01/08/2012

Hoyo de Monterrey Short Hoyo Piramides EL 2011(confirmation)

Aujourd’hui j’ai fait une dégustation de confirmation d’un cigare qui m’avait déjà beaucoup plu lors de sa 1ère dégustation mi-avril : un Hoyo de Monterrey Short Hoyo Piramides EL 2011. Comme vous le savez j’ai une faiblesse pour les éditions limitées que je trouve vraiment magnifiques avec leurs capes foncées et gourmandes.

DSCF8455.JPG

DSCF8456.JPG

DSCF8457.JPG

Ce cigare est vraiment très beau avec une qualité de roulage très appréciable. Toujours une bonne odeur et cette cape brillante est une vraie merveille !

DSCF8458.JPG

Je le coupe et découvre un tirage parfait et des saveurs suaves et épicées.

DSCF8460.JPG

A l’allumage, c’est tout le panache des Hoyo qui m’envahi le palais avec ce fameux truc épicé que j’aime tant. Les premières bouffées sont incroyablement complexes avec du cuir, du tabac suave et piquant, des noisettes, du gingembre et une pointe de poivre.

DSCF8461.JPG

Comme la dernière fois le cigare prend une tournure grasse et ronde dès le premier centimètre fumé. Il devient gourmand et le poivre du début disparait au profit de pain grillé et du caramel qui se mêle au gingembre…Miam !

DSCF8463.JPG

La combustion est assez rapide, alors je calme le jeu pour profiter au maximum de ce plaisir. J’arrive au 2ème tiers après 30 bonnes minutes. Ce qui me surprend c’est la douceur que ce cigare dégage, tout en gardant un coté épicé. Les saveurs se confirment avec toujours autant de finesse. Par moment le cigare développe des saveurs très suaves de noisettes grillés avec quelques choses de gras et brioché…Surprenant et délicieux !

DSCF8465.JPG

DSCF8468.JPG

J’avance doucement dans cette dégustation de haut niveau qui me procure beaucoup de plaisir. J’arrive donc paisiblement dans le 3ème tiers. Comme je m’en souvenais le cigare prend plus de force pour devenir roboratif, sans trop bousculer.

DSCF8469.JPG

La fumée est épaisse et forte en bouche avec une légère amertume (non déplaisante) qui apparait sur ce 3ème tiers. Les saveurs restent fidèles à la complexité du 2ème tiers mais avec plus de force et des saveurs supplémentaires rassasiantes (cuir, suit, poivre et piment).

DSCF8470.JPG

Je me délecte de cette fin punchie et gourmande qui ne manque pas d’exotisme car les épices sont au rendez-vous.

DSCF8472.JPG

Je fume ce Short Hoyo Piramides jusqu’à son dernier centimètre en me brûlant littéralement les doigts… Aieee ! J’ai pris mon temps en lui accordant plus d’1h30…

DSCF8473.JPG

Mon bilan reste donc le même et je confirme sa note de 18/20. Ce cigare est une merveille de complexité et de finesse avec une construction irréprochable. Je pense qu’il pourrait être mon choix pour mon futur achat (boite de 10) à suivre…

DSCF8474.JPG

Rappel de sa notation :

Construction et Aspect 5/5 : Cape grasse et bien roulé, tirage parfait, cendre qui tient, charme gourmand des Editions Limitées !

Saveur et Subtilité 5/5 : Beaucoup de richesse et de complexité. Une évolution très appréciable. Le 1er tiers est très riche et offre de suite beaucoup de plaisir. Le 2ème tiers offre une explosion gustative digne des plus grands cubains. Le 3ème tiers apporte de la puissance et une conclusion rassasiante. Le gingembre est présent tout au long du fumage.

Force 4/5 : Moyennement puissant le cigare ne brusque pas. Une très bonne maitrise de la puissance même dans les dernières bouffées.

Prix 4/5 : Tarif très honnête comparé aux prestations « haut de gamme » de ce cigare (11 euros).

Note Globale 18/20 : Je suis très satisfait de cette découverte qui ne me laisse pas indiffèrent. Cette version limitée confirme le potentiel de la marque Hoyo de Monterey à faire des cigares très gustatifs. J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce cigare et aussi sa construction exemplaire. Cette dégustation était suave, sucré mais aussi épicé ! Que dire d’autre sinon que j’ai hâte d’en fumer un autre…

C’est fait ! Alors pourquoi pas une boite de 10 ?!

12:39 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Humm une chouette EL.

A tester

Écrit par : Adrien | 01/08/2012

Répondre à ce commentaire

Alléché par ce bel Hoyo si joliment "confirmé", j'ai très envie de passer commande d'une boîte de 10.
Nonobstant la dégustation moins enthousiaste de l'ami Thierry et ses cigares, datant de mai, j'ai hâte de goûter la merveille...
Bon retour de vacances !

Écrit par : Cape ! | 13/08/2012

Répondre à ce commentaire

Franchement tu peux y aller les yeux fermés ! Je peux aussi te dire que la 2ème dégustation était encore meilleure que la 1ère ce qui confirme que les cigares méritent un temps de repos (mini 6 mois) avant leur épanouissement total . J'hésite moi aussi à m'en offrir une boite de 10 !

Écrit par : EM | 14/08/2012

J'ouvre les yeux : mes 10 Hoyo "récupèrent" (du voyage) dans l'humidor où je vais les laisser se bonifier quelques mois avant d'enfin en téter un (si du moins je ne craque pas d'ici là !). Je suis également tenté par les Partagas EL 2010 qui vous ont semble-t-il comblé, par les Vegas Robaina Unicos (miam!) chers à Edmond et je caresse le rêve de planquer dans ma cave quelques Trinidad de derrière les... fagots !
Cordialement

Écrit par : Cape ! | 27/08/2012

Répondre à ce commentaire

Après deux mois de cave j'ai eu envie de goûter à l'un de ces Hoyo EL 2011 et je dois dire que j'ai été quelque peu déçu et finalement assez proche de l'avis de Thierry après sa propre dégustation... Mystère du pourquoi ! La solution est je pense de laisser dormir ces beaux bébés en humidor un assez long temps afin qu'ils profitent et se bonifient comme ils le méritent à coup sûr ! Des cigares décevants jeunes se sont révélés de véritables "bonbons" quelques mois voire années plus tard... C'est bien aussi les divines surprises !
Erwann, à quand une prochaine dégustation/vidéo que perso je trouve très sympa tout comme d'ailleurs tes petites balades "jardinières" au milieu d'insectes magnifiques...
Ma prochaine vitole un brin classique mais very yabon! : soit un Ramona Spe Sel Rob ou un Hoyo Epicure n°2. Quand c'est bon, ça peut pas être meilleur !
Cordialement

Écrit par : Cape ! | 16/10/2012

Répondre à ce commentaire

Salut !
Je ne comprends pas trop que tu sois déçue par ce cigare car j’en ai fumé 2 et je les ai trouvés très bons. Certes un peu jeunes mais entreprenants, épicés et gouteux. Le temps va surement les améliorer mais j’étais déjà très satisfait. Je préfère les cigares un peu plus humide (80%) car je trouve que les saveurs « gourmandes » se révèlent plus facilement, peut-être cela a joué pour la dégustation des 2 EL. Sinon je suis content que mes expéditions jardinières t’aient plus ;) pas évident de parler de ces gros arthropodes mais je trouvais cela sympa de vous partager une autre de mes passions. Je suis actuellement malheureusement un peu callé vu la météo (3 semaines sans déguster un cigare) et une autre de mes passions qui me prend pas mal de temps (le vtt sportif…100 Km par semaines). Du coup je n’ai pas grand-chose à vous mettre sous la dent et cela me gêne un peu mais je pense goûter prochainement un Cohiba siglo IV et peut être aussi un bon gros Cain sungrown Toro 660. J’ai aussi des projets d’achats mais pas pour tout de suite.

Merci à tous vos encouragements cela me va droit au cœur !

Bien à vous.

Écrit par : EM | 16/10/2012

C'est bien parce que je sens un potentiel certain chez ces Hoyo que je garde très bon espoir...
J'ai deux Cohiba Siglo IV qui m'attendent paisiblement dans l'humidor. Sans doute l'un des tout meilleurs Corona Gorda (quel beau module !) qui soit.
Comme quoi on peut être amateur de cigare en même temps qu'amateur de vélo, que je pratique aussi. Moi c'est la route et c'est vrai qu'ici, en Cévennes, on a l'embarras du choix quant aux parcours... C'est sympa aussi le VTT et différent. En fait j'aime les deux pour des raisons diverses.
100 bornes, un bon repas, un bon cigare, on te pète une forme avec ça !

Écrit par : Cape ! | 16/10/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.