03/02/2012

Casa Magna Robusto

Le Casa Magna robusto est un cigare du Nicaragua. Bon il fait froid dehors (-2°) mais un grand soleil rayonne ce qui me donne envie de sortir un peu. Je vais donc tester ce cigare et voici son analyse.

Photo0175.jpg

L’apparence du cigare est bonne avec une belle cape nervurée et brillante. La couleur foncée du cigare lui donne un aspect « maduro ». La bague semble un peu grossière par rapport à la qualité du cigare. A le sentir, on trouve des notes épicées et florales.  Je l’ouvre. La tripe est de la même couleur que la cape et le roulage est très bien réalisé. A cru, un goût piquant de tabac avec du bois précieux et une légère amertume sont présents. Il est beau et assez grand pour un robusto (14cm).

Photo0176.jpg

Je l’allume donc pour découvrir ses saveurs. La cendre est grise et la fumée bleutée comme je l’aime.

Photo0177.jpg

 Les premières saveurs sont assez fortes avec du cacao, du cuir, des bois précieux et des saveurs grillées. Le tirage est parfait et le cigare brûle droit. Ce 1er tiers reste assez linéaire mais le goût est plaisant ce qui donne envie d’aller plus loin dans la dégustation.

Photo0179.jpg

Un Casa Magna dans la neige ça donne quoi ?

Photo0178.jpg

Le 2ème tiers arrive à grand pas et on sent de suite le virage gustatif. Les saveurs du début se font plus rondes et des noisettes grillées apparaissent. La force du cigare est assez élevée mais pour l’instant cela reste acceptable. Le goût de ce 2ème tiers est vraiment agréable avec beaucoup de finesse.

Photo0181.jpg

 La fumée devient plus épaisse et la dégustation plus profonde. Comme on dit : « enjoy ». J’éprouve beaucoup de plaisir à ce moment du cigare. Il a du caractère et je le fume doucement car je sens la puissance monter d’un cran.

Photo0184.jpg

Le 3ème tiers est dans la même lignée que le 2ème tiers sauf que la puissance ressentie au milieu du cigare est maintenant bien présente. La fumée se fait rassasiante à chaque bouffée. Je trouve des touches de vanille et de miel sur cette partie. Le goût d’ensemble est très complexe en bouche avec une dominante grillée sans trop d’amertume.

Photo0185.jpg

 Le cigare se consume doucement et je suis déjà à 1h15 de fumage quand j’arrive sur les derniers centimètres. Un petit rallumage est nécessaire. Le final est un peu entêtant avec beaucoup de puissance. La finesse du 2ème tiers est oubliée et le fumage devient un peu physique. Je décide d’arrêter en laissant à peine 3 cm.

La mort du Casa Magna enneigé…

Photo0187.jpg

C’est un bon cigare et je l’ai vraiment apprécié. Il est un peu linéaire dans son ensemble mais les touches de noisette et de vanille sont vraiment plaisantes. La construction est très bonne malgré un petit rallumage sur la fin. Par contre quelle puissance ! Tout le fumage se fait en force et cela peut être fatal à un débutant. Je le déconseille donc, si vous n’avez pas l’habitude car vous risquez d’avoir des sueurs froides pendant un bon moment. J’ai aimé le tempérament de ce cigare et l’ensemble des saveurs grillées m’a beaucoup plu.

Mes notes :

Construction et Aspect 4/5 : Cape superbe, tirage parfait, brûle droit, cendre dure, bague trop volumineuse (dommage).

Saveur et Subtilité 3/5 : Un peu linéaire, le grillé l’emporte, cacao, noisettes, des subtilités intéressantes à partir du 2ème tiers.

Force 4/5 : Fort, final rassasiant et entêtant, il faut aimer les cigares puissants et entreprenants

Prix 4/5 : Bon rapport qualité prix, mérite d’avoir sa place dans ma cave à cigares (7,6 euros)

Note Globale 15/20 : Bonne découverte pour moi, ce cigare du Nicaragua ne vous laissera pas indifférent.

 

13:26 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je vois que tu as commencé sans les gants et terminé avec !
1H15 à -2° dure dure la dégustation, vivement le printemps sur la terrasse...

Écrit par : edmond dantes | 03/02/2012

Répondre à ce commentaire

Oui c'est assez dur de tenir plus d'une heure même si le soleil était présent.Tu as raison vivement le beau temps avec ces terrasses si acceuillante...

Écrit par : EM | 03/02/2012

Les commentaires sont fermés.