23/08/2013

Partagas Serie E N°2

Si il y en a un que je voulais gouter par-dessus tout c’est bien le Partagas Serie E N°2. Très rapidement introuvable en France après sa sortie ce grand robusto est revenu petit à petit dans nos civettes. Le succès de son petit frère le D4 à suffit pour que le marché européen n’ai pas assez de stock. Pour ma part je n’ai pas attendu qu’il revienne car grâce à un ami qui revenait de la Havane j’ai réussi à m’en procurer un exemplaire ! Malgré mon impatience je lui ai laissé du temps (5 mois) avant de le fumer.

20130801_145138.jpg

Pour faire court ce cigare est joufflu de partout (gros et grand) avec des mensurations intéressantes (140x21.43mm). Sa cape est souple grasse et bien roulée. La tripe semble très aérée et le cigare curieusement très souple (presque mou) sans être trop humide pour autant.

Je l’ouvre et découvre un tirage très ouvert (trop ?). Je ne risque pas d’avoir du mal à l’allumer avec un tel débit d’air. A cru c’est piquant et gras à la fois avec une saveur propre à la marque Partagas.

20130801_145147.jpg

Comme je me l’attendais l’allumage n’est qu’une formalité et la fumée très abondante. Le début est entreprenant avec un cocktail cubain proche de celui du D4 mais en moins puissant. La cendre semble friable et la combustion est rapide. Je déguste ce 1er tiers avec plaisir pendant que le cigare s’enrichi peu à peu avec des notes plus rondes (noisette, champignon) et plus épicé (poivre, piment).

20130801_151959.jpg

Le 2ème tiers plante le décor et la dégustation devient vraiment intéressante. J’ai l’impression de fumer un gros D4 qui serait plus docile mais pas moins gouteux. Le fumage est pourtant diffèrent car la fumée est plus volatile et le débit abondant mais cela reste plaisant. Le terroir cubain est représenté avec beaucoup de finesse dans ce E2.

Arrivé à sa dernière partie la puissance se fait sentir nécessitant le ralentissement de ma dégustation. Chaque bouffée est rassasiante mais jamais désagréable. Je fume cet E2 jusqu’à sa fin avec beaucoup de plaisir. Finalement il ne m’aura pas fallu plus d’1h10 pour fumer ce grand robusto (pas plus qu'un robusto).

20130801_160747.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 3.5/5 : Cape grasse, tirage trop souple, cendre fragile, brûle droit, format XXL

Saveur et Subtilité 3.5/5 : Ce grand robusto est dans le coup et offre un panel gustatif intéressant. Les saveurs et l’évolution sont très proches de celles d’un Partagas Serie D n°4 avec toutefois un petit peu de retenue. Le 1er tiers prépare le palais. Le 2ème tiers est rond et suave. Le 3ème tiers est riche et épicé.

Force 4/5 : La puissance est disponible dès l’allumage mais reste supportable. Le final est très rassasiant.

Prix 4/5 : 0.7 euro de plus qu’un D4 … Pourquoi pas ? Ce cigare vaut son prix mais n’enrichi pas vraiment la gamme de Partagas. (13 euros)

Note Globale 15/20 : Le Partagas Serie E n°2 est un très bon cigare mais je reste un peu déçu de ne pas avoir trouvé autre chose que je ne connaissais pas déjà dans son petit frère le D4. L’avantage reste que le risque d’avoir un E2 bouché doit être très rare. Un cigare honnête du début à la fin sans émouvoir pour autant.

Bien à vous.

 

15:10 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Salut l'ami,
Un cigare qui ne m'a pas laissé un grand souvenir ! Il faudra que je tente de nouveau une dégustation prochainement. Peut- être est-il encore trop jeune, le problème de beaucoup de cigares cubains qui ne sont pas suffisamment reposés aujourd'hui.

Écrit par : Edmond | 26/08/2013

Répondre à ce commentaire

Salut, Je ne peux que conseiller à Edmond de retenter l'expérience, pour ma part, j'ai fumé le mien dès l'achat et pas de soucis (construction, tirage...) si ce n'est qu'il est très bon mais un tirage un poil plus serré permettrait de faire un peu durer le plaisir...C'est une bonne grosse friandises, mais il lui manque un brun de complexité et de profondeur pour atteindre le niveau de son petit frère, le D4
Il faudra que j'en retrouve un car le E2 permet de passer tout de même un moment très agréable.

Écrit par : Dami | 26/08/2013

Répondre à ce commentaire

Des parfums me viennent aux narines !

Vous m'avez donné l'envie de le tester !

Écrit par : parfums | 01/09/2013

Répondre à ce commentaire

Je trouve cela assez minable de faire de la publicité de votre site sur mon blog...

Écrit par : Em | 01/09/2013

Les commentaires sont fermés.