07/07/2012

Nub Sun grown 460 (Habano)

Aujourd’hui, j’ai voulu changer de terroir pour essayer un cigare du Nicaragua. Voici le Nub Sun grown 460 qui est un petit robusto du célèbre Sam Leccia ! Sa taille impose le respect avec son diamètre de 2,4 cm et ces 10,2 cm de long.

1.JPG

Je trouve ce cigare très joli avec sa cape colorado lisse et brillante. Quelle perfection de roulage et quel style ! La bague est magnifique avec son liserait dorée du plus belle effet. Merci à Gwendal (mon frère) de m’avoir offert cette petite merveille que je souhaitais déguster depuis un bon moment.

2.JPG

La gamme Habano ou Sun grown est clairement la plus corsée dans la marque Nub et j’ai voulu voir ce que cela donnait chez un amateur de cigares cubains comme moi. J’ai ouvert le cigare à l’emporte-pièce pour ne pas l’abimer mais aussi à cause de son diamètre qui nécessite un coupe cigare imposant… Le tirage est parfait ! Les saveurs a cru sont végétales et fines.

3.JPG

Aucun problème pour allumer ce Nub grâce à mon chalumeau. Je conseil d’éviter les allumettes sur ce genre de diamètre qui pourrait vous faire perdre patience et embraser uniformément la cape.

4.JPG

Les 1er bouffées sont caractéristiques du terroir du Nicaragua avec des notes végétales (fougère, foin, fleur séché) et des saveurs terreuses et grillé (tourbe, cuir, humus). Une touche amère me fait penser à des fruits de baies pas assez mure (groseille, cassis, pépin de framboise).  Un bon début qui flatte le palais et offre un fumage facile avec une force très moyenne.

5.JPG

La combustion est lente et j’arrive tranquillement sur le 2ème tiers après 30 minutes de dégustation. L’évolution aromatique est très légère confirmant les saveurs végétales et fines du début. La force monte un peu mais sans brusquer. Le cigare à tendance à chauffer et je réduis donc mon rythme de fumage.  

6.JPG

Je m’attendais à pouvoir poser le cigare à l’envers avec toute sa cendre et bien non ! La cendre tombe arrivée à la moitié du 2ème tiers…dommage !  Le fumage est très plaisant avec toujours autant de finesse mais pas de gourmandise en vue.

7.JPG

Je suis déjà à plus de 45 minutes de fumage quand j’arrive dans le 3ème tiers et aucune amertume en vue. Le cigare prend une tournure aromatique épicé avec du poivre et du piment qui viennent relever le tout. Je prends mon temps sur cette dernière partie qui chauffe un peu rendant le fumage astringent par moment.

8.JPG

Le final est animal avec encore plus de cuir et des saveurs d’écuries. Le poivre arrive à son apogée sans pour autant déplaire à mon palais exigeant.

10.JPG

Je déguste ce Nub jusqu’à m’en bruler les doigts ne lui laissant que 2 petits centimètres. Les dernières bouffées sont rassasiantes et d’une intensité aromatique très appréciable.

11.JPG

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape maduro magnifique, tirage idéal, chauffe un peu, cendre solide, bague « classe » et moderne, format très plaisant !

Saveur et Subtilité 4/5 : L’évolution gustative n’est pas très marquée mais suffisante pour apprécier les 3 tiers. Le 1er tiers est doux et permet une mise en bouche herbacée, terreuse et fruité. Le 2ème tiers confirme les saveurs du début et offre de belles nuances, jouant entre une fraicheur acidulée et le grillé de la tourbe. Le 3ème tiers est corsé avec du poivre et des épices qui donnent plus de rythme à la dégustation. Le final explose en bouche avec des saveurs animales très marqués.

Force 3/5 : Ce cigare peut tout à fait convenir à des débutants car il est moyennement fort voir doux dans son début. Seul le final est rassasiant et peut donc être savouré à sa guise ou pas (si on le souhaite). Beaucoup de maitrise avec toutefois une tendance à chauffer qui demande un fumage assez lent.  

Prix 4/5 : Satisfaisant pour un cigare de cette taille et de cette qualité qui offre plus d’une heure de dégustation. (8 euros)

nub_wallpaper_1.jpg

Note Globale 15/20 : Intéressante découverte gustative pour ceux qui ne connaissent pas le terroir du Nicaragua. Les cigares Nub sont faciles à fumer et généralement très bien roulés ce qui offre de bonnes prestations (tirage souple, cendre dure, combustion lente). Je ne peux que conseiller ce petit cigare joufflu qui n’est pas dénué d’intérêt gustatif même s’il manque cruellement de gourmandise (un peu plus de rondeur le rendrait parfait). Vous passerez à coup sûr un bon moment en sa compagnie !

16:58 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Content de ta dégustation, belle explication, je suis complètement d'accord sur le 3em tier animal qui m'a surpris!
J'aime ce cigare et je suis heureux de te l'avoir fait gouter.

Écrit par : gwendal | 08/07/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.