25/02/2015

Cumpay Volcan

Aujourd’hui je vais vous parler du nouveau Cumpay Volcan que je viens de déguster en cette fin février. En effet je dis nouveau car ce robusto a évolué de format en prenant un peu plus de corps pour atteindre un cepo conséquent de 60 (127x24mm) au lieu de ces déjà admirable ancien 22mm. C’est un gros robusto qui a fier allure et qui est pour ne rien gâcher est un puros  du Nicaragua.

20150222_160917.jpg

Comme vous le savez j’aime les cigares qui ont du caractère et ce Volcan ne m’a pas laissé sur ma faim ! Pour parler de son physique sa cape est légèrement nervurée avec une teinte caramel assez agréable. Elle manque un peu de brillance mais est harmonieuse avec cette bague foncée représentant un beau volcan. Le format est imposant mais facile à manipuler.

A cru c’est assez piquant et déjà gouteux avec notamment des saveurs organiques. On retrouve bien la caractéristique terreuse de ce terroir. Le tirage est parfait et il ne me reste plus maintenant qu’à l’allumer.

20150222_162404.jpg

Les premières bouffées sont agréables car la puissance est de suite présente et le cocktail déjà complexe. C’est simple et efficace (terre humide, herbe sèche, poivre, tabac amer). Je trouve aussi une subtile amertume me faisant penser à des pépins de groseilles que l’on aurait trop mâchées. Le tout avec une puissance très correcte pour un 1er tiers sans que ce soit désagréable. La fumée est souple et non irritante avec une bonne odeur de grillée.

20150222_163726.jpg

C’est une entrée en matière très intéressante  et ce gros robusto va garder le cap en proposant dans son 2ème tiers encore plus de subtilité. En effet le 2ème tiers délivre des notes plus rondes (champignon, café au lait, réglisse, cacao) et aussi des notes plus efficaces (pain grillé, piment, tabac suave, poivre). Le fumage est entreprenant et la puissance arrive à son apogée dans la fin de ce 2ème tiers haut en couleur.

20150222_165708.jpg

Le final gagnera en sagesse avec une diminution bienvenue de la puissance tout en gardant beaucoup d’arômes. Du coup on le fume jusqu’au bout sans aucun problème et j’ai apprécié ce surprenant virage. Un bon cigare que j’ai fumé en me promenant et qui m’a procuré beaucoup de plaisir.

20150222_171946.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 3.5/5 : Cape jolie, tirage parfait, cendre solide, cepo « imposant », bague moderne.

Saveur et Subtilité 3.5/5 : Le début est complexe avec un registre terreux et végétal assez atypique. La suite s’enrichie de belles notes rondes et torréfiées. Le final est suave et gouteux.

Force 4/5 : La force ne manque pas à ce Volcan au tempérament bien trempé tout en restant agréable. C’est punchi et sa envoie I like it !  Le final redevient curieusement sage ce qui peut surprendre (positivement dans mon cas).

Prix 4/5 : Un tarif plus qu’honnête pour un puros Nicaraguayen de cette qualité. (8 euros).

Note Globale 15/20 : Quelle belle re-découverte de ce Cumpay Volcan! J’ai tout simplement aimé ce cigare et pour tout vous dire je vais m’en acheter quelques autres  car franchement il vaut le détour. C’est subtile puissant et entreprenant du début à la fin avec une construction sans faille. Son seul petit défaut serait son côté un peu trop végétal et « linéaire » qui pourrait déplaire mais c’est un excellent compagnon que ne demande qu’à s’exprimer ! En conclusion ce Volcan a bien fait de prendre en épaisseur car cela lui va bien.

 Bien à vous.

18:52 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.