05/09/2012

Un bon cigare...

Le sujet est largement développé par tous les bloggeurs et amateurs de cigare mais je voulais voir avec vous ce qu’était un bon cigare. Un bon cigare… tout cela est subjectif et c’est très difficile de savoir pourquoi ce cigare est bon ?

Chacun y va de sa méthode pour juger et où tester les cigares. On voit parfois même un système de notation qui se base sur des critères d’analyses biens précis (c’est mon cas).  Tout cela reste évidemment une simple information qui varie en fonction du testeur.

1_smoke.png

Je vous parle de cela car j’ai vu que certain cigares que j’ai personnellement beaucoup appréciés ne l’ont pas été par d’autre (et vice-versa). Cela peut être dû à plusieurs facteurs primordiaux :

-          La psychologie ! Et oui le moment particulier que vous vous accordez conditionne la valeur positive ou non de votre dégustation. Si vous fumer votre cigare et que vous devez faire vite car vous avez un rdv urgent ne va pas faciliter l’appréciation de votre dégustation. Par contre si vous fumer votre cigare pendant une période de repos avec tous les facteurs de détentes possibles (repas et compagnies agréables), sera souvent une réussite et donc un bon cigare…

-          La qualité de conditionnement de votre cigare (humidité, cigare non abimé) : cela est très important et vous le savez. Un cigare trop sec n’offrira pas tout son potentiel gustatif et brulera plus vite augmentant le risque de surchauffe (montée d’acidité). Un cigare fendu ou abimer ne sera pas plaisant à fumer et aura tendance à s’éteindre ou à mal brûler ce qui de toute manière créera un gène (qui énerve et gâche ce moment de plaisir).

-          Le cigare unique ! C’est sympa… mais parfois dans une même boite il y a des grandes variations de qualité. Chaque vitole est le fruit du travail humain et cela est normal, et vous ne serez pas surpris de fumer la même vitole une fois très bonne et une autre fois beaucoup moins… Cela se vérifie avec les cigares cubains qui demandent une précision d’horloger pour obtenir le fameux goût cubain et une finesse précise pour chaque vitole.

-          Votre expérience ! La dégustation des cigares demande du temps et les plaisirs associés n’apparaissent pas toujours aussi vite que l’on voudrait. Il faut des dégustations multiples pour pouvoir découvrir tout le potentiel de certain cigare. Chacun doit aller à son rythme sans oublier la notion principale de plaisir.

-          Le désir. Un cigare sa se réfléchi ! On le « désir » avant de le fumer et cela joue un rôle important. En premier on le choisi et c’est déjà toute une affaire… Ensuite, on le cajole et on le soigne dans son beau humidor pour enfin se l’offrir à soi-même pour une belle occasion. Toutes ces étapes de « désir » offrent un certain engouement qui conditionne l’épanouissement de votre dégustation futur.

-          La maturité du cigare. Chaque cigare mérite un temps minimal de vieillissement pour offrir toutes ses qualités. Parfois un temps plus long de maturation permet à d’autres aromes plus complexes d’apparaitres. Pensez-si et évitez les cigares trop jeunes qui peuvent être ammoniaqués et donc difficile à apprécier.

Comme vous voyez ce n’est pas si simple et cela explique en partie pourquoi un cigare sensé être « bon » peu s’avérer très moyen voir même mauvais si ces bonnes conditions ne sont pas réunies.

Venons-en aussi aux appréciations personnelles. Certain aime les cigares forts, d’autre pas et c’est pareil pour les saveurs (herbacé, terreux, corsé, poivré, sucré…). Personnellement, j’aime les cigares gustatifs et très gourmands et moins les cigares herbacés et trop doux mais ce n’est pas pour cela qu’un cigare herbacé est mauvais.

En conclusion, je dirais que pour moi le cigare est une chose instable, unique et éphémère qui n’a de valeur que pour celui qui l’apprécie. Un « bon » cigare est donc impossible à définir , à part pour soi-même.

Bien à vous.

Commentaires

très bien dit, une dégustation est tellement subjectif et unique ! de plus les récepteurs olfactifs n'ont pas toute la même sensibilité d'un individu à un autre. Autant de paramètres qui sont difficile à maitriser.

Écrit par : Edmond | 06/09/2012

Répondre à ce commentaire

Tout cela est très juste, le plaisir c'est tellement sbjectif.
Et alors, un mauvais cigare, c'est quoi :-) ?

Écrit par : Fred | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

Alors Erwan ? Je pensais que tu aurais participé au quiz, si jamais il te reste encore une petite heure pour valider tes réponses.

Écrit par : Edmond | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

C'est bon je viens de le faire mais tu m'as donné du travail...

Écrit par : EM | 07/09/2012

En réponse à Fred,
Un mauvais cigare, c'est le fantasme d'une nuit très prometteuse avec une "Bomba latino"...sauf que tu commences ta soirée devant " Les Chtis à Ibiza", suivi des "Chtis font du ski" plus un épisode de "Derrick" !

Écrit par : Edmond | 10/09/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.