10/01/2012

Comment fumer le cigare ?

 

La question prête à sourire mais il faut bien l’avouer tout le monde ne sait pas faire la différence et la mise au point est nécessaire.

Pour le cigare de dégustation (fait main), il faut déjà savoir qu’il est « fermé » c.à.d. qu’un bout est littéralement bouché. Ce bout est justement celui qui vient en bouche et donc nous devons en 1er lieu le couper pour pouvoir fumer ce cigare.

Techniquement il y a plusieurs méthodes pour « ouvrir » un cigare (j’aime bien ce mot). Le plus classique est le coupe cigare qui comme son nom l’indique coupe le cigare grâce à 1 ou 2 lames sous forme de guillotine, la coupe est nette et souvent efficace. Attention, on ne coupe pas n’importe où et une trop grosse coupe pourrait altérer le cigare, il faut couper 1 à 2 mm seulement juste dans la courbe du bout.

 

davidoff_coupe_cigare.jpg

 

Ensuite il y a l’emporte-pièce qui permet de créer un « trou » dans la partie ronde su cigare et ainsi ouvrir le cigare, l’ouverture est plus petite et garde le tabac dans le cigare ce qui est plus agréable car moins de miettes de tabac, il convient mieux aux cigares de faible diamètre (en dessous de 18mm).

 

0_6580_16_Image.jpg

 

Et enfin un ciseau à cigare véritable couperet à manier avec beaucoup de précautions car les cigares sont assez fragiles en générale.

coupe-cigares-ciseau-zino.jpg

Personnellement j’utilise le coupe cigare et l’emporte-pièce en fonction de mon humeur et aussi de la taille des cigares.

Bon voilà il est coupé mais le travail n’est pas fini et il faut l’allumer maintenant !

Plusieurs techniques d’allumage s’offre à vous. Les allumettes restent le moyen plus simple et le plus efficace (sans vent et donc à l’intérieur) attention le cigare doit s’allumer doucement et il nécessite parfois 3 ou 4 allumettes pour embraser toute la surface. Il y a aussi le briquet simple ou chalumeau qui pour moi et un bon choix surtout si vous tentez un allumage en extérieur. La seule chose à savoir et qu’il faut proscrire les briquets à essence type zipo ou autre car l’odeur du combustible parfumera votre vitole préféré à votre plus grand regret. Petit conseil, prenez le temps de rendre le cigare bien incandescente sur toute la surface du bout au risque d’avoir un cigare qui brûle en V et qui vous compliquera le reste du fumage.

6902603-une-gravure-cendres-cigare-sur-la-t-te-avec-un-socle-debout-sur-une-table-en-bois-se-concentrer-sur-.jpg

 

Votre cigare est allumé, il fume tout seul (une fumée bleutée s'en échappe) et il ne vous reste plus qu’à déguster mais comment ???

 

1099025942.jpg

Tout simplement en « crapotant » et oui le cigare ne s’inhale pas (surtout pas) il suffit d’aspirer la fumer, de la garder en bouche un moment, vous pouvez faire passer la fumer sous la langue pour développer la recherche de saveur et ensuite insuffler (par la bouche et pas par le nez) doucement la fumée qui vous allez le voir change de couleur un fois passée en bouche . Vous pouvez « jouer » avec la fumée en la soufflant en plusieurs étapes pour approfondir votre dégustation.

 

imagesCA46NRNU.jpg

 

Les fumeurs de cigarette auront bien plus de difficultés à apprendre à fumer le cigare et auront tendance à "avaler" la fumée, ce qui n'est vraiment pas l'idéal avec les cigares car le taux de nicotine est environ 15 à 20 fois plus élévé qu'une cigarette...

La quantité de fumée et la fréquence de fumage reste à votre guise mais il faut savoir prendre son temps et un fumage trop rapide va vous donner des sueurs froides alors il faut ne pas aller trop vite. On dit 1 à 3 bouffées par minute et jamais plus vite. Tout cela reste bien sûr affaire de goût personnel.

Un autre point important à propose du fumage, il vaut mieux avoir manger avant toutes explorations cubaines car ces cigares étant souvent très fort nécessitent un estomac bien rempli avant leurs fumages au risque de passer un sale moment et gâcher votre cigare.

Fumer un cigare doit rester un plaisir que l’on s’accorde de temps en temps dans des moments privilégiés. Le cigare est convivial à souhait et doit être source de discussion et de partage dans les moments importants et plaisant de la vie.

 

10:20 Écrit par EM dans Matériels | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Attention, ce n'est pas nécessairement à 1 ou 2 mm que l'on place le coupe-cigare. En effet, tout dépend de la confection de la tête par le torcedor. Il faut observer la tête et couper au-delà de la superposition de la feuille de cape et du "morceau" utilisé pour la tête...

Écrit par : Thierry | 10/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bravo, quel blog superbement alimenté de fins commentaires et d'informations passionnantes bien que je n'ai pas encore tout lu, félicitations !!!!!

Écrit par : Edith | 11/04/2013

Répondre à ce commentaire

Merci à toi Edith ! J’essaie de faire au mieux pour le mettre à jour chaque semaine avec des nouvelles fraiches. Ravi d’avoir une lectrice comme toi !

Écrit par : EM | 11/04/2013

je ne rallume pratiquement jamais un cigare par contre je ne concois pas de fumer un cigare sans
inhaler doucement et profondement les saveurs avant de souffler par la bouche tout en retenant les aromes par le nez
Voila comment j aime apprecier un " PUROS " !

Écrit par : gerard | 23/05/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.