10/02/2013

Cigare d'hiver...

Pas de nouvelle bonne nouvelle ? Il faut bien vous tenir un peu en haleine même si il faut le dire il ne se passe pas grand choses en ce moment et c’est bien là le problème…

cuba-plage-jardins-du-roi-resize.jpg

Alors mes amis que faire quand le temps est tellement pourri que vous ne pouvez même pas envisager une petite sortie pour déguster votre vitole en toute sérénité ? Une heure semble durée une éternité avec ce temps.

Pas facile en ce moment de voir du positif avec ce climat maussade qui dure gâchant ou annulant votre petit moment de liberté qui est le fumage d’un bon cigare cubain.

J’ai beau réfléchir, je ne trouve pas de solution miracle si ce n’est de fumer chez vous (ce qui n’est pas permis à tout le monde).A défaut, vous pourrez comme moi faire un petit inventaire de votre « stock » en recherchant vos éventuels prochains achats.(alors celui-là il a l’air sympa je pense qu’il va être intéressant).Les revues et autres livres sont très utiles mais attisent encore plus l’envie d’en griller un… en vain !

Je suis moi-même en quelque sorte bloqué par ces pluies incessantes qui m’empêche d’envisager un fumage dans de bonne condition. Le hasard faisant bien les choses, c’est toujours le weekend qu’il pleut.

Malgré les envies, je n’oublie pas la valeur essentielle de tout bon fumeur de cigare : le plaisir.

Comment éprouver ce plaisir si personnel en étant ragouillé comme une soupe dans un vent glacial ? Je me résigne donc à ne pas faire le pas car je souhaite préserver mes vitoles de cet environnement si hostile…

En désespoir de cause, il me vient à l’esprit des rêves de bord de mer ensoleillée avec une douceur de fin de journée un cocktail de fruit frais à la main. Je m’évade dans mes pensées n’ayant que le choix du cigare comme seul obstacle…bref, une rêverie futile qui comble un peu cette frustration passagère me faisant dire haut et fort que je déteste cet hiver !

En conclusion vivement le printemps, j’en ai ras le bol de ce temps de m… !

Bien à vous.

Commentaires

En effet en ces temps pluvieux, il y a plus d'occasions de remplir sa cave que d'en sortir un module! Vivement le printemps, ses balades vitole au bec et ses terrasses !

Écrit par : William | 10/02/2013

Répondre à ce commentaire

Suis d'accord, pas le moral en ce moment, pas le temps de prendre son temps avec un cubain et un verre d'eau de feut...Ras de bol de ce temps pourri...Bref, morose...Mais bon, j'ai peut-être la chance de pouvoir me faire ramener de Cuba une boite de 10 Bolivar Royal Corona et une de 5 cohiba Robustos...Je m'accroche à mon rêve...
Et puis si ça ne marche pas, tant pis, je me rabattrai sur ce qui me reste en cave, j'ai encore une ou deux vitoles qui me font de l'oeil, cachée tout au fond et qui espèrent vainement que je les ai oubliées...

Écrit par : Dami | 11/02/2013

Répondre à ce commentaire

Quoi de plus normal que de fumer un cigare en intérieur, bien installé dans un canapé avec un verre de vin ou de whisky tourbé! Si l'on craint les odeurs, il suffit d'aérer correctement après avoir fumer. C'est franchement dommage de se priver du plaisir et de l'envi d'un module pour une question de mauvais temps.

Écrit par : gwendal | 11/02/2013

Répondre à ce commentaire

Oui, Gwendal ! Ce que j'ai fait hier dimanche en me régalant d'un délicieux robusto Partagas D4 (tubos) merveilleusement construit et qui confirme tes dernières dégustations, Erwann !
Aucune odeur suspecte ce soir en rentrant chez moi.

Écrit par : Cape ! | 11/02/2013

Répondre à ce commentaire

Dimanche, j'ai pu tout de même déguster un Regios de Saint luis Rey. Mais fumer à la cave, j'avoue qu'il y a mieux comme endroit !

Écrit par : Edmond | 12/02/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.