18/06/2014

Quai d'Orsay Belicoso Royal ER France 2013

Aujourd’hui je vais vous parler de ma dernière dégustation le Quai d’Orsay Belicoso Royal. Ce cigare est une édition régionale « France » millésimé 2013 que j’ai pu trouver dans ma civette à Poitiers. Son apparence est très flatteuse avec une cape caramel particulièrement soyeuse. Les éditions régionales peuvent parfois être de bonne surprise mais n’ont pas de vieillissement particulier de leur cape à la différence des éditions limitées millésimés. Il s’agit simplement d’un choix de construction (liga, cape) attribué à un pays particulier et produit en quantité très limitée.

20140609_172919.jpg

Ce Quai d’Orsay « France » à fier allure avec son obus parfaitement réalisé par un torcedor à coup sûr très expérimenté. Le cigare est souple et développe une odeur très agréable (épice, fleur séchée). Tout cela me met en appétit et je profite donc d’une fin d’après-midi ensoleillée pour commencer la dégustation de ce Belicoso Royal.

A cru les saveurs sont fraiches et épicés avec un tirage parfait. Les premières bouffées sont puissantes et savoureuses (cuir, humus, tabac fermenté, café) avec une dominante poivré et une touche citronnée. Très rapidement le cigare prend un cap plus moelleux avec une rondeur profonde de café au lait mêlé de noisette fraiche.  C’est très gouteux et la puissance reste importante pour un 1er tiers.

20140613_152624.jpg

Le fumage est agréable et la fumée bien épaisse offre une bonne longueur en bouche. A l’arrivé du 2ème tiers la dégustation se veut déjà presque rassasiante avec une monté des épices (poivre, piment) tout en gardant une fraicheur citronnée. Ce cigare a du caractère et ce n’est pas pour me déplaire car on ne s’ennuie pas en le dégustant.

20140613_154804.jpg

Le 3ème tiers confirme la démonstration rassasiante de ce cigare tout en restant agréable et savoureuse à la fois. Les épices sont bien présentes avec des saveurs animales intéressantes mais aucun excès d’amertume en vue. Je déguste donc ce cigare jusqu’à sa toute fin avec beaucoup de plaisir.

20140613_164735.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape souple et soyeuse, tirage parfait, cendre solide, élégance des bagues, format suffisant (125x19.84mm).

Saveur et Subtilité 4/5 : Une belle démonstration cubaine tout en subtilité avec beaucoup de caractère. Le 1er tiers est riche et épicé. Le 2ème tiers plus tendre offre de belles nuances. Le 3ème tiers est animal tout en restant savoureux.

Force 4/5 : La puissance est présente dès le début et s’amplifie graduellement jusqu’à devenir rassasiante dès la fin du  2ème tiers. Il y a du rythme, on ne s’ennuie pas et le final vaut le détour.

Prix 4/5 : Un tarif en adéquation avec la prestation de ce Figurado cubain. (12.9 euros).

Note Globale 16/20 : Ce Quai D’Orsay Belicoso Royal à tout pour plaire aux fumeurs expérimentés. Il offre une belle démonstration de subtilité et de force avec une construction sans faille. J’ai aimé le rythme qu’il offre  ainsi que la touche citronné que l’on découvre au début. Un bon cigare à fumer tout de suite mais qui pourrait potentiellement encore s’affiner.

Bien à vous.

11:46 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Vous avez titillez ma curiosité! Lol ;-)
Allez hop, je vais vous suivre dans cette dégustation. Je vais allez faire un ptit tour dans ma civette bordelaise préférée.
Cdlt

Écrit par : Fred | 18/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour, pourriez m'indiquer une bonne civette à Bordeaux svp?
Merci d'avance

Écrit par : Aston | 19/06/2014

Eh bien je suis désolé, je ne suis pas d'accord...Et pourtant, il a fière allure le bougre,franchement, très bien fabriqué, très bien fini, il est gourmand ! Je l'ai décapité vite fait et je l'ai allumé...Et...Rien, mais alors rien de rien, Waterloo morne plaine...Une profonde déception, je n'ai rien senti ormis une fumée assez asséchante...
Bon, je suis peut être aussi mal tombé, mais franchement, ça m'a vacciné ! Du coup, pour me réconcilié avec le terroir cubain (si toutefois c'était nécessaire, je me suis allumé un 8-9-8...Et depuis, ça va mieux !

Écrit par : Dami | 19/06/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.