18/09/2015

Pléiades Robustos Exclusivos 20ème Anniversaire

S’il y a une marque dominicaine que j’affectionne c’est bien Pléiades. En effet  ce fut la première boite de 25 cigares que je me suis offert en 2010 : un petit robusto 20ème anniversaire qui m’a procuré tant de plaisir. En voyant que la marque avait sortie des coffrets collections pour fêter leurs 30 années d’existence sur le marché français, je me suis laissé tenter par ces coffrets. C’est un gros robusto (Robustos Exclusivos) aux mensurations généreuses (140x23mm) qui se décline en 3 versions (Classic, Nomades Series et 20ème Anniversaire).

20150619_141947.jpg

Aujourd’hui, je vous parlerai de la serie 20ème Anniversaire fidèle à mon cœur. La première sensation positive en découvrant le cigare est cette cape foncée toujours aussi charmante. Le format n’est pas désagréable et les bagues d’un bleu vif orné d’une légère dorure téléportent mes pensées dans tant de bons souvenirs.

20150619_142154.jpg

Un défaut assez disgracieux m’interpelle : les bagues ne sont pas bien collées à l’arrière car on voit une bande blanche. Je pense que l’impression « bleue » n’a pas été bien calibrée pour un cepo de  58… Ce détail bien qu’anodin mérite tout de même d’être mentionné.

20150619_142650.jpg

A cru, le tirage est très ouvert et les saveurs piquantes et herbacées. La mise à feu est facile et le volume de fumée de suite imposant. Mes papilles et ma mémoire gustative sont chahutées pendant les premières minutes de cette dégustation. Le cocktail est toujours aussi plaisant avec une dominante de réglisse, du tabac fermenté, du cuir humide, une pointe de poivre et un soupçon d’amande fraiche. Ce premier tiers va bon train et je suis surpris d’arriver déjà dans le 2ème tiers de ce gros robusto.

20150619_143559.jpg

La force est modérée et le cigare prend du corps avec malheureusement une légère montée de l’amertume. Chaque module est diffèrent et j’avais pour mémoire une étape très gourmande (noisettes grillées) avec le petit robusto. Le cocktail s’enrichi tout de même avec quelques note torréfiés (pain grillé, café) et des notes fraichement acidulées (groseilles, pamplemousse). Rien d’alarmant dans ce 2ème tiers qui se veut plus sec tout en restant assez subtil pour captiver mon attention.

20150619_150102.jpg

Le final ne sera pas à la hauteur de mes exigences (certes parfois trop hautes) avec une tournure tout en puissance détruisant peu à peu les subtilités gouteuses du début de cette dégustation. L’amertume et le poivre dominent. Le cigare bien que très aéré chauffe un peu ce qui m’oblige à ralentir grandement mon fumage. La fumée reste agréable en bouche mais je perds le fil conducteur et décroche par moment. Je fume sans problème ce Pléiades jusqu’à sa toute fin avec un sentiment en demi-teinte. Loin d’être vraiment rassasié j’ai passé un bon moment en compagnie de ce gros robusto qui ne manque pas d’argument et qui m’a permis de retrouver des saveurs très appréciables.

20150619_153227.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 3.5/5 : Cape très gourmande, version collector pour les 30 ans, tirage très ouvert, cendre solide, beaux volumes de fumée, bague jolie mais « trop courte à l’arrière »…

Saveur et Subtilité 3/5 : Les saveurs de ce gros robusto sont subtiles et fraiches dans sa 1ère partie puis deviennent franches et plus sèches par la suite. Le 1er tiers est gourmand avec du réglisse et de l’amande. Le 2ème tiers propose une amertume maitrisé et un cocktail herbacé/torréfié original. Le 3ème tiers développe du poivre et du tabac amer.

Force 3/5 : La force est faible à modérée. Le fumage est facile et agréable du début à la fin. Accessible au débutant. Le final manque de punch pour vraiment rassasier un fumeur de cigares cubains.

Prix 4/5 : Un tarif franchement en adéquation avec le format et la qualité du cigare. Un très bon rapport plaisir/prix. (10 euros).

Note Globale 13.5/20 : Une note honnête pour un retour en demi-teinte pour cette version collector de la gamme 20ème anniversaire de chez Pléiades. Plus les années passent plus je deviens exigeant avec mes modules et j’en oublie parfois la simplicité. Ce cigare est très appréciable et procure beaucoup d’agrément et de plaisir même si on peut lui reprocher une évolution peu avantageuse pour son 3ème tiers. Facile à déguster, il offre une belle démonstration du potentiel de la marque et du terroir Dominicain. Je vais donc garder ce gros robusto dans un coin de ma tête et y revenir avec toujours autant de plaisir.

Bien à vous.

16:00 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |