02/09/2016

Eté 2016

Voici un bon moment que j’avais envie d’écrire un article mais le temps m’a pris de court et vous propose donc aujourd’hui une sorte de bilan de mes expériences cigaristiques pour la période estivale de cette année.

En effet ma vie a bien changé depuis l’arrivée de ma fille et je n’ai plus autant de facilité à trouver du temps pour m’adonner à ma passion. Cependant j’arrive toujours à profiter de ma vitole hebdomadaire et mes vacances ont été propices à la quiétude de mes fumages. Par ailleurs l’écriture me manque et je me devais d’y retourner.

Fidèle à mes envies de nouveautés, j’ai même réussi à faire des rencontres intéressantes. Comme vous le savez déjà, pour moi le cigare rime avec plaisir et je me suis satisfait avec le terroir Cubain mais pas seulement.

Je ne vais pas épiloguer sur les nombreux D4, Epicure n°2 et Half Corona qui ont fait ma routine et plutôt vous parler de mes nouvelles expériences.

En 1er lieu j’ai voulu tester la gamme Vegueros en me procurant le petit figurado et le robusto.  Ce fût une révélation pour moi car je n’ai trouvé dans ces 2 cigares que des qualités.

20160811_174109.jpg

La construction est impeccable, le fumage est plaisant avec une palette aromatique cubaine assez gourmande et évolutive avec en prime un tarif très serré. On ne peut pas réduire un cigare à son prix mais franchement pour ceux-ci c’est assez remarquable (respectivement 5,5 et 6,9 euros).

20160613_133854.jpg

C’est simple je donne la note de 15.5/20 au Mananitas et 16.5/20 au Entretiempos qui mon coup de cœur du moment.

J’ai aussi eu l’occasion de gouter le petit robusto Flor de Selva nommé Egoista qui m’a fait bonne impression. C’est un tout petit cigare (89 x 22.22mm) qui propose une fumée gouteuse et épicée dès son allumage.

20160621_152443.jpg

La complexité n’est pas là mais le fumage est agréable pour une dégustation express. Ne cherchez pas par contre à être rassasié avec un si petit entremet.  Je lui donne 14/20 pour son rapport qualité prix satisfaisant (6,7 euros).

J’ai suis par contre déçu de l’édition limitée 2015 Ramon Allones Club Allones  qui ne m’a pas convenue malgré 3 essais. Peut-être encore un peu jeune ce cigare m’a semblé à chaque fois linéaire avec des saveurs trop nicotineuses et une puissance mal calibrée.

20160327_155710.jpg

Je lui laisse donc un peu de temps car mon palais n’apprécie pas ce genre de tempérament. Si je devais lui donner une note ce serait 10/20 sur le coup de la déception (à suivre il m’en reste 2 exemplaires).

Pendant cette été, j’ai aussi profité cette fabuleuse édition régionale France 2015 Quai d’Orsay qui à chaque fois m’a procurée beaucoup de plaisir. Ce robusto a tout pour plaire et met la barre haute ce qui est prometteur pour l’évolution de la marque. 4 exemplaires fumés que du bonheur… (17/20).

20160807_172008.jpg

J’ai fait une retrouvaille en demi-teinte avec le petit robusto Pléiades 20ème anniversaire. Ce cigare  dominicain était tout à mon goût il y a quelques années (entre 2008 et 2010) mais aujourd’hui la confrontation fût dure pour mon palais devenu exigeant. Que c’est fade… oups je l’ai dit.

20160822_183117.jpg

Fumable avec de belles qualités de construction ce petit cigare reste acceptable mais n’a pas réussi à émouvoir mes papilles gustatives avec une palette trop herbacées et courte en bouche. Où sont passées les noisettes et les saveurs épicées que je me délectais de découvrir avec cette gamme ?

Et puis j’ai eu la chance de déguster le tout nouveau Kingdom de la marque Izambar crée par mon ami bloggeur Edmond. Difficile pour moi de rester objectif car l’affecte que j’ai pour lui à surement influencé ma dégustation et comme il me le disait assez justement « un cigare offert par un ami est encore meilleur ».

20160824_194919.jpg

Pour en dire un peu plus, je dirais que ce double robusto est plein de charme, de rondeur avec une force tranquille bienveillante. Il reflète bien la spiritualité de mon ami et apporte après un fumage apaisant réconfort et plénitude à son hôte. La palette aromatique est pâtissière avec de subtiles notes de poivres et du café torréfié. Ce cigare demande de l’écoute pour délivrer un cocktail riche mais jamais tempétueux. Je ne peux donc que féliciter mon ami pour sa création ! Ma note sera de 16/20.

Voici donc mon petit bilan pour cet été 2016.

Bien à vous