24/08/2015

Bolivar Super Coronas EL 2014

Aujourd’hui, je vais vous parler du Bolivar Super Coronas Edition Limitée 2014 que j’ai dégusté avec un ami en ce début d’été.

Niveau apparence ce cigare est drapé d’une belle cape maduro assez nervurée et légèrement « froissée » (pas bien lisse). Son format corona gorda (140x19.45mm) et ses 2 bagues de prestiges lui donnent du style et de la prestance. Il est assez lourd en main et donne envie dès le 1er coup d’œil.

20150702_155011.jpg

A l’ouverture, je suis désagréablement surpris par un tirage très serré  qui n’augure rien de bon. Mon ami a le même problème de tirage. Il s’agit en fait de 2 cigares achetés dans la même civette et provenant de la même boite. Les saveurs à cru sont fraiches et piquantes. L’allumage est difficile et j’espère à ce moment-là une ouverture du tirage une fois le cigare « chaud ».

Les 1ères bouffées offrent un cocktail cubain classique (foin, tabac amer, cuir, bois précieux) avec une amertume assez marqué pour un début surement lié au mauvais tirage qui fait monter la température de combustion plus que de raison. La puissance est moyenne et la fumée courte en bouche. Le 1er tiers passe assez banalement sans émouvoir nos palais si avides de découvertes.

20150702_155853.jpg

Le 2ème tiers ouvre un peu le tirage et j’ai enfin de vraies bouffées  ce qui me permet de mieux apprécier les saveurs. Mais hélas rien de très captivant pour mes papilles. La rondeur n’est pas au rendez-vous. Je perçois quelques notes de noisettes fraiches et du moka en fin de 2ème tiers. Le mélange gustatif n’est pas mauvais mais pas suffisamment complexe ou gourmand pour provoquer une quelconque émotion. Par moment le cigare chauffe et délivre des saveurs ammoniaquées…

20150702_161944.jpg

Le 3ème tiers arrive enfin pour offrir un peu plus de corps à cette dégustation. Le musc et l’amertume se renforce et le poivre fait enfin son apparition. Le final est corsé et un poil trop amer à mon gout. Je stoppe donc cette dégustation bien avant de m’en brûler les doigts.  

Il y des moments incroyables qui vous procure beaucoup de plaisir dans la découverte des cigares et puis d’autres un peu décevant sans éclat particulier qui vous laisse sur votre faim et que vous oubliez rapidement. Ce fût le cas pour ce Bolivar Super Coronas Edition Limitée 2014 que mon ami et moi n’avons pas trouvés à la hauteur de nos attentes respectives.

20150702_165440.jpg

Je suis sûr que ce corona gorda a su séduire un publique. Son défaut de tirage est en grande partie à l’origine de notre désagrément. Tout cela reste mon avis  et on ne peut pas juger trop vite un cigare surtout sur une seule dégustation mais je voulais tout de même vous donner mes 1ères impressions à chaud.

Mes notes :

Construction et Aspect 2/5 : Aspect agréable, prestige des EL, cendre solide, format de dégustation (1h20 de fumage), tirage trop serré provoquant des désagréments…

Saveur et Subtilité 2.5/5 : Loin d’être mauvais le cocktail proposé est classique avec un 1er tiers sans relief , un 2ème tiers pas assez gourmand et peu démonstratif et un 3ème tiers corsé et amer. Dans la moyenne les saveurs sont typiques du terroir cubain mais pas assez complexes pour mon goût personnel.

Force 2.5/5 : La force est moyenne et monte progressivement pour offrir un 3ème tiers assez puissant. Pas assez rassasiant il m’a laissé sur ma faim.

Prix 2.5/5 : Un tarif adapté pour une édition limitée, un poil trop cher en vue de ses prestations. (14.5 euros).

Note Globale 9.5/20 : Dans la moyenne c’est bien mon ressenti après avoir découvert ce Bolivar qui promettait bien plus que cette note. On attend toujours que les éditions limitées nous surprennent mais parfois elles ne provoquent pas l’émotion attendue. Niveau dégustation le problème de tirage n’aidant pas j’ai trouvé ce cigare trop classique et sans véritable relief gustatif. Fumable certes car nous l’avons dégusté jusqu’à son 3ème tiers, je dirais que ce cigare mérite un rattrapage peut-être dans quelques mois pour lui laisser encore du temps pour s’améliorer.

Bien à vous.

11:56 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Déjà dégusté, je suis d'accord avec toi, il m'a vraiment pas laissé un bon souvenir...

Aucun problème de tirage, mais plutôt de puissance et d'amertume, à mon avis dû a sa jeunesse...

Écrit par : Michael | 27/08/2015

Répondre à ce commentaire

Certes, il a quelques défauts !Mais je ne le trouvais pas si mal que ça. Je te trouve vraiment dure sur cette analyse que je respecte bien entendu, comme quoi....
Mais je vais devoir le fumer à nouveau pour m'en refaire une idée 8 mois plus tard, mon dernier remonte à décembre.

Écrit par : Edmond | 28/08/2015

Répondre à ce commentaire

Je te comprends l'ami et je pense qu'un mauvais tirage peu gâcher grandement une dégustation car on passe à coté de beaucoup de subtilité à cause de la température de combustion trop élevée. Je vais faire comme toi et me refaire une idée avec un autre cigare plutard.

Écrit par : EM | 28/08/2015

Les commentaires sont fermés.