12/02/2012

Hoyo de Monterrey Epicure n°1

Aujourd’hui il fait beau mais froid (-4°C). L’occasion est bonne alors je m’équipe pour déguster un cigare.

55_epicureno1.jpg

Le Hoyo de Monterrey Epicure n°1 est un cigare cubain de taille corona gorda (143X18.26mm). L’apparence est flatteuse avec cette cape de couleur caramel, nervurée et luisante. Les deux bagues dorées donnent beaucoup de classe à ce cigare. Il donne envie rien qu’à le regarder. Je l’ouvre pour découvrir ses saveurs à cru.

Photo0206.jpg

Le tirage est quasi inexistant (ça commence bien…). Je tire dessus à pleins poumons pour avoir quelques touches épicées et du tabac fermenté.  Bon à ce moment-là je me dis que le tirage va « s’ouvrir » en fumant. Je sors donc dehors équipé de mon cubain à la main (sourire aux lèvres).

Avec mon petit chalumeau j’arrive sans problème à allumer cette Hoyo mais le tirage reste problématique et la fumée se fait rare. Les premières saveurs sont cubaines avec une touche épicée/citronnée qui se rapproche du gingembre. La cendre est friable et elle tombe quand je décide de faire une photo.

Photo0207.jpg

J’ai beaucoup de difficulté pour déguster ce 1er tiers car le tirage ne s’ouvre pas. J’ai l’impression que le cigare est bouché. Comme je m'y attendais, il s’éteint et je décide de reprendre le fumage un peu après. Ce 1er tiers a été difficile malgré un goût « sympa ». Je persévère donc pour approfondir ma dégustation.

Photo0208.jpg

Cette fois, je coupe franchement le bout du cigare (pour éventuellement le déboucher) et je le rallume. Bon il y a du mieux niveau tirage mais ce n’est pas encore la joie. Je suis obligé de m’y prendre à plusieurs reprises pour avoir une fumée suffisamment épaisse.

Photo0209.jpg

Je suis maintenant au 2ème tiers et les saveurs se font plus douces avec des touches de noisettes et du pain grillé. Le cigare brûle tout de travers mais cela me semble normal vu le défaut de tirage. J’essaie de déguster le cigare mais cela devient vraiment laborieux…

Photo0210.jpg

Avec des efforts, j’arrive quand même au 3ème tiers. Pas de réelle évolution par rapport au 2ème tiers. Les touches de noisettes sont agréables et la force reste modérée.

Photo0211.jpg

J’ai enfin plus de fumée pour en apprécier la complexité (il est temps). Le goût est très plaisant avec une dominante briochée et une saveur un peu suave et sucrée. Aucune amertume pendant tout le fumage et la touche de gingembre apparait de temps en temps. Je découvre aussi le petit goût de cèdre qui doit être lié à ma nouvelle cave à cigares.

Photo0212.jpg

Le final redevient « infumable » avec encore ce mauvais tirage.

Photo0213.jpg

Je décide d’arrêter là cette dégustation avec je l’avoue un certain agacement. Oui, il m’agace ce cigare ! Je me bats avec lui depuis plus d’une heure et cela me déçoit de tomber sur autant de défauts de construction.

Photo0214.jpg

Je suis franchement énervé car ce n’est pas la 1ère fois qu’un cigare cubain me joue ce coup-là. Beaucoup de potentiel gâché à cause d’un roulage perfectible. Je reste sur ma faim et j’en conclus que rien ne vaut un format robusto. L’Epicure n°1 doit être sans doute un très bon cigare car son goût était plaisant mais je n’ai pas pu l’apprécier à sa juste valeur. Quel dommage ! Je suis déçu par cette dégustation.

Mes notes :

Construction et Aspect 2/5 : Cape et bague jolie, tirage infect (presque bouché), brûle mal, cendre foncée et friable.

Saveur et Subtilité 2/5 : Comment apprécier un cigare bouché ? On trouve des saveurs de pain grillé, des épices (gingembre), des noisettes. Le goût est presque suave à la fin. Pas de franche évolution entre le 2ème et le 3ème tiers.

Force 3/5 : Doux pendant tout le fumage, aucune amertume.

Prix 1/5 : Rapport qualité prix surement bon quand le cigare n’est pas bouché… pour moi ce sera une très mauvaise note (11 euros).

Note Globale 8/20 : La note parle d’elle-même. Je ne suis pas satisfait par cette dégustation. Du potentiel à revendre, j’en suis sûr, mais pas pour cette fois en tout cas. Dégustation à refaire…ou pas ?

 

19:27 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

HOYO DE MONTEREY - la grande classe et quel dommage de tomber sur une vitole calamiteuse , je compatis car moi aussi cela vient de m'arriver cet après midi avec un partages 8-9-8 que j'ai tenu a fumer tranquillement dehors au soleil de 15heures, malgres un froid sibérien . Et la je suis tombe sur le même problème que toi, mauvaise combustion, tirage très difficile .....
Donc la faute ne doit pas être la piètre qualité de nos havanes respectifs mais plutôt que nous essayons de sortir de leurs environnements respectifs des produits artisanaux qui ne peuvent s'épanouir que dans des climats plus Clément ......

Écrit par : Obelux | 12/02/2012

Répondre à ce commentaire

Pas de chance en effet (je compatis aussi) ! Les températures négatives ne sont pas l'idéal pour nos puros mais cela n'excuse pas tout. J'ai déjà eu le même problème avec d'autre vitoles en plein été avec plus de 25°c (H.Upman Magnum 46, Cohiba siglo IV). Pour moi c'est clairement dû à des défauts de constructions inadmissibles sur ce genre de cigares.

Écrit par : EM | 13/02/2012

J apprécie vraiment ton blog, car à chaque session dégustation de nouvelle vitole je me renseigne sur celle ci. En ce moment même je deguste cet Epicure n 1 de Hoyo et je crois être tombé sur une toute autre construction que le tiens.
Bien plus plaisant au niveau du tirage...ce qui m'a paru etre un souci majeur à ta dégustation .
Même si en effet ce n'est pas le module de l année, je pense qu'il serait intéressant que tu renouvelles l expérience pour une revaluation de ce module qui a quand même fière allure.
Personnellement je trouve qu'il a de la gueule avec sa cape caramel impeccable, légèrement granuleuse aux nervures très fines.L allumage est certes pas aisé et la fumé pas très abondante mais il y a la quelque chose a creuser.la palette aromatique n est pas extrêmement large mais il y a bien la un style bien Cubain. A revoir

Écrit par : amaury | 13/10/2013

Répondre à ce commentaire

Salut,
Tu as raison je ne suis pas tombé sur le bon numéro et je compte bien refaire une dégustation de cette version car je suis un grand fan des Hoyo de Monterrey! A suivre et merci pour votre message.

Écrit par : EM | 17/10/2013

J'ai eu les mêmes déboires, bien dommage car les arômes étaient la, il m'en reste deux j'espère pouvoir la chance de pouvoir en apprécier toute se qu'il promet. Je vous tiendrai informer

Écrit par : Lulu | 12/01/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.