18/09/2013

H.Upmann Connoisseur N°1

Le cigare H.Upmann Connoisseur n°1 fait parti des grands classiques de la havane. J’ai eu l’occasion d’en refumer un dernièrement et mon souvenir gustatif n’était pas altéré.  Ce robusto est beau avec un cape souple mais assez « rustique » (j’entends par là que les veines sont apparentes). La bague est simple mais le format donne tout de suite confiance. J’avoue que ce cigare m’était sorti de la tête et j’ai eu envie de voir s’il était toujours à la hauteur de son prestige.

20130904_152238.jpg

Je l’ouvre et découvre un tirage parfait (pas trop serré mais suffisamment). J’avoue être un peu lasse des cigares trop ouverts qui donnent l’impression de fumer un tuba… Bref, il est bien construit et c’est sans plus attendre que je l’allume !

Les premières bouffées sont grasses et gourmandes à la fois. J’aime quand les vitoles donnent le meilleur d’elles-mêmes sans trop nous faire attendre. Niveau saveur, c’est cubain avec une rondeur pâtissière très agréable pour un 1er tiers. Pas d’amertume en vue, la dégustation se veut démonstrative du savoir-faire cubain.  

20130904_153206.jpg

Le fumage avance et j’arrive dans le 2ème tiers. Le cigare prend un virage gustatif plus corsé avec des notes poivrés et roborative (cuir, suint, café). La puissance arrive aussi de paire m’obligeant à ralentir la dégustation. Il m’en faudra plus pour que je ne continue !

Le 3ème tiers est magistral avec un bon rapport puissance/saveurs me permettant d’en apprécier le potentiel. Attention tout de même au débutant qui pourrait souffrir sur ce final très rassasiant.

20130904_160005.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape rustique mais bien roulée, tirage parfait, format suffisant 127x19.05mm (1h), aspect un peu « classique ».

Saveur et Subtilité 4/5 : Le 1er tiers est étonnamment subtil et riche avec une dominante pâtissière. Le 2ème tiers offre tout ce que l’on peut attendre d’un puro cubain. Le final garde un bon niveau gustatif malgré la puissance engagée.

Force 3.5/5 : Le cigare évolue en puissance du début à la fin de la dégustation. Attention tout de même à ne pas le fumer trop vite car la puissance est présente dès le 2ème tiers. Final rassasiant !

Prix 3.5/5 : Un tarif honnête et compétitif. (9 euros).

Note Globale 15/20 : Ce n’est pas pour moi le cigare de l’année mais j’avoue qu’il fait son travail et m’a procuré 1 heure de très agréable dégustation. L’évolution gustative et bonne et le 1er tiers franchement délicieux. Alors Why not ? Un cigare auprès duquel je reviendrais sans hésitation.

Bien à vous.

16:38 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Une jolie référence ce connoisseur n°1, très bon cigare je te le confirme. Hupmann, y- a que ça de vrai !
Belle dégustation l'ami.

Écrit par : Edmond | 27/09/2013

Répondre à ce commentaire

On ne peut plus d'accord, je suis de plus en plus fan de produits de chez Upmann, même sans avoir la finition d'un Cohiba, ils restent des valeurs sûres qui doivent tapisser le fonds d'une cave digne de ce nom

Écrit par : Dami | 28/09/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.