20/08/2014

Navarre Porthos le retour

En voici un que j’avais un peu oublié au fond de ma cave à cigares et qui m’a permis de sublimer un après-midi ensoleillé de cette fin juillet. Ce grand robusto (150x19.84mm) de la marque Navarre se nomme Porthos (nom d’un des 4 mousquetaires) et a fier allure dans une cape colorado très appétissante. Comme je vous le disais cela faisait donc maintenant 2 ans que ce cigare se reposait avec d’autres congénères cubains et  il était temps pour lui de devenir volute.

20140731_153637.jpg

Le touché est ferme, la cape soyeuse et la bague très distinguée. J’aime son allure et c’est avec un peu de chauvinisme que j’ai débuté la dégustation du seul puro 100% Français. Le tirage est serré mais suffisant. A cru les saveurs sont piquantes et herbacés (foins, tabac, herbes sèches).

L’allumage n’est qu’une formalité et je découvre avec plaisir un cocktail franc (tabac amer, piment, réglisse) et rond à la fois (noisette fraiche, cuir, fougère, humus). C’est de suite gouteux, agréable en bouche et les saveurs s’harmonisent parfaitement.

20140731_154417.jpg

La fumée est assez épaisse et le tirage serré du début s’ouvre petit à petit pour devenir parfait. Ce Porthos porte bien son nom car il est gourmand et assez puissant en bouche.

Par la suite la dégustation s’anoblie de saveurs plus riches et suaves à la fois (fruits secs, cuir humide, noisettes grillées, poivre vert) sans tomber dans un excès d’amertume du tabac. C’est très bon et la puissance est au rendez-vous.

20140731_163022.jpg

Le final se voudra un peu plus linéaire sans ennuyer pour autant. Après 1h15 de dégustation, les dernières bouffées se veulent chaudes, rassurantes et presque rassasiantes.

Un très bon cigare que j’ai apprécié et que je recommande tout naturellement à tous les amateurs de cigares.

Ma nouvelle notation 2014:

Construction et Aspect 4/5 : Cape colorado très soignée, tirage parfait, format de dégustation, prestige du Made in France.

Saveur et Subtilité 4/5 : La dégustation est franche et gourmande dès le 1er tiers. La suite s’enrichie et s’arrondie avec panache. Le final reste linéaire mais flatte toujours le palais.

Force 4/5 : Entreprenant dès le début le Porthos reste malgré cela facile à fumer. La puissance est moyenne mais suffisante pour une dégustation confortable et punchi. Le final chauffe un peu.

Prix 4/5 : Le prix est en adéquation avec la qualité et la finesse de ce grand robusto (11.9 euros)

Note Globale 16/20 

Le Navarre Porthos a bien profité de ce repos de 2 ans dans ma cave et m’a proposé une dégustation pleine de bonnes surprises avec notamment une puissance et une richesse très appréciable. Je suis conquis et je pense que ce cigare a tous les atouts pour séduire un large public d’amateur. Bravo et merci à vous Mr Frontère !

Bien à vous.

17:11 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.