17/08/2012

Partagas D Especial EL 2010 et Hoyo de Monterrey Epicure n°2

Aujourd’hui je vais vous parler des 2 autres dégustations que j’ai faites pendant ma semaine de vacance dans le Morbihan. En premier j’ai fumé un Partagas D Especial EL 2010 qui est un grand robusto « Edition Limitée » que j’apprécie beaucoup. Fidèle à son gout unique le D Especial distille une saveur fine et forte à la fois sans jamais tomber dans l’excès de puissance. Le 1er tiers ouvre l’appétit, le 2ème se fait plus gourmand et fin, le 3ème tiers est plus bestial et rassasiant.

DSCF8654.JPG

DSCF8658.JPG

J’ai aimé cette « confirmation » qui valide tout le bien que je pense de ce cigare. Un petit bémol toutefois sur cet exemplaire qui était un peu moins subtile que la dernière fois et légèrement plus poivré (ce que en générale j’apprécie moins) . Il reste tout de même un excellent cigare qui procure 1h30 de plaisir cubain.

Ensuite j’ai fumé un Hoyo de Monterrey Epicure n°2 qui est « le » robusto par excellence. J’ai adoré cette dégustation très épicée et gourmande à la fois. Un cigare authentique et très gustatif qui distille les saveurs cubaines avec un soupçon d’exotisme grâce à son goût de gingembre délicieux. Je trouve cet Epicure n°2 très accessible car il est moyennement puissant même dans son 3ème tiers. Un 1er tiers explosif et expressif, un 2ème tiers fondu et gourmand, un 3ème tiers jovial et riche. Surement un des meilleurs robusto du moment !

DSCF8769.JPG

DSCF8777.JPG

Je suis plus que comblé de ces 2 dégustations très appréciables en ces temps chauds. La marque Hoyo de Monterrey est maintenant ma préférée car sa régularité et son niveau gustatif comblent mes attentes actuelles. Partagas reste pour moi en 2ème position avec des cigares plus puissant et roboratif.

Je repars de nouveau en vacance pour 1 semaine (sans internet) ne vous inquiétez pas je me rattraperai dès la rentrée !

Bien à vous.

19:00 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

14/08/2012

Punch Small Club ER France 2009

Quel chance de découvrir ce petit Punch dans cette civette de Carnac ! Le Punch Small club est une édition régionale France de 2009 au format petit robusto (102 x 19.84 mm). Un petit cigare très appétissant avec sa cape colorado-claro bien grasse et assez lisse. En tout cas le charme fonctionne sur moi et c’est avec beaucoup de plaisir que je débute cette dégustation.

DSCF8615.JPG

Je l’ouvre à l’emporte-pièce et découvre un tirage très ouvert. Les saveurs à cru sont agréables avec du cuir et du tabac fermenté légèrement piquant. J’allume sans problème ce petit robusto. Les premières bouffées sont très riches en bouche avec un cocktail très cubain et en même temps assez léger (cuir humide, piment fin, vanille fraiche, tabac suave, fougère).  Ce qui me plait dès le début c’est le côté « épicé » de ce cigare qui malgré une palette aromatique assez simple garde un petit plus piquant et agréablement relevé.

DSCF8616.JPG

Le fumage est plaisant avec de bonnes bouffées bleutées. Le cigare se comporte bien avec une cendre bien compacte et grise foncée. J’avance dans ma dégustation et le cigare prend une tournure plus crémeuse dès le début du 2ème tiers.

DSCF8617.JPG

En effet c’est très doux avec des notes grasses et gourmandes très appréciables (noisette grillée, caramel bruni, champignon, brioche).

DSCF8618.JPG

Je me délecte de ce 2ème tiers très gustatif et franchement délicieux. Le fumage va bon train et j’arrive hélas déjà dans le 3ème tiers.

DSCF8621.JPG

Comme je m’y attendais le cigare prend plus de force et part vers un registre plus animal avec une petite apparition de poivre vert. Fini les notes crémeuses, on retrouve un cocktail tout à fait cubain et presque rassasiant par moment. J’aime quand les cigares finissent tout en puissance en gardant une bonne maitrise des saveurs et c’est le cas avec lui.

DSCF8622.JPG

Les dernières bouffées sont entreprenantes et corsé, non pour me déplaire !

DSCF8628.JPG

Au final 45 minutes de plaisir intense et gourmand pour ce petit format qui manque cruellement de longueur…

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape très bien roulée et grasse, tirage parfait, cendre dure, charme des Editions Régionales, format trop court !

Saveur et Subtilité 4/5 : Une dégustation sympathique et très cubaine. Les saveurs sont évolutives avec 3 tiers bien distincts. Le 1er tiers offre un début très classique mais assez épicé (cuir, tabac suave, vanille, piment). Le 2ème tiers est très rond et gourmand avec des saveurs suaves et sucrées (noisette, brioche, caramel). Le 3ème tiers rentre dans le registre animal avec beaucoup de maîtrise tout en gardant de la subtilité.

Force 4/5 : Assez léger au début, le cigare prend de la puissance sans jamais brusquer. Le final est presque rassasiant avec un niveau de puissance très correct. Le 4ème tiers est très gourmand et long en bouche.

Prix 4/5 : Un tarif parfaitement en adéquation avec les prestations de ce petit robusto (9,6 euros).

Note Globale 16/20 : En voilà une bonne découverte ! Ce petit Punch est un délice et m’a fait passer 45 minutes de pur plaisir. J’ai beaucoup apprécié son évolution gourmande et sa construction exemplaire. Son seul défaut est évidement sa taille qui n’offre pas assez de temps de fumage à mon goût… Dommage car ce cigare mériterait un format plus généreux pour s’exprimer encore plus. En tout cas vous pouvez y aller les yeux fermés si vous trouvez ce Punch Small club dans votre civette !

Bien à vous.

11:10 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

01/08/2012

Hoyo de Monterrey Short Hoyo Piramides EL 2011(confirmation)

Aujourd’hui j’ai fait une dégustation de confirmation d’un cigare qui m’avait déjà beaucoup plu lors de sa 1ère dégustation mi-avril : un Hoyo de Monterrey Short Hoyo Piramides EL 2011. Comme vous le savez j’ai une faiblesse pour les éditions limitées que je trouve vraiment magnifiques avec leurs capes foncées et gourmandes.

DSCF8455.JPG

DSCF8456.JPG

DSCF8457.JPG

Ce cigare est vraiment très beau avec une qualité de roulage très appréciable. Toujours une bonne odeur et cette cape brillante est une vraie merveille !

DSCF8458.JPG

Je le coupe et découvre un tirage parfait et des saveurs suaves et épicées.

DSCF8460.JPG

A l’allumage, c’est tout le panache des Hoyo qui m’envahi le palais avec ce fameux truc épicé que j’aime tant. Les premières bouffées sont incroyablement complexes avec du cuir, du tabac suave et piquant, des noisettes, du gingembre et une pointe de poivre.

DSCF8461.JPG

Comme la dernière fois le cigare prend une tournure grasse et ronde dès le premier centimètre fumé. Il devient gourmand et le poivre du début disparait au profit de pain grillé et du caramel qui se mêle au gingembre…Miam !

DSCF8463.JPG

La combustion est assez rapide, alors je calme le jeu pour profiter au maximum de ce plaisir. J’arrive au 2ème tiers après 30 bonnes minutes. Ce qui me surprend c’est la douceur que ce cigare dégage, tout en gardant un coté épicé. Les saveurs se confirment avec toujours autant de finesse. Par moment le cigare développe des saveurs très suaves de noisettes grillés avec quelques choses de gras et brioché…Surprenant et délicieux !

DSCF8465.JPG

DSCF8468.JPG

J’avance doucement dans cette dégustation de haut niveau qui me procure beaucoup de plaisir. J’arrive donc paisiblement dans le 3ème tiers. Comme je m’en souvenais le cigare prend plus de force pour devenir roboratif, sans trop bousculer.

DSCF8469.JPG

La fumée est épaisse et forte en bouche avec une légère amertume (non déplaisante) qui apparait sur ce 3ème tiers. Les saveurs restent fidèles à la complexité du 2ème tiers mais avec plus de force et des saveurs supplémentaires rassasiantes (cuir, suit, poivre et piment).

DSCF8470.JPG

Je me délecte de cette fin punchie et gourmande qui ne manque pas d’exotisme car les épices sont au rendez-vous.

DSCF8472.JPG

Je fume ce Short Hoyo Piramides jusqu’à son dernier centimètre en me brûlant littéralement les doigts… Aieee ! J’ai pris mon temps en lui accordant plus d’1h30…

DSCF8473.JPG

Mon bilan reste donc le même et je confirme sa note de 18/20. Ce cigare est une merveille de complexité et de finesse avec une construction irréprochable. Je pense qu’il pourrait être mon choix pour mon futur achat (boite de 10) à suivre…

DSCF8474.JPG

Rappel de sa notation :

Construction et Aspect 5/5 : Cape grasse et bien roulé, tirage parfait, cendre qui tient, charme gourmand des Editions Limitées !

Saveur et Subtilité 5/5 : Beaucoup de richesse et de complexité. Une évolution très appréciable. Le 1er tiers est très riche et offre de suite beaucoup de plaisir. Le 2ème tiers offre une explosion gustative digne des plus grands cubains. Le 3ème tiers apporte de la puissance et une conclusion rassasiante. Le gingembre est présent tout au long du fumage.

Force 4/5 : Moyennement puissant le cigare ne brusque pas. Une très bonne maitrise de la puissance même dans les dernières bouffées.

Prix 4/5 : Tarif très honnête comparé aux prestations « haut de gamme » de ce cigare (11 euros).

Note Globale 18/20 : Je suis très satisfait de cette découverte qui ne me laisse pas indiffèrent. Cette version limitée confirme le potentiel de la marque Hoyo de Monterey à faire des cigares très gustatifs. J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce cigare et aussi sa construction exemplaire. Cette dégustation était suave, sucré mais aussi épicé ! Que dire d’autre sinon que j’ai hâte d’en fumer un autre…

C’est fait ! Alors pourquoi pas une boite de 10 ?!

12:39 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

27/07/2012

Oh my D4 !

Oh my D4 ! Si il y un cigare que j’adore, il faut bien le dire c’est le Partagas Série D n°4. Que de plaisir à chaque fois avec une puissance très appréciable. La robusto Cubain par excellence avec une évolution gustative à la fois corsé et gourmande.  Son apparence bestial donne tout de suite envie de l’allumer. Attention tout de même aux palais fragiles car le D4 ne vous fera pas de cadeau !  

DSCF8351.JPG

Son seul défaut vient du fait qu’il est très couramment contrefais car victime de son succès à travers le monde. On peut aussi critiquer son tarif qui reste assez élevé (surtout en France) avec ces 12,50 euros qui en font un cigare haut de gamme.

DSCF8363.JPG

DSCF8364.JPG

DSCF8366.JPG

DSCF8368.JPG

Sinon à part ça c’est que du plaisir ! Tiens au fait, j’ai fumé mon dernier D4 alors direction la civette pour remédier à ce GROS problème… J'ai tout mangé les chocolats , j'ai tout fumé les Partagas ...

DSCF8369.JPG

Bien à vous.

17:45 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |