30/01/2012

Flor de Selva robusto

Suite à un commentaire d’Edmond Dantes, j’ai décidé de tester un Flor de Selva robusto. C’est un cigare du terroir du Honduras que je vais déguster malgré la fraîcheur d’une fin de mois de janvier. Toutes les occasions sont bonnes, alors je saisis celle-ci car une éclaircie ensoleillée m’invite à sortir dehors.

Photo0152.jpg

Le cigare a un aspect fait main correct. La cape est fine, nervurée et un peu sèche au toucher. La couleur claire du cigare contraste avec sa tripe assez foncée. A l’ouverture, quelques miettes tombent. Les saveurs à cru sont assez fraîches et piquantes. Le tirage est impressionnant et on a l’impression que le cigare est « vide » ou creux. La bague blanche manque de cachet et ressemble à du papier épais… Dommage, ce détail baisse un peu la beauté générale de ce cigare.

Photo0154.jpg

Allumons-le pour découvrir ce robusto du Honduras. L’allumage se fait sans impair et la cendre est bien blanche. Les premières saveurs ne se font pas attendre avec beaucoup de force. On découvre de suite un panel herbacé avec du bois précieux, du cèdre, des épices, du poivre et une amertume de tabac.

Photo0156.jpg

Le goût est fort en bouche avec une fumée légère et transparente. Le premier tiers se consume assez vite, dû à un tirage presque trop souple. Le cigare brûle droit et la cendre est dure. C’est une bonne entrée en matière mais le coté trop herbacé ne me plaît pas trop. La puissance est au rendez-vous et pour l’instant aucune finesse dans ce premier tiers.

Photo0159.jpg

Voyons un peu la suite du fumage. La dégustation n’évolue guère au 2ème tiers. Toujours les mêmes saveurs avec juste un peu plus de souplesse et quelques notes de pain d’épice. Encore trop de puissance pour moi et l’amertume continue de plus belle. Cela me fait penser à un café expresso de bistro trop serré qui vous assèche la bouche. La fumée devient un peu plus épaisse au fur et à mesure du fumage. La cendre tient merveilleusement bien et j’arrive à en avoir une de plus de 4 cm avant qu’elle ne tombe.

Photo0163.jpg

Je profite de ce fumage sous un beau soleil qui me chauffe le visage ce qui est agréable avec les 7°c de l’air ambiant. Le cigare est fort et reste (trop) « punchi » pendant cette première demi-heure de dégustation.

Photo0164.jpg

Le 3ème tiers est la meilleure partie de ce cigare. Les saveurs évoluent avec un peu plus de richesses. On arrive à avoir des noisettes grillées et du chocolat amer. La fumée est plus épaisse et les bouffées se font rassasiantes. La force et l’amertume du cigare sont présentes du début à la fin. L’ensemble gustatif est cohérent mais le cigare dans son ensemble, n’évolue pas assez. La construction est vraiment au top et aucun rallumage n’est nécessaire pendant tout le fumage.

Photo0167.jpg

Je décide de le laisser mourir quand je n’arrive plus à le tenir entre mes doigts. Je laisse pour compte moins de 2 cm à ce cigare qui m’a demandé une bonne heure de dégustation.

Photo0172.jpg

Bilan mitigé pour ce Flor de Selva robusto. Les goûts herbacés n’étant pas ma tasse de thé, je n’ai pas trop apprécié les saveurs de ce cigare. La force, l’amertume trop marqué et le manque de subtilité me laisse un peu perplexe. Pas assez d’évolution à noter ! Il est trop linéaire même si le goût ne manque pas de force. Je reste tout de même bluffé par une combustion et un tirage parfait. Ce cigare ne manque pas de tempérament et plaira à ceux qui aiment les cigares forts et amers. Ce fût une bonne découverte car je ne connaissais pas ce terroir mais j’avoue que je n’ai pas été emballé par ce module.

Mes notes :

Construction et Aspect 3/5 : Cape un peu sèche, tirage « trop » souple, brûle droit, cendre dure, bague moche…

Saveur et Subtilité  2/5 : Trop linéaire pas de réel 2ème tiers, l’herbacée et le poivre sont ces principales saveurs, manque de rondeur, trop d’amertume…

Force 4/5 : Fort et long en bouche, final rassasiant, « punchi » du début à la fin (attention pour les débutants).

Prix 3/5 : Correct mais je ne sais pas si j’en rachèterais un… (6,8 euros)

Note Globale 12/20 : Un peu de déception pour ma part car le goût ne m’a pas trop convenu. Je souligne tout de même une construction exemplaire.

 

08:40 Écrit par EM dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Merci pour cet article.

Un cigare que j'ajoute à la liste de mes futures dégustations.

Écrit par : Nicolas lateseo | 31/01/2012

Répondre à ce commentaire

Belle dégustation, mais maintenant je fais quoi ?
Je le fume ou non ? je me faisais un plaisir à le fumer celui là, surtout qu'il m'attend au fond de mon humidor...pfff ;-))
au faite c'est 19.3mm et non 19.3cm...

Écrit par : edmond dantes | 31/01/2012

Répondre à ce commentaire

Moi c est mon coup de cœur ce cigare...
Comme quoi chacun ses goûts !!!

Écrit par : Niko | 01/02/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.