuir). Le 2ème tiers confirme la richesse de ce cigare avec encore d’autres saveurs gourmandes (champignons, gingembres confits, noisettes grillées, cuir humide). Le 3ème tiers est rond et suave avec une complexité digne d’un 2ème tiers et des saveurs animales riches. Une explosion en bouche à chaque bouffée !

Force 3/5 : Moyennement doux dans son début le cigare prend vite une tournure corsé et puissante. Le milieu du 2ème tiers apporte une puissance surprenant pour redevenir plus modéré dès le début 3ème tiers. Le final est rassasiant et franc. Attention ce cigare n’est conseillé aux débutants !

Prix 4/5 : Le prix correspond aux prestations exceptionnelles de l’Epicure Especial (13 euros).

Note Globale 17/20 : Encore un cigare qui fera partie de ma cave en permanence ! J’ai adoré cette dégustation riche et gourmande à chaque instant. Décidément, je suis comblé par les Hoyo de Monterrey qui correspondent tout à fait à ce que j’attends d’un cigare cubain. Beaucoup de subtilité avec une force bien maitrisé même si le 2ème tiers m’a surpris par sa force. Le final est rond et suave avec une richesse incroyable. Un cigare bien construit et très gourmand qui s’adresse à un publique averti car son niveau de puissance pourrait déplaire au débutant. Pour moi il est presque parfait !

08:48 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/07/2012

Navarre Athos

Suite à l’envoi de Mr Thierry Fontère (créateur des cigares Français Navarre) voici ma première analyse concernant le petit robusto Navarre nommé Athos. Comme je vous le disais c’est un charmant petit robusto (105 x 19.84mm) muni d’une cape lisse et chocolatée (colorado) qui sent la réglisse et le tabac frais.

DSCF8018.JPG

Sachant que les cigares Navarre sont plutôt légers, je décide de l’ouvrir à l’emporte-pièce pour concentrer un peu plus les saveurs lors du fumage. A cru, le tirage est généreux avec des saveurs de tabac fermenté et de poussière de grenier.

DSCF8030.JPG

J’accompagne l’Athos d’une merveilleuse bière trappiste belge (la Chimay rouge à 7%) qui je pense formera un bon duo avec le cigare.

DSCF8021.JPG

J’allume sans problème le Navarre et découvre des saveurs fines de tabac fermenté, du foin humide et une pointe de cuir très léger. Il y a aussi lors des premières bouffées un petit piquant très agréable sur le bout de la langue. Le moins qu’on puisse dire c’est que la douceur est au rendez-vous et je perçois une signature gustative bien particulière et plaisante.

DSCF8027.JPG

Je déguste la Chimay rouge en même temps que le cigare et comme je le pensais les saveurs se complètent parfaitement. Un délice de finesse avec une légère amertume rafraichissante. La cendre a une belle tenue et le cigare se comporte bien (brûle droit, ne chauffe pas). Je prends donc comme à mon habitude le temps de savourer ce bon moment. La combustion est assez lente et il me faut au moins 15 minutes pour arriver au 2ème tiers.

DSCF8032.JPG

Pas d’évolution franche mais une confirmation de saveurs douces (foin, tabac, herbe sèche, cuir) avec une amertume fine en arrière-plan et ce fameux goût spécial. Ce n’est pas déplaisant du tout et le mélange avec cette bière est très intéressant.

DSCF8035.JPG

Je continue donc avec beaucoup d’aisance cette dégustation. Ce qui me plait déjà à ce niveau de fumage, c’est la finesse et la légèreté de ce cigare qui permet de bonnes grosses bouffées sans avoir peur de saturer mon palais. Je m’amuse donc un peu de cette fumée légère mais bien bleutée en admirant la beauté de ce module bien Français.

DSCF8039.JPG

Je passe donc tranquillement dans la dernière partie (3ème tiers) après 30 bonnes minutes de fumage. A ce moment-là, le cigare prend plus de corps et offre une intensité plus marquée. Les saveurs amères se confirment et une pointe poivrée fait son apparition. Je découvre donc avec grand plaisir le caractère de l’Athos ! Moi qui aime les cigares forts, je ne vous dirais pas que le final est rassasiant mais simplement plus corsé ce qui est déjà une bonne conclusion gustative.

DSCF8043.JPG

Je fume l’Athos jusqu’à m’en brûler les doigts avec un sentiment très agréable à son égard. Les dernières bouffées sont légèrement astringentes sans que cela soit désagréable. Au final l’Athos m’a offert 45 minutes de dégustation « made in France » !

DSCF8045.JPG

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape colorado lisse et très jolie, tirage idéal, taille parfaite pour un fumage « rapide », prestige du Made in France.

Saveur et Subtilité 3/5 : Pas assez d’évolution gustative mais il offre des saveurs fines et agréables : foins, herbes sèches, cuir, tabac légèrement amère et un petit goût bien à lui. Le 3ème tiers délivre une pointe de poivre et plus d’intensité.

Force 3/5 : Ce cigare est très léger du début à la fin. Le 3ème tiers révèle une petite monté en puissance non dérangeante. Un cigare facile et accessible pour tous les débutants.

Prix 3/5 : Un tarif qui se justifie à cause de son coût de fabrication Français, de la qualité de son roulage et de son originalité. (8,5 euros)

Note Globale 13/20 : L’Athos est un cigare intéressant qui m’a fait passer un bon moment. J’ai apprécié la facilité de fumage et son coté fin et léger. La combinaison avec la Chimay rouge était parfaite et n’a rien gâché à ma dégustation (au contraire). Pour certain il semblera « trop » léger et « trop » simple et pour d’autres ce sera ses atouts. Pour moi l’Athos est un bon accompagnant et permet un fumage plaisant sans prise de tête. Il ne faut pas mourir bête alors essaye le !

20:04 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

07/07/2012

Nub Sun grown 460 (Habano)

Aujourd’hui, j’ai voulu changer de terroir pour essayer un cigare du Nicaragua. Voici le Nub Sun grown 460 qui est un petit robusto du célèbre Sam Leccia ! Sa taille impose le respect avec son diamètre de 2,4 cm et ces 10,2 cm de long.

1.JPG

Je trouve ce cigare très joli avec sa cape colorado lisse et brillante. Quelle perfection de roulage et quel style ! La bague est magnifique avec son liserait dorée du plus belle effet. Merci à Gwendal (mon frère) de m’avoir offert cette petite merveille que je souhaitais déguster depuis un bon moment.

2.JPG

La gamme Habano ou Sun grown est clairement la plus corsée dans la marque Nub et j’ai voulu voir ce que cela donnait chez un amateur de cigares cubains comme moi. J’ai ouvert le cigare à l’emporte-pièce pour ne pas l’abimer mais aussi à cause de son diamètre qui nécessite un coupe cigare imposant… Le tirage est parfait ! Les saveurs a cru sont végétales et fines.

3.JPG

Aucun problème pour allumer ce Nub grâce à mon chalumeau. Je conseil d’éviter les allumettes sur ce genre de diamètre qui pourrait vous faire perdre patience et embraser uniformément la cape.

4.JPG

Les 1er bouffées sont caractéristiques du terroir du Nicaragua avec des notes végétales (fougère, foin, fleur séché) et des saveurs terreuses et grillé (tourbe, cuir, humus). Une touche amère me fait penser à des fruits de baies pas assez mure (groseille, cassis, pépin de framboise).  Un bon début qui flatte le palais et offre un fumage facile avec une force très moyenne.

5.JPG

La combustion est lente et j’arrive tranquillement sur le 2ème tiers après 30 minutes de dégustation. L’évolution aromatique est très légère confirmant les saveurs végétales et fines du début. La force monte un peu mais sans brusquer. Le cigare à tendance à chauffer et je réduis donc mon rythme de fumage.  

6.JPG

Je m’attendais à pouvoir poser le cigare à l’envers avec toute sa cendre et bien non ! La cendre tombe arrivée à la moitié du 2ème tiers…dommage !  Le fumage est très plaisant avec toujours autant de finesse mais pas de gourmandise en vue.

7.JPG

Je suis déjà à plus de 45 minutes de fumage quand j’arrive dans le 3ème tiers et aucune amertume en vue. Le cigare prend une tournure aromatique épicé avec du poivre et du piment qui viennent relever le tout. Je prends mon temps sur cette dernière partie qui chauffe un peu rendant le fumage astringent par moment.

8.JPG

Le final est animal avec encore plus de cuir et des saveurs d’écuries. Le poivre arrive à son apogée sans pour autant déplaire à mon palais exigeant.

10.JPG

Je déguste ce Nub jusqu’à m’en bruler les doigts ne lui laissant que 2 petits centimètres. Les dernières bouffées sont rassasiantes et d’une intensité aromatique très appréciable.

11.JPG

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape maduro magnifique, tirage idéal, chauffe un peu, cendre solide, bague « classe » et moderne, format très plaisant !

Saveur et Subtilité 4/5 : L’évolution gustative n’est pas très marquée mais suffisante pour apprécier les 3 tiers. Le 1er tiers est doux et permet une mise en bouche herbacée, terreuse et fruité. Le 2ème tiers confirme les saveurs du début et offre de belles nuances, jouant entre une fraicheur acidulée et le grillé de la tourbe. Le 3ème tiers est corsé avec du poivre et des épices qui donnent plus de rythme à la dégustation. Le final explose en bouche avec des saveurs animales très marqués.

Force 3/5 : Ce cigare peut tout à fait convenir à des débutants car il est moyennement fort voir doux dans son début. Seul le final est rassasiant et peut donc être savouré à sa guise ou pas (si on le souhaite). Beaucoup de maitrise avec toutefois une tendance à chauffer qui demande un fumage assez lent.  

Prix 4/5 : Satisfaisant pour un cigare de cette taille et de cette qualité qui offre plus d’une heure de dégustation. (8 euros)

nub_wallpaper_1.jpg

Note Globale 15/20 : Intéressante découverte gustative pour ceux qui ne connaissent pas le terroir du Nicaragua. Les cigares Nub sont faciles à fumer et généralement très bien roulés ce qui offre de bonnes prestations (tirage souple, cendre dure, combustion lente). Je ne peux que conseiller ce petit cigare joufflu qui n’est pas dénué d’intérêt gustatif même s’il manque cruellement de gourmandise (un peu plus de rondeur le rendrait parfait). Vous passerez à coup sûr un bon moment en sa compagnie !

16:58 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |