03/06/2014

Camacho Criollo

L’été arrive, et je me suis laissé tenter par d’autre horizon cigaristique en me procurant le nouveau Camacho Criollo Robusto (127x20mm) issu en partie du terroir du Honduras. Ce Camacho n’est pas un puros et comporte entre autre une cape spéciale (feuilles issues de la 4ème récolte) qui offrirait un gout unique. Le premier truc qui choc c’est le soin particulier du packaging avec un tube jaune pétant, de grosses lettres , une bague impressionnante et ce petit scorpion rutilant me faisant penser au logo de la célèbre marque Lamborghini. Tout cela est prometteur et je me laisse convaincre par cette démonstration de modernité. Un peu de jeunesse et de légèreté dans le monde du cigare fait du bien mais faut-il encore que la promesse gustative soit tenue !

20140527_164905.jpg

Le cigare est assez bien roulé avec une cape colorado un peu sèche mais tout de même souple. Une fois le cigare en main on a qu’une envie c’est de l’allumer. J’ai pour ma part décidé de lui laisser  2 semaines de remise en humidité dans mon humidor pour qu’il se refasse une santé.

Ce passage en cave lui a fait le plus grand bien et je retrouve un cigare souple avec une cape moins sèche et très odorante. Ce cigare sent très fort le cuir et le tabac humide avec une pointe d’ammoniac.   Je crois qu’il est à présent temps de le déguster !

20140527_164951.jpg

A cru on retrouve un goût ammoniaqué avec une saveur végétale et terreuse. Le tirage est très ouvert comme souvent avec ce terroir où les feuilles de tripe semblent peu serrées. Je l’allume et découvre une fumée grise presque blanche par moment me faisant penser que le cigare doit être trop humidifié. Les premières bouffées sont piquantes (poivré) et très végétales avec une amertume de tabac saisissante.  Par la suite les saveurs s’homogénéisent vers un registre grillé, épicé et animal à la fois. Le cocktail gustatif (cuir, tabac amer, pain grillé, café torréfié, purin) est assez intéressant dans ce 1er tiers. Il distille  une puissance suffisante et cela me donne envie de continuer cette dégustation.

20140527_170638.jpg

Je rentre dans un 2ème tiers plus démonstratif au niveau des épices bien que la force ne surenchérie pas. C’est franchement assez linéaire mais pas déplaisant car les saveurs sont bien distinctes et le fumage facile. Ce cigare est très loin d’être « bon » selon mes propres critères et la rondeur n’est pas son fort mais il se fume tranquillement sans déplaire pour l’instant à mon palais.

20140527_171416.jpg

Le final est malheureusement puissant d’amertume et d’apprêté. Le cigare chauffe est n’offre plus que du poivre et du tabac amer ce qui me fait l’abandonner assez rapidement. Je reste tout de même assez satisfait de cette découverte sans pour autant être séduit.

20140527_173029.jpg

La promesse gustative n’est tenu qu’à moitié mais j’ai été charmé par le style ce petit scorpion. Dommage qu’il ne soit pas à la hauteur de mes exigences. Ce cigare reste facile à fumer et offre un cocktail grillé/poivré qui n’est pas déplaisant et pourrait plaire à certain. Je n’en ferai personnellement pas un stock dans ma cave à cigares car il ne m’a procuré que très peu de plaisir…

Mes notes :

Construction et Aspect 3/5 : Packaging génial (tube, style), cendre friable, cape un peu sèche, tirage trop souple, bon format  (40 minutes).

Saveur et Subtilité 2.5/5 : Le cocktail est saisissant dès le 1er tiers avec du poivre, de l’amertume et du grillé à gogo. L’évolution offre plus d’intensité encore jusqu’à devenir désagréable au début du 3ème tiers.  Un cigare végétal et animal qui ne fait pas dans la finesse !

Force 2.5/5 : La force est suffisante et linéaire ce qui en fait un cigare assez facile à fumer mais jamais rassasiant.

Prix 3.5/5 : Un tarif attractif pour un robusto si vendeur. (6.5 euros).

Note Globale 11.5/20 : Note en demi-teinte pour ce cigare qui n’offre pas ce qu’on attend de lui mais qui reste abordable et fumable. J’ai aimé l’effort esthétique avec ce tube haut en couleur et ce charmant petit scorpion. La complexité gustative n’est pas au rendez-vous mais l’ensemble reste agréable dans ses 2 premiers tiers (même s’il faut apprécier les saveurs poivrés et grillées). L’excès d’amertume du final aura eu raison de moi et je l’ai donc abandonné. Un cigare bien habillé vendu à un prix correct mais qui ne fera pas je pense un best-seller !

Bien à vous.

12:31 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Merci encore pour cette dégustation... en éclaireur! ! Lol ;-)
Je sais d'avance qu'il ne me correspond pas.
Cdlt

Écrit par : FRED | 03/06/2014

Répondre à ce commentaire

Belle analyse...
Le criollo Camacho le plus léger n'est pas vraiment ma tasse de thé, je préfére à choisir le corojo Camacho plus puissant. Même si les deux ne sont pas de très grands cigares, les deux jouent sur leur côté "bling bling", un cigare de rappeur à grosse bague ! ça change d'un cigare Cubain, c'est évident. lol

Écrit par : Edmond | 06/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour, débutant dans le monde du cigare et suivant votre blog que je trouve vraiment très appréciable, j'aurais souhaité connaître votre avis sur deux questions que je me pose:

- lorsque l'on achète un vitole, vaut il mieux l'acheter par paire, histoire de se faire une seconde idée plus tard? Ou cela n'a t'il pas d'importance?

- suite à l'achat d'un vitole, puis-je le consommer dans les heures qui suivent ou vaut il mieux que je le laisse vieillir quelques temps dans sa cave à cigare?

Merci d'avance pour votre réponse, cordialement.

Écrit par : Aston | 16/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aston,
Merci pour ces compliments , j'ai crée ce blog pour justement rendre accesible le monde des cigares au plus grand nombre.
Pour répondre à vos question il est effectivement interessant d'acheter vos cigares par 2 pour pouvoir refaire une dégustation ultétieur afin d'affiner votre palais mais dans un 1er temps essayez surtout de gouter un maximum de diffèrent cigares ( terroir , taille ) pour découvrir vos préfèrences.
Personnellement je ne fume jamais un cigare que je viens juste d'acheter et je lui laisse au minimum une bonne semaine dans ma cave pour qu'il soit bien humidifié. Je n'aime pas les cigares trop sec mais c'est une histoire de gout personnel.
Bonne continuation et n'hésitez pas si vous avez d'autres questions.
Bien à vous,
Erwan

Écrit par : EM | 17/06/2014

Merci beaucoup pour vos réponses, bonne continuation

Écrit par : Aston | 17/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je suis débutant et jeune fumeur de cigares, j'ai essayé ce Camacho et je ne l'ai vraiment pas apprécié je l'ai aussi abandonné à l'entrée du dernier tiers. Cigare beaucoup trop poivré et amer, j'en ai naïvement goûté un deuxième pour voir si il y avait une différence mais non. J'aurai du connaitre ce blog avant qui est je trouve objectif, en tout cas en correspondance avec mes goûts !

Écrit par : Paul | 01/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.