18/02/2016

Quai d'Orsay ER France 2015 Robusto Diplomatico

J’ai le plaisir de vous présenter le nouveau Quai d’Orsay édition régionale France 2015 nommé Robusto Diplomatico. Pas facile de dégoter ces versions limitées qui disparaissent assez vite dès leur sortie. En effet seulement 7000 boîtes ont été produites  pour le marché Français. J’ai été ravi d’en trouver la semaine dernière dans ma civette et assez prudemment, j’ai acheté deux modules.

20160216_150307.jpg

Je ne connais pas bien cette marque cubaine historiquement liée à la France et c’est avec beaucoup de curiosité que j’ai engagé la découverte de ce cigare. C’est un robusto de taille moyenne (127x19.05mm) drapé d’une cape colorado élégante. Sa couleur me fait immédiatement penser au caramel Werther’s original ce qui attise ma mémoire gourmande. Il est orné de deux bagues bien distinctes dont celle de la marque qui me semble plus orangé que par avant (ce qui est mieux).

Rien à redire esthétiquement ce Robusto Diplomatico est plein de charme !

A cru il propose une palette boisée (cèdre) et herbacée (tabac frais). Son tirage est très ouvert. Les premières bouffées sont très plaisantes et offrent un cocktail frais, complexe et doux. On retrouve du moelleux (champignon, pignon de pin, tabac frais, cuir) et des saveurs végétales subtiles (fougère, mousse de bois, écorce, cèdre) avec une force moyenne dans ce 1er tiers. La fumée est abondante et épaisse en bouche ce qui est très appréciable.

20160216_153747.jpg

Je prends vite du plaisir dans cette dégustation en arrivant dans un 2ème tiers gourmand. L’évolution aromatique est assez nette avec un registre pâtissier délicieux. Je me délecte de saveurs de  noix, de brioche, de cèpe cuisiné et  de pralin torréfié. La puissance évolue de pair ce qui donne du rythme à la dégustation. Les saveurs herbacées (tabac, fougère) du début se font vite oublier face à un tel potentiel gustatif.

20160216_154900.jpg

Le cigare se consume en douceur avec une belle tenue de cendre.

Le 3ème tiers confirme la plénitude de ce liga avec un renforcement des saveurs organiques  (cuir humide, bois précieux, tabac suave, poivre vert) et une puissance devenue rassasiante. Mes papilles ne s’ennuient pas et je déguste ce dernier acte avec beaucoup de plaisir. La longueur en bouche sur les derniers centimètres est assez remarquable.

Toutes les bonnes choses ont une fin et c’est avec un petit pincement au cœur que j’abandonne ce joli robusto.

20160216_162612.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 4.5/5 : Cape élégante et bien lisse, excellent tirage, format agréable (1h de dégustation), cendre solide, charmes des éditions régionales.

Saveur et Subtilité 4.5/5 : Très gouteux du début à la fin. Belle évolution aromatique. Registre pâtissier et gourmand dans son 2ème tiers. Beaucoup de subtilité et une longueur en bouche appréciable. Le final est savoureux.

Force 4/5 : Le début est d’une douceur peu commune mais rapidement il devient puissant et même rassasiant sur sa fin. Du rythme et du charisme !

Prix 4/5 : Un tarif très adapté si on tient compte de la "parfaite" prestation de ce robusto cubain (12.9 euros).

Note Globale 17/20 : Autant vous dire que je regrette déjà de n’avoir acheté que 2 exemplaires de ce Robusto Diplomatico… Ce nouveau Quai d’Orsay a réussi à me combler et pour tout vous dire je l’ai trouvé très à mon goût. Sa palette gustative est très variée et gourmande ce qui est un vrai plaisir des sens. Il est parfaitement bien roulé avec une fumée entreprenante et longue en bouche alors que lui demander de plus ? Peut-être une pointe d’épice supplémentaire, un format un tout petit plus généreux et il frôlerait les sommets ! Mais pour conclure, je ne peux que vous le conseiller.

Bien à vous.

17:19 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, je suis amateur de cigare, mais j'avoue que j'ai encore bien du mal à bien d'écrire leurs subtilités!!! quand je vous lis, je suis épaté de l'intelligence détaillé des arômes que vous énoncé au fur et à mesure des tiers consumés. Quant à moi, je me tiens au partagas D4, j'aime sa saveur et il me fait à chaque fois voyager!!!! votre site est un trésor de découverte sur nos vitoles, et je ne manquerai pas à le visiter. Salutation.

Écrit par : talbot | 22/02/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Merci à vous cela m'encourage à continuer mes petits articles. Sachez que la palette aromatique des cigares est assez vaste et que vos propres expériences culinaires créerons en vous la découverte de toutes ces subtiles saveurs. Bonne journée.
Erwan
ps: je suis moi aussi adepte de D4 !

Écrit par : EM | 22/02/2016

Bonsoir celà fait quelques jours que je me délecte en lisant et en parcourant ce superbe blog .cela fait une dizaine d'années que je fume un cigare de temps à autre ,cela est devenu plus fréquent au fur et à mesure du temps ,mais je ne suis pas très douée pour demander conseil (trop timide sans doute )et votre site me permet d'avoir accès à un nombre d information que je n aurait pas osé demander à un vendeur,un grand merci à vous et j espère que vous continuerez encore longtemps.a bientôt.antho2a

Écrit par : Antho2a | 22/02/2016

Répondre à ce commentaire

Merci à vous Antho ! J'ai fait ce blog pour partager ma modeste expérience et l'exprimer à ma manière pour tous les amateurs de cigares ( débutants et ou confirmés).Ravi que cela vous soit utile ! Bien à vous.
Erwan

Écrit par : EM | 22/02/2016

Les commentaires sont fermés.