08/02/2012

Vega Fina by Seijas édition limitée 2011

La marque Vega fina produit habituellement des cigares bon marché et est présente depuis plus de 5 ans dans nos civettes. Avec cette version « Edition limitée 2011 » la marque innove et tente de prouver son savoir-faire en produisant un cigare « haut de gamme ».

Photo0198.jpg

Le « Vega Fina by Seijas » porte le nom de son créateur qui a choisi d’utiliser une cape mexicaine pour ajouter un coté épicé (selon lui) à sa création. La sous-cape et la tripe restent d’origine Dominicaine comme à l’habitude de la marque. C’est un cigare imposant avec un gros diamètre (120mm X 23.02mm) avec un côté assez joufflu.

Photo0199.jpg

L’aspect général est plutôt bon. La cape est légèrement grasse et nervuré, les bagues discrètes et raffinées. Cette couleur de cape maduro chocolaté fait bonne impression. A cru c’est piquant, épicé avec des saveurs de tabac fermenté. Première approche prometteuse. J’aime ce genre de cigare alors goûtons-le sans attendre.

L’allumage se fait sans réserve et la fumée est abondante dès le début. La cendre est d’un blanc parfait. On reconnait de suite les saveurs Dominicaines avec un côté épicé et beaucoup de bois précieux. Le goût du 1er tiers est intense mais s’arrondit assez rapidement à partir du premier centimètre fumé.

Photo0085.jpg

Le fumage va bon train en gardant de gros volumes de fumée. C’est assez agréable d’avoir autant de tirage sans que le cigare ne chauffe. Le cigare brûle parfaitement droit et la cendre tient bien. J’arrive au 2ème tiers après une bonne demi-heure de fumage.

Les saveurs du début sont présentes avec plus de rondeur. Pas de franche évolution mais le goût est plaisant. Le cigare est doux avec des touches épicée/poivrée qui lui donnent un peu plus de consistance en bouche. Quelques touches de cacao amer font de brèves apparitions mais la dominante reste le boisé/grillé.

Photo0087.jpg

Le 3ème tiers est lui plus « rentre dedans ». La douceur fait place à une force insoupçonnée. Le poivre domine et chaque bouffée devient rassasiante. Le cigare reste facile à fumer mais la dernière partie assèche un peu la bouche car la fumée chauffe un peu. Je fume tout de même ce cigare jusqu’au bout avec beaucoup de plaisir, en environ 1 heure de dégustation.

Bonne découverte ! Les versions Vega Fina classique (bas de gamme ?) n’ont rien à voir avec ce gros robusto. Ce module mérite sa place chez les cigares de dégustation. Le pari de Mr Seijas me semble tenu. Le seul défaut est le côté trop linéaire mais la palette gustative est suffisamment complexe. C’est une édition limitée 2011 produite à seulement 12000 exemplaires et je pense qu’elle ne va pas rester trop longtemps dans nos civettes.

007-504-0009hhh.jpg

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape jolie, tirage bon, brûle droit, bague discrète, diamètre « trop » gros.

Saveur et Subtilité 3/5 : Un peu trop linéaire, beaucoup de boisé/grillé, un peu d’épice et d’amertume.

Force 3/5 : Doux au début, fort à la fin, un ensemble assez musclé et rassasiant au 3ème tiers

Prix 3/5 : Rapport qualité prix correct pour la taille du cigare, je m’attendais à mieux… (7,4 euros)

Note Globale 13/20 : Cette édition limitée est sympa ! Pas exceptionnelle… Un cigare apéritif sans prétention mais qui reste assez fin. J’apprécie d’en fumer un de temps en temps.

 

14:31 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

3 exemplaires achetés qui attendent leur tour sur conseil de différents avis, dont celui-ci. Ce petit commentaire surtout pour souligner la qualité de ce blog que je suis assidûment. Merci.

Écrit par : Vince | 08/02/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.