14/05/2012

Partagas D Especial Edicion Limitada 2010

Ce dimanche il fait très beau et c’est le moment idéal pour sortir un bon Habano. Comme je suis très gourmand mon choix se fait vers un grand robusto. J’avais un très bon souvenir du Partages D Especial EL 2010 (141 x 19.6 mm) que j’avais fumé en vacances l’année dernière et je décide donc d’en refaire la dégustation.

DSCF7233.JPG

Je peux vous dire que ce cigare impose par sa perfection esthétique. Il est vraiment très beau avec sa cape cacao, grasse et nervuré. Les 2 bagues lui donnent beaucoup de charisme, décidément j’adore les éditions limitées.

DSCF7230.JPG

Je tente une ouverture à l’emporte-pièce et je découvre un tirage parfait…ouf ! Les saveurs a cru sont fraiches et suaves avec un peu d’épice.  

DSCF7231.JPG

Il me tarde de l’allumer alors je me prépare ! Panama vissé sur la tête, transat, parasol, petit café… c’est bon je suis prêt !

DSCF7236.JPG

J’allume le Especial son aucun problème et les premières bouffées me font voyager dans le passé. C’est curieux comme la mémoire gustative est si précise. Quel délice de saveurs cubaines ! Le 1er tiers est léger avec des saveurs de cuir, de chocolat, de musc et de vanille (épicé).

DSCF7238.JPG

C’est très rond en bouche et déjà très gustatif voir même surprenant de complexité. J’adore quand le 1er tiers se révèle si gourmand et ce n’est que le début. La cendre est bien blanche et assez dur.

DSCF7240.JPG

Le tirage n’a pas de défaut et la combustion du tabac est lente. Je n’en attends pas moins pour un cigare de ce niveau !

DSCF7243.JPG

Ma dégustation avance et je donne tout le temps qu’il faut à ce cigare pour ce révéler. La puissance monte d’un cran après que la 1ère cendre ne tombe. Je passe donc tranquillement dans le 2ème tiers. C’est incroyable, je n’arrive à définir les saveurs qui m’envahissent le palais.

DSCF7244.JPG

Il y a un goût suave de tabac mais aussi des épices fines (piments) avec du chocolat très gras, des noisettes grillées, des senteurs animales (musc, cuir) et aussi une touche miellée fermentée très agréable. C’est puissant en bouche et en même temps il n’y a aucune agressivité.  Que de plaisir dans ce 2ème tiers, je savoure cette instant hors du commun et me demande s’il existe un meilleur cigare que celui-ci.

DSCF7246.JPG

C’est un grand cigare et j’ai déjà passé la barre des 1 heures de dégustation quand j’arrive dans le 3ème tiers. La complexité gustative est toujours là avec ce chocolat intense qui tapisse le palais et la puissance se révèle enfin !

DSCF7248.JPG

Ce 3ème tiers est rassasiant sans aucune amertume ni excès de poivre. Des noisettes arrivent par vagues successives rendant la dégustation très gourmande. Je découvre aussi des notes de café torréfié et de brioche sucré qui complète encore ce cocktail de prestige.

DSCF7251.JPG

Je fume doucement car la puissance commence à devenir entêtante. Je prends mon temps et un petit rallumage est nécessaire sur la fin. Toujours autant de plaisir et je me brule les doigts sur les dernières bouffées…

DSCF7253.JPG

Au final 1h30 de dégustation de haut niveau ! Je suis plus que satisfait de ce fumage hors norme tant il m’a apporté de plaisir gustatif.

Maintenant il faut le laisser mourir…

DSCF7255.JPG

Mes notes :

Construction et Aspect 5/5 : Cape magnifique, tirage parfait, cendre dure, format de "chef", charme gourmand des Editions Limitées !

Saveur et Subtilité 5/5 : Une dégustation de haut niveau. Des saveurs très gourmandes du début à la fin (chocolat, noisette, vanille, miel). Un cocktail très rond et suave avec un petit « plus » indéfinissable. Les 3 tiers se suivent avec beaucoup de maitrise et d'évolution, confirmant le savoir-faire cubain.

Force 4/5 : Très léger au début, le cigare prend de la puissance sans pour autant brusquer. Le final est rassasiant mais non dérangeant. Un léger manque de puissance sur la fin est son seul "mini" défaut.

Prix 5/5 : Un tarif tout à fait en accord avec le niveau de ce cigare (13 euros).

Note Globale 19/20 : Et voilà, je confirme donc que ce cigare est mon préféré et de loin le meilleur que je n’ai jamais fumé. Une démonstration cubaine qui vous emporte très loin et vous procure un plaisir incroyable. J’ai adoré cette saveur chocolatée très facile à apprécier et aussi toutes les finesses de l’évolution du cigare pendant ses 3 tiers. Sa construction sans failles à aussi son rôle et permet d’oublier les petits défauts bien souvent regrettables sur une vitole de ce niveau. Sa grande taille (grand robusto) m’a permis aussi d’avoir une longue dégustation (1h30), ce qui contribue aussi à l’accumulation de tant de plaisir. Je ne peux donc que vous conseiller d’apprivoiser cette version avant qu’elle n’ait disparut de nos civettes !

 

10:54 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

MMhh il donne envie celui la ;)

Écrit par : Adrien | 14/05/2012

Répondre à ce commentaire

Il semble aussi bon que le D4 !
Au moment de te relever du transat, tu n'as pas eu quelques vertiges ?

Écrit par : Edmond Dantès | 14/05/2012

Répondre à ce commentaire

Il est meilleur qu'un D4 car plus rond et plus subtile ! Effectivement j'étais un peu "grisé" après cette expérience d'1h30...mais rien de bien méchant!

Écrit par : EM | 14/05/2012

Moi aussi j'ai des "Crocs" noires... :-)

Écrit par : Thierry | 14/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bomsoir
Cela fait quelques jours que je parcours votre blog, je tiens à vous féliciter, je le trouve très intéressant, je ne l'ai pas encore épuisé. Si je me permets de vous contacter, c'est que je souhaite "m'initier" à la dégustation de cigares et je pense que vous pouvez m'être de bon conseil dans mes premiers pas.
Bien cordialement
Pierre

Écrit par : Pierre | 15/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour
Effectivement le commencement est très important. Il ne faut pas se tromper de vitole au risque de passer à côté de la dégustation. Si vous n’avez jamais fumé de cigare, je conseil de commencer avec un cigare de chaque terroir pour vous faire une petite idée des différentes saveurs.
Le terroir cubain et de loin le plus expressif niveau saveur et il faut donc commencer par celui-ci. Un Hoyo de Monterey petit robusto serait un bon début car il offre beaucoup de subtilité et un temps de fumage assez court. On y retrouve le fameux goût cubain.
Pour le terroir Dominicain je pense qu’un Pléaides 20ème anniversaire Belicoso (figurados) serait parfait. Ce cigare est très expressif et non agressif ce qui permet un fumage doux et à la fois intéressant.
Dans le terroir du Nicaragua vous pouvez choisir un Cumpay Robustos. Il est très agréable et offre une bonne représentation de ce terroir.
Je ne conseille pas le Honduras pour commencer car ce sont souvent des cigares poivrés qui déplairont à un débutant.
Après vous pouvez aussi vous faire conseiller dans une bonne civette. Attention aux trop gros modules qui au début ne sont pas conseillés.
Bien à vous.

Écrit par : EM | 16/05/2012

Merci pour votre réponse et vos conseils, je me lance dès que j'ai trouvé une civette .
Pierre

Écrit par : Pierre | 17/05/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai goutté ce week end un Nub Connecticut pour mon grand plaisir il était excellent.A stocker prochainement dans mon humidor.A bientot.

Écrit par : simon's | 20/05/2012

Les commentaires sont fermés.