15/04/2013

Partagas 8-9-8

Voici ma dégustation du Partagas 8-9-8 proposé pour une dégustation de groupe. Les 5 autres testeurs seront publiés à la suite. Le point positif de cette dégustation et que je n’aurais jamais acheté ce genre de module si je n’avais pas eu la motivation des autres dégustateurs. Le choix fut rude et je me suis laissé tenter par le 8-9-8 ! Et oui vous le savez, je suis d’habitude adepte du bon vieux robusto à l’allure tranquille et rassurante…

20130414_151037.jpg

Niveau allure ce Lonsdale (170x17.07mm) ne me laisse pas indiffèrent avec une finition presque parfaite. La cape est grasse et souple (comme j’aime) et son odeur assez prononcée. La couleur foncée du cigare lui apporte du charisme et de la puissance. A ce moment, je suis curieux et impatient de le découvrir !

20130414_151051.jpg

Je l’ouvre et le tirage est curieusement très ouvert ! Je m’attendais à avoir un tirage très serré au vus de ces 17 cm de long et je suis ravi de voir que la construction est à la hauteur de mes attentes. A cru c’est un pur cubain avec des saveurs de tabac frais et du cuir à gogo.

20130414_151054.jpg

L’allumage n’est qu’une formalité et je suis de suite surpris par un début très gouteux et assez puissant en bouche. Autant le dire ce 8-9-8 ne fait pas dans la dentelle et propose un niveau de puissance qui pourrait déplaire aux débutants. Niveau saveur c’est une démonstration bien cubaine avec du tabac suave et gras, du vieux cuir, des herbes sèches , une pointe de réglisse et un peu de piquant (épices). Un beau début qui met tout de suite en appétit !

20130414_152225.jpg

Malheureusement mon cigare à la fâcheuse tendance de s’éteindre après quelques bouffées et cela malgré mes sollicitations.  Ce n’est pas trop grave car vu le niveau de puissance j’opte pour une dégustation tout en longueur.

20130414_155137.jpg

A l’arrivé du 2ème tiers la complexité monte d’un cran avec une richesse onctueuse et très puissante à la fois. Je trouve des notes d’humus, du caramel grillé, du poivre vert et aussi des noisettes grasses par moment. Le cocktail est plaisant et déjà très rassasiant… je prends donc tout mon temps pour savourer chaque bouffée. Malgré les multiples rallumages le cigare reste docile et m’offre à chaque reprise un très beau panache de fumée !

20130414_161534.jpg

Vers la fin du 2ème tiers et le début du 3ème tiers la puissance domine de plus belle et efface un peu la gourmandise de la vitole. Il envoi du bois ! Je trouve tout de même du plaisir car il m’offre des nuances bestiales dans ce 3ème tiers explosif (vieux cuir, étable, piment, terre humide, café torréfié).

20130414_170719.jpg

Je fume ce 8-9-8 jusqu’à sa toute fin en 2h de temps avec une bonne dizaine de rallumages.

20130414_172319.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 3/5 : Cape colorado maduro très soignée, tirage bon, cendre friable, le cigare s’éteint trop souvent, taille XXL (17cm/2 h de fumage)

Saveur et Subtilité 4/5 : Ce cigare est riche, gourmand et suave Le 1er tiers est assez classique du terroir cubain (cuir, tabac suave, réglisse) et permet une bonne mise en bouche avec un pointe de réglisse agréable. Le 2ème tiers exprime tout le potentiel du 8-9-8 avec beaucoup de rondeur (noisette, humus, caramel grillé). Le final explose en bouche avec caractère à revendre dans un registre animale et épicé.

Force 3/5 : La puissance est présente dès le début et est parfois en excès masquant les richesses gustatives. Le final est très roboratif demandant un fumage lent et maitrisé.

Prix 4/5 : Un tarif honnête comparé aux prestations haut de gamme de ce cigare (12,5 euros).

Note Globale 14/20 :

Le Partagas 8-9-8 est un grand cubain qu’il me fallait goutter un jour et j’ai apprécié cette découverte. Je reste un peu déçu par son défaut de construction qui m’a obligé à le rallumer trop souvent. Niveau saveur j’ai été servi mais la force parfois trop présente à un peu gâcher ma dégustation (surtout au 3ème tiers). Une pointe de rondeur le rendrait parfait. En tout cas ce 8-9-8 ne m’a pas laissé indifférent !

Bien à vous.

19:55 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

J,aime,j,adore le cigare mais des commentaires comme le votre me facsine.mon reve est de faire mon propre cigare,2 ou 3 modes,je vous en dirai plus un jour,je suis et depuis trente ans un fumeur de cigares.a bientot, ma simpatie monsieur.chris

Écrit par : Chris clark | 15/04/2013

Répondre à ce commentaire

Merci à toi ! Tiens nous au courrant l'ami, je serais ravis de découvrir ton cigare ;)

Écrit par : EM | 15/04/2013

Tres bel article. Je garde un bon souvenir du 8-9-8 . Mais expliquez moi comment vous fumez un partagas 8-9-8 en 2h... j'ai fumé mon 8-9-8 en moins d'une heure. Je fume trop vite je pense.

Écrit par : Chuck | 19/04/2013

Répondre à ce commentaire

Moi je l'ai fumé en 1h30 et je suis un fumeur lent. Mais Erwann a dû le rallumer une bonne dizaine de fois et c'est sans doute pourquoi il a joué des prolongations !

Écrit par : Cape ! | 20/04/2013

Je suis d'accord, deux heures, ça fait peut-être beaucoup (mais je dis bien peut être). De mon côté, environ 1h20 sans qu'il ne s'éteigne, donc je suis un peu entre les deux. Anyway, qu'elle est durée 1h, 1h30 ou 2h, ça reste qu'en même un module d'exception qui mérite qu'on s'attarde un peu...Ne serait-ce qu'une heure...ou deux !

Écrit par : Dami | 24/04/2013

Répondre à ce commentaire

Salut
Effectivement le temps de fumage est discutable. Je dirais que j'ai fumé le 898 en 1h30 et que la demi heure en plus fut une pause bien mérité. En tout cas ce cigare est vraiment intéressant !

Écrit par : EM | 24/04/2013

Bonsoir à tous ! Désolé les amis, je n'ai pas encore rédigée les nouveaux articles car je suis malade depuis 4 jours… Je vous réserve 2 dégustations très intéressantes fumées pendant mes vacances : un Ramon Allones Specially Selected et un Romeo y Julieta Chuchill ! Si ma santé reprend je devrait pouvoir faire cela ce week end.

Écrit par : EM | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

Prends le temps de récupérer , Erwann et surtout n'hésite pas à te reposer pour revenir en pleine forme... Les cigares attendront, pas de soucis !
BANZAI !

Écrit par : Cape ! | 04/05/2013

Accorches toi Erwann et remets toi bien car on a tous hâte de savoir ce que ces dégustations t'ont réservées (le choix est franchement alléchant).

Bon repos

D

Écrit par : Dami | 03/05/2013

Répondre à ce commentaire

Merci à toi.
C'est un peu plus grave que prévu et je suis hospitalisé depuis mercredi en cardiologie. Si je me rétabli vite j'espère rentrer pour le milieu de la semaine prochaine. Bon week end à tous.

Écrit par : Em | 04/05/2013

Partagas 898 fumé ce jour en une heure .2h me parait excessif , ou faudra m'expliquer. Pas de problèmes d'extinction du cigare

Écrit par : Chuck | 09/05/2013

Répondre à ce commentaire

je viens d'en acheter 1 et attend avec impatience le moment de la dégustation ( apres le repas) vous donne mes impressions aprés ce grand moment je l'éspére. ayant en mémoire le dernier déguster hier soir un bolivar corona.

Écrit par : danis | 09/01/2014

Répondre à ce commentaire

C'est pour moi un cigare mythique car hyper régulier, avec un tirage homogène et un prix certes élevé, mais d'un très bon rapport qualité. De plus, il a beaucoup de classe...comme tous les Lonsdale.
N'hésitez pas, si vous le souhaitez, à aller faire un tour sur www.gustomember.com (site que je viens de créer) dans le club churchill...@bientôt

Écrit par : marchal | 19/02/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.