01/05/2012

H.Upmann No.2 (pyramides)

Aujourd’hui je vous gâte avec encore une dégustation. Le beau temps étant revenu (17°c + soleil) avec un jour férié m’a permis d’envisager de fumer un beau et grand cigare. J’ai hésité entre un magnum 50 et le n°2 de chez H.Upmann. J’ai finalement choisi le n°2 qui est un figurado (pyramides) d’une belle taille (156 x 20.64 mm).

DSCF7126.JPG

Je viens de finir ma dégustation et c’est accompagné d’un très bon scotch whisky (Laphroaig Islay single malt 10 ans) que je vais vous décrire mon expérience. Le n°2 est un très beau cigare avec une cape claro-colorado bien nervuré et aussi bien grasse. Il est très bien roulé et agréablement souple sur toute sa longueur. Niveau odeur c’est suave avec une pointe d’épice. Je coupe ce cigare avec ma double lame pour laisser apparaitre un tabac très serré et huileux.

DSCF7128.JPG

A cru je découvre en 1er lieu un tirage souple et des saveurs gourmandes de cuir et de tabac fermenté. Je l’observe de prêt et je peux vous dire qu’il donne envie ce n°2 alors passons à l’allumage !

DSCF7129.JPG

Je l’allume sans problème et la vitole m’offre de belles bouffées très riches dès le début. Je suis surpris par un début très complet en bouche avec tout le panel gustatif du terroir cubain (cuir, humus, écurie, tabac suave, pain grillé).

DSCF7131.JPG

C’est prometteur et je commence donc ce fumage tout en douceur. La puissance est moyenne et aucune agressivité ne vient pendant tout le 1er tiers. La combustion est lente, la cendre bien dure et le tirage se révèle parfait ! Après 20 minutes la 1ère cendre tombe et je passe tranquillement dans le 2ème tiers.

DSCF7136.JPG

Arriver à ce niveau le cigare ce fait crémeux et suave avec une douceur très agréable. Les saveurs s’enrichissent avec de la vanille, du miel, des noisettes, des fruits sec (figue) et une coté brioché très sucré en bouche.

DSCF7138.JPG

Ce cocktail me fait assez penser au Magnum 46 que j’apprécie déjà. Je suis aux anges car chaque bouffée est un vrai délice. La fumée est épaisse et bleutée et le cigare ne chauffe pas. Ce 2ème tiers est long (40 minutes) et savoureux en bouche. Je profite donc de ce moment de plaisir en fumant doucement ce merveilleux cubain.

DSCF7139.JPG

Je me rapproche de la bague et découvre une puissance qui monte doucement mais surement.

DSCF7141.JPG

Arriver au 3ème tiers le cigare reste constant mais les saveurs deviennent plus denses et un peu entêtantes. Ce cigare n’est pas pour les débutants et après 1 heures de dégustation je commence le sentir passer.

DSCF7142.JPG

La force est relative et c’est tout en rondeur que je déguste cette dernière partie. Les saveurs sont plus forte mais pas désagréable (terre humide, champignon, noisette, odeur animal et une pointe de poivre vert). Mon cigare s’éteint, j’attends quelques instant avant de le rallumer et c’est une bouffée suave et brioché qui m’envahi les papilles. Quel plaisir !

DSCF7145.JPG

Le final se veut rassasiant et fondu avec beaucoup de noisette et des touches miellées. Je vais jusqu’au bout de ma dégustation avec beaucoup d’enthousiasme. J’arrête hélas quand je ne peux plus tenir le cigare et au final 1h20 de dégustation.

DSCF7146.JPG

Quel brio ! Ce cigare est agréable dans toute sa longueur. Aucun moment de répit pour mes papilles c’est vraiment une bonne découverte.

Mes notes :

Construction et Aspect 5/5 : Cape magnifique, tirage sans faille, roulage de haut niveau, format idéal.

Saveur et Subtilité 4/5 : Ce cigare est très gourmand et gras en bouche. Les évolutions sont douces mais pas très marqués. Pas de foin ce qui est curieux sur ce type de format. Les saveurs sont riches et douces sans aucunes amertumes ni excès d’épice. Une explosion de saveurs pâtissières (pain grillé, miel, brioche), de senteurs d’écuries (cuir, senteur animal, terre humide, humus) et aussi des fruits secs très gourmands (noisette, figue). Un pur cigare de dégustation !

Force 4/5 : Un grand cubain qui sait se faire apprécier sans bousculer. La puissance est douce même si le final peut s’avérer rassasiant et puissant en bouche. La persistance gustative est assez forte et je savoure encore ce 4ème tiers même 1 heure après.

Prix 4/5 : Un tarif élevé pour un cigare de haut niveau. Des prestations très correctes permettant un temps de fumage généreux. Ce cigare vaut bien son prix ! (12 euros).

Note Globale 17/20 : Je pense que le n°2 de H.Upmann a déjà fait ses preuves et ce n’est donc pas une surprise pour les connaisseurs. J’ai beaucoup apprécié ce cigare qui m’a un peu rappelé le Magnum 46 avec son coté brioché et gras. Je suis très satisfait d’être tombé sur une vitole si bien construite qui m’a permis une dégustation entière et complexe. Les saveurs de ce cubain sont très rondes et permettrons peux être à certain d’approcher le terroir cubain avec beaucoup d’agréments. J’avoue être aussi tombé sous le charme de ce format qui a beaucoup de charisme ! J’ai eu beaucoup de plaisir pendant toute la dégustation et c’est pour moi le plus important. Une très bonne découverte à renouveler sans hésitation.

Bien à vous.

18:23 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

je ne connais pas ce cigare, ta dégustation me donne envie, surement pour une prochaine fois ! au faite merci pour le tuyaux "Marie"...

Écrit par : Edmond Dantès | 01/05/2012

Répondre à ce commentaire

Ho! 2012, j'espère que vous en avez fumé plein d'autre depuis!!
Il fait partie de mon top 3. J"en ai toujours dans ma cave!!!

Écrit par : edgard | 06/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.