17/12/2013

Cigares de Fêtes

Noël et nouvel an sont des périodes propices pour s’offrir des cadeaux et arrive alors la question : mais que vais-je lui offrir ?? N’ayez crainte je viens à votre secours !

Si votre mari , ami , frère , sœur , oncle , tante , grand père ou bien même votre amante est un ou une fumeuse de cigares j’ai pour vous quelques idées cadeaux qui le ou la ravirons.

20131217_121841.jpg

Chaque fumeur de cigare est diffèrent mais certains inconditionnels sauront faire mouche et éviterons le redouté « oui oui ça me fait plaisir… ». En effet un fumeur même débutant deviendra vite un connaisseur et fera tout de suite la différence entre un cigare roulé main en tripe longue d’un cigare fait machine avec des miettes de tabac. Par pitié évitez de vous jeter dans le 1er bureau de tabac du coin où un vendeur peu scrupuleux vous proposera des J.Cortez en tube (pour ne citer qu’une marque) en vous expliquant que ce sont de bons cigares. Même à 3 ou 4 euros pièce ces cigares ne sont pas fait pour la dégustation et vexerons à coup sûr celui qui les recevra.

Optez pour une bonne civette tenue par un connaisseur qui vous orientera vers de bonnes vitoles (bien conservées et non contrefaites) dignes d’être fumées. Après pour le choix et le nombre c’est à vous de jouer. Je conseil tout de même de prendre les cigares par deux. Un fumeur épicurien appréciera de recevoir  quelques cigares exotiques voir d’exceptions : les Editions limitées si vous en trouvez sont des pièces de choix qui lui permettrons de parfaire son palais.  Aidez-vous des revues spécialisées tel que « l’amateur de cigare » si vous voulez faire le bon choix.

A contrario un inconditionnel fumeur de « Partagas Salomones » préfèrera avoir quelques exemplaires de son module de prédilection plutôt qu’un panel d’autre cigare. Restez simple dans votre choix et évitez de changer de terroir si votre ami ne fume par exemple que du Cubain. Rien de pire que d’avoir des cigares non désirés dans sa cave…

Pour un débutant optez pour des cigares classiques mais pas trop onéreux : il vaut mieux par exemple choisir 3 excellents robustos cubains  à 10-13 euros chacun qu’un seul Cohiba Behike à 36 euros si votre ami ne fume que depuis 6 mois.  Il est vrai que cette période favorise les excès et on se laisserait bien tenter par un cigare d’exception alors que seul un vrai connaisseur pourra en apprécier les subtilités. Un bon cigare n’est pas forcement cher ! Vous l’avez compris pour l’achat des cigares tout sera une question de nuance mais je vous conseille de rester dans une gamme sûre en fonction de la personnalité de la personne à qui vous les offrez.

Si votre ami(e) a déjà une cave bien remplie vous pouvez voir pour lui offrir un accessoire tel qu’un coupe cigare, un étui à cigare, un cendrier ou bien même un chalumeaux. Il existe aujourd’hui toute une gamme de produit de différentes marques pouvant convenir à tous les gouts et tous les budgets. Ces objets seront moins éphémère qu’un cigare et resterons très appréciés car ils apportent un confort lors de chaque dégustation.

Si votre ami est un fumeur occasionnel vous pouvez aussi l’équiper en lui offrant une cave à cigares. Ce cadeau sera à coup sûr apprécié si la cave est de qualité. Par exemple une cave à cigares à moins de 50 euros serait je pense une mauvaise idée (j’ai acheté la mienne sur Humidordiscount.fr et j’en suis plus que ravi).Un cave à cigares se garde très longtemps (+ de 10 ans) et est indispensable à tout débutant qui souhaite se lancer dans le monde des cigares.

Pour finir ces périodes de fête sont surtout l’occasion de partager des moments de plaisir ensemble alors pourquoi pas autour d’un bon cigare en refaisant le monde…

Joyeuse fêtes à tous !

Bien à vous.

04/12/2013

Flor de Rafael Gonzalez Marquez Lonsdales

Je fouine dans ma cave à cigares à la recherche d’un compagnon puis j’hésite et enfin je me décide. Un cigare curieux que ma grand-mère m’a ramené d’Andores l’été dernier et que j’avais un peu oublié. Curieux en effet car de 1er abord je ne le trouve pas beau. La bague est ridicule, on dirait une pâle copie de Montecristo genre contrefaçon raté. La cape est sèche et semble cassante avec une couleur inégale sur toute la longueur comme si le cigare était taché ou mouillé par endroit…et par-dessus tout un format dont je ne suis pas grand fan le Cervantes 165x16.67mm (Lonsdales) on dirait un corona transgénique !

20131203_144006.jpg

Bref, je ne sais plus vraiment pour quelle raison je m’apprête à fumer ce cigare… Surement la curiosité et l’envie de nouveauté. Je l’ouvre et découvre un tirage très serré (presque bouché) ça commence bien mes amis ! A cru c’est herbacé avec un gout de tabac piquant qui me rappel bien qu’il s’agit du terroir cubain.

20131203_144013.jpg

Je l’allume et le tirage s’ouvre un peu. Les premières bouffées sont douces rondes et gouteuses à la fois. C’est bon et je commence ma dégustation un peu dubitatif. Le cigare prend de la puissance et offre un panel gustatif digne des grands cubains avec un 1er tiers très riche (cuir, tabac, vanille, café torréfié). La fumée est forte mais pas amère en bouche. L’arrière bouche laisse une sensation sucré proche du pralin qui est très agréable.

20131203_145524.jpg

Je fume donc tranquillement ce gigantesque corona en me disant que je suis tombé sur un cubain sympathique. Le 2ème tiers renforce les nuances avec des noisettes, des champignons, du caramel grillé, des fruits secs et encore cette sensation sucré qui apparait après chaque bouffée. C’est tout simplement gouteux et puissant à la fois.  

20131203_150331.jpg

Par la suite le cigare se renforce avec des notes d’écuries et un peu de poivre. La fumée est plus épaisse et commence à devenir rassasiante. Je le laisse mourir en restant sur une très bonne impression.

20131203_152206.jpg

Après cette dégustation et en écrivant cette article j’ai vu que ce cigare n’est plus produit depuis 2006 et je pense qu’il sera donc difficile à trouver.

Mes notes :

Construction et Aspect 2/5 : Cape imparfaite et sèche, tirage très serré, format surprenant, bague sans personnalité, combustion correcte.

Saveur et Subtilité 4/5 : La surprise vient de la rondeur sucrée de ce cigare qui s’inscrit dans un registre cubain classique et évolutif. Le 1er tiers est riche et rond. Le 2ème tiers développe beaucoup de gourmandise. Le 3ème tiers confirme le potentiel gustatif.

Force4/5 : La force est parfaitement dosée d’un bout à l’autre du cigare. Le final est rassasiant.  

Prix 4/5 : Je ne connais pas son tarif mais je pense qu’il ne doit pas dépasser 10 euros.

Note Globale 14/20 : Comme vous avez pu le lire j’ai apprécié ce cigare qui m’a offert 1h de dégustation. Son seul défaut est son apparence peu flatteuse qui ne correspond pas du ton à son potentiel. La fumée était gouteuse et sucrée sans aucune amertume ni excès d’épice. J’ai été surpris par ce Lonsdales si généreux.

Bien à vous.

17:53 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |